NBA : Privé d'Irving, Boston tombe de haut face à Chicago

NBA : Privé d'Irving, Boston tombe de haut face à Chicago©Media365

Aurélien CANOT, publié le mardi 12 décembre 2017 à 07h58

Il y a deux mois, Bobby Portis et Nikola Mirotic s'étaient mis hors-jeu en se bagarrant à l'entraînement. Lundi, les deux hommes ont uni leur talent pour enregistrer une troisième victoire de rang (la sixième de la saison) et, surtout, s'offrir une équipe de Boston (108-85) qui a payé au prix fort l'absence de son maître à jouer Kyrie Irving, touché à une cuisse.

LE MATCH DE LA NUIT Houston et les Rockets ont atteint des sommets, lundi soir à domicile face aux New Orleans Pelicans lors d'un match offensif à souhait qui a permis à James Harden et ses partenaires de décrocher une dixième victoire consécutive (130-123). Harden est passé à côté d'un nouveau triple double, mais le barbu a égalé son record de passes décisives dans un match, avec 17 assists face aux Pelicans. Il s'est de surcroît offert le luxe de ruiner à lui seul les derniers espoirs de la bande à Jrue Holiday et E'Twaun Moore (respectivement 37 et 36 points, record en carrière) en inscrivant les douze derniers points de son équipe (dont deux paniers à trois points monstrueux). Avant qu'Harden n'appuie sur l'accélérateur, la réussite aux tirs des Pelicans de DeMarcus Cousins (24 points, 14 rebonds, 8 passes), à trois points notamment (18 paniers derrière la ligne, record de franchise), laissait pourtant encore penser que New Orleans pouvait faire chuter les Rockets. Mais si Chris Paul (20 points, 9 rebonds, 6 passes), qui n'a toujours pas perdu depuis son arrivée au Texas, et Houston peuvent se vanter d'avoir atteint le cap des dix victoires de rang, ils le doivent bien sûr à Harden, mais également à Clint Capela, qui a livré le match de sa vie (28 points, 8 rebonds, 5 contres) face aux Pelicans. LA PERF DE LA NUIT Il y a deux mois, Bobby Portis et Nikola Mirotic s'étaient mis hors-jeu en se bagarrant à l'entraînement. Lundi, les deux hommes ont uni leur talent pour enregistrer une troisième victoire de rang (la sixième de la saison) et, surtout, s'offrir une équipe de Boston (108-85) qui a payé au prix fort l'absence de son maître à jouer Kyrie Irving, touché à une cuisse. Pas dans un grand soir en dépit du match intéressant d'Al Horford notamment (15 points, 5 passes, 4 rebonds), les Celtics ont rapidement compris qu'ils ne pourraient pas freiner ces Bulls privés de leur petit prodige finlandais Lauri Markkanen mais portés par un tandem Portis-Mirotic (23 points et 4 rebonds pour le premier, 24 points, 8 rebonds pour le second) réconciliés et parfaitement au diapason pour faire subir sa sixième défaite au leader d'une Conférence Est où la franchise de Chicago est toujours engluée dans les profondeurs du classement malgré cet exploit de lundi. LE FLOP DE LA NUIT Battu chez lui (116-103) par une équipe de Charlotte qui présentait pourtant l'un des pires bilans sur les huit derniers matchs (sept défaites), les deux Conférences confondues, Oklahoma City est tombé de haut lundi face aux Hornets. Jamais dans le coup, le Thunder a fait preuve une fois de plus d'une grande fébrilité défensive devant son public. Pourtant, grâce notamment à Russell Westbrook (30 points, 7 passes, 4 rebonds), seul joueur avec Steven Adams (11 points, 10 rebonds) et, à un degré moindre, Paul George (20 points, 5 rebonds) à garder la face face à Charlotte, OKC pouvait encore espérer ramener à la pause (66-66) son bilan (12 victoires, 14 défaites) à l'équilibre. Mais le Thunder a explosé dans le troisième quart-temps, qui a pris des allures de démonstration des Hornets (40 points marqués et un 22-2 passé à OKC), avec en maîtres d'oeuvre Dwight Howard (23 points, 7 rebonds) et Kemba Walker (19 points, 9 passes). Nicolas Batum, ménagé pour que le Français puisse reposer son coude gauche, a dû apprécier le spectacle devant sa télévision. LE FRANÇAIS DE LA NUIT Batum laissé au repos (voir plus haut) et Alexis Ajinça opéré la semaine dernière d'un tendon rotulien, Guershon Yabusele était le seul de nos représentants sur les parquets de NBA lundi soir. Joueur le moins utilisé (huit minutes) des Celtics avec Bird et Allen (tous deux cinq minutes), lors de la déroute de Boston sur le parquet des Bulls, l'ancien joueur de Rouen s'est montré très discret en sortie de banc, avec deux rebonds et une seule tentative, à trois points, mais manquée. LA DECLA DE LA NUIT « On va avoir besoin de certains soirs comme ça où Clint doit être régulier et être le monstre qu'il a été, contrant les tirs, dunkant au cercle, son principal donneur d'offrandes (..) Il a tellement progressé, il doit encore être meilleur mais c'était un pas dans la bonne direction. » James Harden a félicité son coéquipier suisse pour son match de mammouth face aux Pelicans. Un éloge mérité sachant que le smasheur fou des Rockets a planté dix dunks lundi, dont cinq sur alley oop. LE TOP 10 DE LA NUIT

NBA - SAISON REGULIERELundi 11 décembre 2017Chicago Bulls - Boston Celtics : 108-85 >>> Stats de Guershon Yabusele (BOS) : 8 minutes de jeu, 0 point (0 sur 1 au tir, dont 0 sur 1 à trois points), 2 rebonds, 1 faute Oklahoma City Thunder - Charlotte Hornets : 103-116 >>> Nicolas Batum (CHA), blessé, n'a pas joué Houston Rockets - New Orleans Pelicans : 130-123 >>> Alexis Ajinça (NOP) n'a pas joué, choix de l'entraîneur Memphis Grizzlies - Miami Heat : 82-107 Golden State Warriors - Portland Trail Blazers : 111-104 Los Angeles Clippers - Toronto Raptors : 96-91

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.