NBA - Saison régulière : Memphis vers le play-in, Washington battu malgré le record de Westbrook tout comme Utah malgré Gobert

NBA - Saison régulière : Memphis vers le play-in, Washington battu malgré le record de Westbrook tout comme Utah malgré Gobert©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mardi 11 mai 2021 à 07h59

Vainqueur de New Orleans, Memphis s'est assuré de participer au play-in à l'issue de la saison régulière. Washington, malgré le record de triple-double en carrière de Russell Westbrook, s'est incliné face à Atlanta alors qu'Utah a chuté face à Golden State en dépit du double-double de Rudy Gobert.


Le match de la nuit : Les Grizzlies vers le play-in

Cette fois, c'est certain ! Les Memphis Grizzlies seront en lice pour un des deux derniers billets menant aux play-offs dans la Conférence Ouest. Dans un duel direct pour la qualification face aux New Orleans Pelicans, les joueurs de Taylor Jenkins ont assuré avec une courte mais plus que précieuse victoire. Emmenés par leur duo composé de Dillon Brooks (23 points) et Jonas Valanciunas (20 points, 11 rebonds), les Grizzlies ont très tôt pris les commandes de la rencontre, prenant jusqu'à treize points d'avance avant même la fin du premier quart-temps. Si les Pelicans, menés par Nickeil Alexander-Walker (18 points) et Naji Marshall (12 points, 11 rebonds) ont réagi dans le deuxième quart-temps en revenant à égalité... ils ont ensuite pris un nouvel éclat pour se retrouvés menés de douze longueurs à la pause. C'est dans un troisième quart-temps qu'ils ont dominé, et entamé avec un 15-2 qui leur a permis de s'installer en tête au tableau d'affichage, que les Pelicans ont eu l'opportunité de changer le cours du match. Toutefois, avec une défense à nouveau souveraine, les Grizzlies ont retrouvé les bases de leur début de match pour prendre le meilleur sur des Pelicans affaiblis par les absences de Zion Williamson ou encore Brandon Ingram. Memphis s'impose de cinq longueurs (115-110) et ne pourra plus être rattrapé dans la course aux billets pour le play-in. Pour les Pelicans, il faudra un petit miracle pour que la saison ne se termine pas de manière prématurée.

Le MVP de la nuit : Record pour Westbrook, défaite pour les Wizards

28 points, 13 rebonds et 21 passes décisives. Pour la 182eme fois depuis ses débuts en NBA en 2008, Russell Westbrook a conclu une rencontre avec un triple-double. Deux jours après avoir égalé Oscar Robertson, le meneur des Washington Wizards a battu ce record datant des années 1970. Mais la performance de « RussWest » s'est finalement avérée insuffisante pour permettre aux Wizards de revenir avec la victoire de leur déplacement à Atlanta. Dès l'entame du match, les Hawks ont pris l'ascendant mais sans jamais creuser un écart significatif sur des Wizards qui se sont appuyés sur leur meneur pour rester au contact. Profitant d'un temps faible des joueurs de la franchise de Géorgie, ceux de DC ont pu mieux finir pour compter jusqu'à six points d'avance peu avant la pause. Mais, emmenés par Trae Young (26 points, 6 rebonds, 9 passes) et Cling Capela (10 points, 22 rebonds), les Hawks ont retrouvé leur parquet avec un tout autre état d'esprit. Grâce à une défense quasiment imperméable pendant huit minutes, avec seulement huit points concédés, les joueurs de Nate McMillan se sont constitués un beau matelas de 17 points à douze minutes du terme de la rencontre. Mais il a fondu en l'espace de cinq minutes, permettant à Washington de revenir à un point. Une fin de match sous tension qui a toutefois vu Atlanta garder l'avantage de bout en bout pour une victoire... d'un point (125-124). Un résultat qui permet aux Hawks de repartir de l'avant après leur défaite à Indiana et qui est sans conséquence pour les Wizards, assurés de participer au play-in de la Conférence Est.

Le flop de la nuit : Et de onze pour les Cavaliers !

Le 21 avril... C'est la date de la dernière victoire des Cavaliers face aux Chicago Bulls. Depuis, la franchise de l'Ohio, qui n'a plus rien à jouer en cette fin de saison, continue de s'enfoncer et a concédé ce lundi face à Indiana sa onzième défaite consécutive. Il faut dire que les Pacers ont pu compter sur un Domantas Sabonis des grands soirs (21 points, 20 rebonds, 9 passes) pour aller chercher une victoire qui n'a rien eu d'évident au final. En effet, si la franchise basée à Indianapolis a démarré très fort avec jusqu'à dix points d'avance dans les douze premières minutes, ce sont les Cavaliers de Collin Sexton (25 points, 8 passes) et Isaac Okoro (22 points, 10 rebonds) qui ont faut le jeu durant l'essentiel des deuxième et troisième quart-temps pour compter, à leur tour, jusqu'à dix points d'avance. Mais cet avantage s'est étiolé au fil du temps, permettant aux Pacers de rester dans le match pour frapper dans un dernier quart-temps à sens unique. Un 14-4 au milieu des douze dernières minutes de la rencontre a permis à Indiana de maîtriser une fin de match potentiellement indécise pour aller chercher une 32eme victoire cette saison (102-111) et de renforcer leur place en vue du play-in de la Conférence Est avec trois victoires d'avance sur les Chicago Bulls et trois matchs encore à jouer dans le cadre de la saison régulière pour les deux formations.

Le Français de la nuit : Gobert impuissant face à Curry

Après cinq victoires de suite, le Jazz a de nouveau goûté à la défaite à l'occasion de son déplacement sur le parquet des Golden State Warriors. Mais cette rencontre s'est jouée sur des détails. Comme souvent, Rudy Gobert a dominé dans la raquette (10 points, 16 rebonds) et cela a permis à la franchise d'Utah de prendre le match à son compte dès les premiers instants avec jusqu'à sept points d'avance. Mais les coéquipiers d'un énorme Jordan Clarkson (41 points, 7 rebonds) ont alors baissé de pied face aux Californiens, totalement revenus dans le match et qui ont mis un petit coup d'accélérateur avant la pause pour l'atteindre avec cinq points d'avance. Si le Jazz a pu égaliser en début de troisième quart-temps, les Warriors ont alors déployé leur jeu et les coéquipiers de Draymond Green (12 points, 10 passes) ont alors fait passer un mauvais quart d'heure à leurs adversaires, prenant 18 points d'avance en tout début de quatrième quart-temps. Mais, à force de volonté, le Jazz a patiemment fait son retard avec un 15-2 pour passer devant au score avec une minute encore à jouer. C'est alors que Stephen Curry (36 points) est sorti de sa boîte avec un tir à trois points qui a redonné l'avantage aux Warriors. A cinq secondes du buzzer, Jordan Clarkson a eu le ballon de l'égalisation dans les mains mais a tremblé, offrant la victoire à Golden State (119-116). Un succès qui permet aux joueurs de Bay Area de s'assurer de participer au play-in à l'issue de la saison régulière quand le Jazz retarde la validation de sa première place au classement de la Conférence Ouest.

BASKET - NBA / SAISON REGULIERE
Lundi 10 mai 2021
Atlanta Hawks - Washington Wizards : 125-124

Cleveland Cavaliers - Indiana Pacers : 102-111

Memphis Grizzlies - New Orleans Pelicans : 115-110
> Killian Tillie (MEM) n'a pas joué

San Antonio Spurs - Milwaukee Bucks : 146-125
> Axel Toupane (MIL) n'a pas joué

Golden State Warriors - Utah Jazz : 119-116
> Rudy Gobert (UTAH) : 10 points à 4/6 aux tirs et 2/3 aux lancers francs, 16 rebonds, 1 passe, 3 pertes de balle et 1 faute en 31 minutes

Portland Trail Blazers - Houston Rockets : 140-129

Vos réactions doivent respecter nos CGU.