NBA : Sacramento fait chuter Denver, Harden terrasse Atlanta

NBA : Sacramento fait chuter Denver, Harden terrasse Atlanta©Media365

Aurélien CANOT, publié le dimanche 01 décembre 2019 à 08h07

Denver, qui restait sur six victoires, a chuté samedi à Sacramento (100-97 ap). Tandis que Philadelphie a battu difficilement les Pacers (119-116), Houston a corrigé Atlanta grâce à 60 points de James Harden.

Sacramento met fin à la série de Denver

Le rôle de coupeurs de tête plait visiblement à Sacramento. Le 18 novembre dernier, les Kings, déjà sur leur parquet, avait mis un terme à la belle série de Boston. Samedi soir, c'est Denver qu'Harrison Barnes, meilleur marqueur du match avec 30 points (10 sur 19 aux tirs), et les siens ont stoppé dans son élan (six victoires consécutives). Un succès renversant des locaux, qui accusaient 17 points de retard face aux Nuggets à la pause (57-40) et étaient encore menés de huit points au moment d'entamer le quatrième quart-temps. Pourtant, ce sont finalement les Kinbgs qui se sont imposés d'un souffle (100-97) face à Garry Harris (25 points) et les hommes du Colorado après une prolongation arrachée par l'autre héros de la nuit côté Kings Buddy Hield (21 points), longtemps fâché avec son adresse longue distance (1 sur 10) mais qui a finalement retrouvé un peu d'efficacité au meilleur moment (3 sur 10 à l'arrivée) face à des Nuggets qui peuvent se mordre les doigts.

Harden terrasse Atlanta et passe à un point de son record

James Harden n'a passé que 31 minutes sur le parquet du Toyota Center, samedi lors de la venue d'Atlanta et de son artificier Trae Young, encore fidèle à sa réputation (37 points à 10 sur 16 et 5 sur 9 de loin, 7 passes). Cela n'a pas empêché le barbu de toucher encore les étoiles, meilleur score de la saison à la clé. Bourreau des Hawks presque à lui seul, sans vouloir manquer de respect à Russell Westbrook (15 points, 8 rebonds, 8 passes), Ben McLemore (24 points, 13 rebonds) ou encore Chris Clemons (16 points), le meilleur marqueur de la ligue, auteur de 60 points, a fait un malheur. Aussi redoutable de près (8 sur 10) que de loin (8 sur 14), le meneur passé à un points de son record (61, la saison dernière face aux Knicks) a aussi brillé dans le jeu de passes (8), sans oublier 3 rebonds et 3 interceptions, pour permettre aux Rockets de passer à la moulinette (158-111) des Hawks très vite à la rue (81-52). Une démonstration qui a permis à Harden de s'offrir le luxe de suivre le dernier quart-temps depuis le banc. Il a alors pu tranquillement savourer cette nouvelle prestation folle qui lui permet de revenir à hauteur de Michael Jordan (quatre également) au classement des joueurs ayant réussi le plus de matchs à 60 points ou plus dans leur carrière.

Simmons évite le pire à Philadelphie

Si Philadelphie peut toujours se vanter de ne pas avoir perdu à domicile cette saison, il le doit grandement à Ben Simmons. Cette fois, l'Australien n'a pas réussi l'exploit de marquer à trois points (cela aurait été son deuxième panier du genre dans sa carrière). En revanche, il a fait très mal aux Pacers en fin de match alors que les joueurs de l'Indiana, portés notamment par un TJ Warren irrésistible à trois points (4 sur 4, pour 29 points) et Malcolm Brogdon (28),  menaient d'un point (114-113) et qu'il restait moins d'une minute  à jouer. Moment qu'a choisi Simmons, très en vue dans cette partie (15 points, 13 passes) au même titre que Joel Embiid (32 points, 11 rebonds) et Tobias Harris (22 points), pour intercepter trois ballons coup sur coup (4 au total dans la partie), dont le dernier de la partie, sur l'ultime possession des Pacers, et permettre aux Sixers, cinquièmes à l'Est (Indiana est sixième), de rester invaincus chez eux après ce nouveau succès au Wells Fargo Center, certes dans la douleur (119-116).

Milwaukee inarrêtable !

Bourreau de Charlotte (137-96), samedi soir sur son parquet, Milwaukee a aligné une onzième victoire (la 17eme au total) et sa plus large cette saison, avec un écart final de +41 aux dépens de Nicolas Batum (2 points, 2 rebonds, 2 passes en 13 minutes) et de ses Hornets, martyrisés dans les quatre quart-temps (32-25, 34-24, 35-26, 36-21). Auteur de 26 points (11 sur 19 aux tirs) en 20 minutes de jeu, mais « seulement » de 9 rebonds et 4 passes, Giannis Antetokounmpo a encore marché sur ses adversaires, mais voit paradoxalement sa série de doubles-doubles s'arrêter alors qu'il en visait un onzième consécutive pour la venue de la franchise de la Caroline du Nord. Comme Harden avec Houston, ô privilège des plus grands, le Grec n'a même pas eu besoin de participer à la fin de match, le carton des siens étant assuré depuis bien longtemps déjà. Mais quel beau et solide leader de la Conférence fait cette équipe de Milwaukee (17-3) que personne n'arrête !

NBA - SAISON REGULIERE
Samedi 30 Novembre 2019
Sacramento Kings - Denver Nuggets : 100-97 (ap)
Philadelphia 76ers - Indiana Pacers : 119-116
Milwaukee Bucks - Charlotte Hornets : 137-96
>>> Stats de Nicolas Batum (CHA) : 13 minutes, 2 points (1 sur 5 aux tirs, dont 0 sur 3 à trois points), 2 rebonds, 2 passes, 3 ballons perdus, 1 faute
Houston Rockets - Atlanta Hawks : 158-111

Vos réactions doivent respecter nos CGU.