NBA - Portland : Sarr signe un contrat d'été

NBA - Portland : Sarr signe un contrat d'été©panoramic, Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le dimanche 04 septembre 2022 à 16h09

Selon ESPN, les Portland Trailblazers ont décidé de donner leur chance au pivot français de 23 ans Olivier Sarr, sous la forme d'un contrat « Exhibit 10 ».


A un peu plus d'un mois et demi de la reprise de la NBA, Olivier Sarr va-t-il réussir à convaincre ? Le pivot français de 23 ans se voit en tout cas donner sa chance du côté de Portland, révèle ce dimanche le toujours bien informé Adrian Wojnarowski d'ESPN. Le natif de Niort a signé un contrat « Exhibit 10 ». Cela signifie qu'il va pouvoir participer au camp d'entraînement des Blazers, et pourra rêver ensuite d'un contrat « two way », qui permet de faire des allers-retours entre la NBA et la G-League, s'il convainc le staff de la franchise de l'Oregon. Olivier Sarr, qui a passé quatre ans à la fac entre 2017 et 2021, d'abord à Wake Forest puis à Kentucky, n'avait pas été drafté par une franchise NBA en 2021. Malgré tout, Oklahoma City lui avait fait signer un contrat de dix jours fin décembre, puis un deuxième, et il avait finalement obtenu un contrat « two way » de la part du Thunder le 22 février... avant d'être coupé le 6 avril, la franchise souhaitant tester d'autres joueurs.

Sarr s'est montré avec OKC

Au sein d'une équipe sans grandes ambitions, qui a fini avant-dernière de la Conférence Ouest, le Français avait eu le temps de se mettre en valeur, avec 22 matchs à 7 points et 4,2 rebonds de moyenne en 19 minutes, et notamment un match à 24 points et 6 rebonds contre Phoenix le 3 avril. A Portland, le pivot va tenter de se mettre en évidence également à l'entraînement et durant les matchs de pré-saison au sein d'une franchise qui a beaucoup déçu l'an passé (13eme de l'Ouest, première saison sans play-offs depuis neuf ans), en raison notamment de la blessure de sa superstar, Damian Lillard. Cet été, Olivier Sarr avait également participé à un camp de "free agents" avec les Lakers et à la Summer League avec les Phoenix. Il s'accroche à son rêve de NBA, décrochera-t-il un contrat pour la saison à venir ? La balle est dans son camp.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.