NBA (play-offs) : Toronto et Denver recollent, Portland fait le break

NBA (play-offs) : Toronto et Denver recollent, Portland fait le break©Toronto Raptors, Media365

Aurélien CANOT, publié le mercredi 17 avril 2019 à 08h54

Battus à domicile lors du match 1, Toronto et Denver sont revenus à hauteur dans leur série respective mardi soir. Les Raptors ont écrasé (111-82) Orlando et Evan Fournier (10 points) chez eux grâce à 37 points de Kawhi Leonard notamment. Les Nuggets ont, eux, davantage souffert pour venir à bout de San Antonio (114-105) malgré les 31 points de DeMar DeRozan pour les Spurs, qui ont mené de 19 points dans le troisième quart-temps. Déjà vainqueur ce week-end, Portland mène désormais 2-0 face à OKC après son nouveau succès (114-94) face à Russell Westbrook (14 points, 11 passes, 9 rebonds) et ses coéquipiers.

La réponse cinglante de Toronto. Attendus au tournant après leur défaite dans le match 1 (104-101), les Raptors n'ont pas mis longtemps à réagir. Et avec la manière de surcroît. Renversés dans les tous derniers instants par Orlando et DJ Augustin, auteur du panier de la gagne, au Air Canada Centre samedi dernier, les Canadiens ont remis les pendules à l'heure mardi soir, toujours devant leur public, en ne laissant aucune chance cette fois à Evan Fournier et les siens, balayés (111-82) dans ce match 2 du 1er tour des play-offs. Et si la première rencontre avait offert un suspense assez dingue jusqu'à la fin, Toronto s'est attaché pour ses retrouvailles avec le Magic à très vite faire comprendre aux Floridiens qu'il était inutile ne serait-ce que d'imaginer refaire le même coup. Portés par un Kawhi Leonard, lui aussi bien décidé à refroidir le Magic au plus vite, les Raptors ont rapidement pris leurs distances, avec huit longueurs d'avance (26-18) à la sortie du premier quart-temps et un peu plus encore à la pause (51-39). Mais cela ne convenait visiblement pas encore au joueur vedette de l'équipe, auteur du carton de la nuit avec 37 points à 15 sur 22 aux tirs, et à ses coéquipiers, Kyle Lowry (22 points, 7 passes) et Pascal Siakam (19 points, 10 rebonds) en tête. Alors les Canadiens appuyaient encore davantage sur l'accélérateur au retour des vestiaires et mettaient définitivement fin (39-27) aux minces espoirs que conservaient encore Evan Fournier (10 points à 4 sur 12 aux tirs, 5 rebonds, 3 passes) à ce moment de la partie, et ce en dépit du gros match d'Aaron Gordon (20 points, 8 sur 12 aux tirs), bien plus inspiré que le Français ou même Nikola Vucevic (6 points, 6 rebonds, 3 passes), loin de ses standards habituels. Avec ce succès en ouverture de la série, Orlando n'a pas tout perdu pour autant, dans la mesure où il a récupéré l'avantage du terrain alors que se profile le match 3, samedi en Floride.


Murray sauve Denver ! 

Denver et San Antonio sont eux aussi à égalité 1-1 avant le premier match de la série au Texas, vendredi. Pourtant, il s'en est fallu d'un rien que les Spurs ne surprennent de nouveau le dauphin de Golden State à l'Ouest lors de la saison régulière. Avant de s'écrouler dans le dernier quart-temps (39-23) et de finalement s'incliner (114-105), DeMar DeRozan (31 points à 11 sur 19 aux tirs) et les Texans ont, en effet, compté 19 points d'avance, en fin de troisième quart-temps face à Nikola Jokic (21 points, 13 rebonds, 8 passes) et sa bande. Mal embarqué, Denver a alors pu compter sur l'apport inattendu de Jamal Murray. En ratant ses huit premiers tirs du match, le meneur canadien semblait pourtant plutôt parti vers une soirée comme on n'en souhaite à personne. Mais alors que les spectateurs du Pepsi Center n'auraient plus misé un dollar sur lui, Murray, remis en selle sur deux shoots de loin à la suite, est sorti de sa boîte au meilleur moment. Héroïque dans ces douze dernières minutes, avec 21 points sur les 24 de sa soirée dans ce seul dernier quart-temps - il a remis presque à lui seul les Nuggets sur les bons rails en dépit des efforts de LaMarcus Aldridge notamment (24 points) pour résister à l'ouragan soufflé par l'homme de cette fin de match. Il faudra probablement une nouvelle tempête pour que Denver conjure le sort, vendredi à l'AT&T Center, où les Nuggets n'ont plus gagné depuis... 2012.


Portland fait le break

Même si OKC a remporté les quatre duels entre les deux équipes lors de la saison régulière, la dernière victoire de Portland dans l'Oklahoma remonte à beaucoup moins loin. Mais il faut souhaiter pour le Thunder que les Blazers ne viendront pas leur jouer un vilain tour samedi, sans quoi ses chances de se hisser en demi-finales de la Conférence Ouest tomberont pratiquement à l'eau. Comme au match 1 (104-99), la franchise d'Oklahoma City a, en effet, chuté de nouveau, mardi soir au Moda Center (114-94). Mais si Russell Westbrook et les siens avaient eu le mérite de pouvoir y croire jusqu'au bout ce week-end, cela n'a pas été le cas lors de ce match 2 qui n'avait plus de match que le nom à l'issue du troisième quart-temps, survolé (37-21) par Portland. Dommage, car avant de s'effondrer au retour des vestiaires, le Thunder avait fait mieux que résister. Grâce notamment à un Paul George retrouvé par rapport au premier match (27 points), OKC avait même pris un meilleur départ que « Rip City » (31-26), contraint de réagir dans le deuxième quart-temps (28-23) pour une égalité parfaite entre les deux équipes à la pause (54-54). C'est ensuite que tout s'est gâté pour le sixième de la saison régulière, pas aidé par la faillite au niveau de l'adresse de son leader Westbrook, pourtant encore tout près d'un triple-double (14 points, 11 passes, 9 rebond). Un déchet d'autant plus coupable que, dans le même temps, Damian Lillard et CJ McCollum, eux, n'ont pas relâché la bride, bien au contraire. Sur trois énormes tirs longue distance, les deux hommes forts des Blazers, auteurs respectivement de 29 points (10 sur 21 aux tirs, 4 sur 8 à trois points, 6 passes, 4 rebonds) et 33 points (12 sur 22 aux tirs, 3 sur 7 de loin, 8 rebonds, 5 passes), ont d'ailleurs enfoncé le clou dans cette période fatale au Thunder. Sweepé (4-0) lors des deux dernières éditions des play-offs, Portland affiche deux victoires après les deux premiers matchs. Qui l'eut crû ?



BASKET - NBA / PLAY-OFFS (PROGRAMME EN HEURE FRANCAISE)
Premier tour
Conférence Est
Toronto (2eme) - Orlando (7eme) : 1-1
Match 1 : Toronto - Orlando : 101-104
Match 2 : Toronto - Orlando : 111-82
Match 3 : Orlando - Toronto samedi 20 avril à 1h00
Match 4 : Orlando - Toronto lundi 22 avril à 1h00
Match 5 : Toronto - Orlando mardi 23 avril, horaire à déterminer
Match 6 (si nécessaire) : Orlando - Toronto jeudi 25 avril, horaire à déterminer
Match 7 (si nécessaire) : Toronto - Orlando samedi 27 avril, horaire à déterminer

Conférence Ouest
Portland (3eme) - Oklahoma City (6eme) : 2-0
Match 1 :Portland - Oklahoma City : 104-99
Match 2 : Portland - Oklahoma City : 114-94
Match 3 : Oklahoma City - Portland samedi 20 avril à 3h30
Match 4 : Oklahoma City - Portland lundi 22 avril à 3h30
Match 5 (si nécessaire)  : Portland - Oklahoma City mardi 23 avril, horaire à déterminer
Match 6 (si nécessaire) : Oklahoma City - Portland jeudi 25 avril, horaire à déterminer
Match 7 (si nécessaire) : Portland - Oklahoma City samedi 27 avril, horaire à déterminer

Denver (2eme) - San Antonio (7eme) : 1-1
Match 1 : Denver - San Antonio : 96-101
Match 2 : Denver - San Antonio : 114-105
Match 3 : San Antonio - Denver vendredi 19 avril à 3h00
Match 4 : San Antonio - Denver samedi 20 avril à 23h30
Match 5 : Denver - San Antonio mardi 23 avril, horaire à déterminer
Match 6 (si nécessaire) : San Antonio - Denver jeudi 25 avril, horaire à déterminer
Match 7 (si nécessaire) : Denver - San Antonio samedi 27 avril, horaire à déterminer

Vos réactions doivent respecter nos CGU.