NBA (play-offs) : Lillard fait le show, Fournier éliminé, Philadelphie termine le travail

NBA (play-offs) : Lillard fait le show, Fournier éliminé, Philadelphie termine le travail©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mercredi 24 avril 2019 à 08h53

Damian Lillard, auteur de 50 points et du panier de la gagne au buzzer sur un shoot du... milieu de terrain, a permis à Portland de valider son billet (4-1) pour les demi-finales de la Conférence Ouest aux dépens du Thunder de Russell Westbrook, pourtant auteur d'un nouveau triple-double (29 points, 14 passes, 11 rebonds). Qualification également, à l'Est cette fois, de Toronto (4-1), large vainqueur de nouveau du Orlando d'Evan Fournier (10 points). Les Raptors seront opposés aux Philadelphia Sixers, qui ont eux aussi terminé le travail (4-1), à domicile contre Brooklyn (122-100). Pour la première fois de la série, Denver mène la danse face à San Antonio après son succès face aux Spurs, mardi dans le match 5 (108-90).

Un shoot déjà légendaire du milieu de terrain au buzzer pour permettre à son équipe d'arracher la victoire ainsi que son billet pour les demi-finales de la conférence et un signe de la main comme pour dire au revoir et souhaiter de bonnes vacances à Russell Westbrook et ses coéquipiers. Super-héros de Portland à trois jours de la sortie du dernier Marvel outre-Atlantique, Damian Lillard a fait un carnage, mardi soir sur le parquet du Moda Center lors du match 5 entre les Blazers et le Thunder de Westbrook. Éblouissant du début à la fin de la soirée, avec 50 points marqués (17 sur 33 aux tirs, 10 sur 18 à trois points), dont 34 en première mi-temps, le meneur vedette de Rip City a signé un véritable show et achevé son récital en apothéose avec ce shoot de près de onze mètres venu d'ailleurs alors que les deux équipes étaient à égalité (115-115) et qu'il ne restait plus que quelques secondes à jouer lors de cette partie qui avait souvent vu OKC toiser Portland au tableau d'affichage. Déjà battu à trois reprises dans la série, le Thunder n'avait de toute façon pas d'autre choix que de l'emporter mardi pour rester en vie. Westbrook, auteur d'un nouveau triple-double (29 points, 14 passes, 11 rebonds) et Paul George (36 points, s'y sont attelés de très belle façon, avant que le phénomènal Lillard n'enclenche le « Dame Time » avec en guise de feu d'artifice ce panier complètement dingue qui envoie les Blazers en demi-finales à l'Ouest et la bande à « RussWest » en vacances. Damn !


Pour connaître le futur adversaire de Portland et de cet incroyable « Dame » Lillard, il faudra patienter. Le suspense reste en effet complet entre San Antonio et Denver. Toutefois, pour la première fois depuis le début de la série, ce ne sont plus les Spurs, mais les Nuggets qui font la course en tête. Alors que les deux équipes étaient de nouveau à égalité (2-2) après le succès de Denver au Texas dans le match 4 deux jours plus tôt, la franchise du Colorado a, en effet, enchaîné pour la première fois un deuxième succès, cette fois dans sa salle, mardi soir (match 5) pour prendre les devants avant de reprendre jeudi la direction de San Antonio pour un match 6 qui pourrait sceller la sort des Spurs et valider le billet des Nuggets. Une victoire qui ne souffre d'aucune contestation tant Nikola Jokic (16 points, 11 rebonds, 8 passes) et les siens ont dicté leur loi au Pepsi Center à des Texans abandonnés par leur banc (12 sur 46 aux tirs en cumulé pour les remplaçants) et qui n'ont dû qu'aux belles copies rendues par leurs deux leaders (17 points pour DeMar DeRozan, 17 points, 10 rebonds pour LaMarcus Aldridge) de ne pas repartir du Colorado avec une addition plus salée encore. D'autant qu'en face, Jokic, pourtant passé à deux passes d'un triple-double, n'a pas été le seul à briller. Jamal Murray, meilleur marqueur du match (23 points) a lui aussi tout mis en oeuvre pour permettre aux siens de se retrouver à une victoire de la qualification, au même titre que Will Barton (17 points) et Garry Harris (15), décisifs eux aussi en sortie de banc.

Si Portland est donc pour le moment toujours l'unique qualifié à l'Ouest, à l'Est, les deux demi-finales sont déjà connues. Boston et Milwaukee avaient pris rendez-vous lundi, Philadelphie et Toronto les ont rejoints 24 heures plus tard. Comme si la déconvenue à domicile du match 1 n'avait jamais existé, les Sixers ont une nouvelle fois donné la leçon à Brooklyn (122-100) pour terminer le travail et boucler la série sur le score de 4-1. Un ultime effort insufflé en grande partie par l'inévitable Joel Embiid, encore meilleur marqueur de la rencontre (23 points à 9 sur 18 aux tirs) et bourreau en chef (13 rebonds, 2 passes, 1 interception également) de ces Nets qui ont compté à un moment 36 points de retard. D'Angelo Russell, fantomatique (8 points, 3 sur 16 aux tirs, 1 sur 6 à trois points), n'a pas fait grand-chose pour remettre son équipe sur de meilleurs rails. Si le sixième à l'Est lors de la saison régulière a réduit considérablement l'écart, il le doit essentiellement à Chris LeVert (18 points) et surtout Rondae Hollis-Jefferson (21 points), deux des Nets les plus en vue depuis le début de la série. Une série qui s'arrête malgré tout pour eux, tandis que les Sixers peuvent déjà se pencher sur le choc qui les attend contre Toronto.

Et la nouvelle démonstration des Canadiens, chez eux contre Orlando, n'a pas dû vraiment rassuré Embiid et les siens tant les Raptors ont encore dominé leur sujet face au Magic d'Evan Fournier, étrillé à la Skotiabank Arena dans ce match 5 et éliminé (115-96). Au même titre que Philadelphie, Toronto s'était fait surprendre dans le match 1, et on a eu du mal à comprendre comment en voyant les quatre matchs qui ont suivi. A l'instar des Sixers, les Raptors ont terminé le travail sur un nouveau carton face aux Floridiens, qui aurait pu être là aussi plus cinglant qu'il ne l'a été. Grâce notamment à un Kawhi Leonard étincelant (27 points, 8 sur 11 aux tirs) et épaulé par un Pascal Siakam lui aussi en grande forme (24 points, 6 rebonds), Toronto a possédé à un moment 37 longueurs d'avance sur son adversaire, pas aidé mardi par ses habituelles locomotives. Le meilleur marqueur d'Orlando du soir (DJ Augustin) a dû ainsi se contenter de 15 points, loin devant un Nikola Vucevic presque méconnaissable (6 points, 7 rebonds, 1 passe, 3 sur 10 aux tirs). Quant à Fournier, il n'a pas vraiment relevé le niveau, avec là aussi un rendement bien en-deçà de ses standards habituels (10 points, 3 rebonds, 2 passes, 4 sur 11 aux shoots). Malgré un départ canon dans cette série, le Frenchy et le Magic sont en vacances.

BASKET - NBA / PLAY-OFFS (PROGRAMME EN HEURE FRANCAISE)
Premier tour
Conférence Est

Philadelphia (3eme) - Brooklyn (6eme) : 4-1 >>> PHILADELPHIA QUALIFIE
Match 1 - Philadelphia - Brooklyn : 102-111
Match 2 -Philadelphia - Brooklyn : 145-123
Match 3 - Brooklyn - Philadelphia : 115-131
Match 4 : Brooklyn - Philadelphia : 108-112
Match 5 - Philadelphia - Brooklyn : 122-100

Toronto (2eme) - Orlando (7eme) : 4-1 >>> TORONTO QUALIFIE
Match 1 - Toronto - Orlando : 101-104
Match 2 -Toronto - Orlando : 111-82
Match 3 - Orlando - Toronto : 93-98
Match 4 - Orlando - Toronto : 85-107
Match 5 - Toronto - Orlando : 115-96

Conférence Ouest

Portland (3eme) - Oklahoma City (6eme) : 4-1 >>> PORTLAND QUALIFIE
Match 1 -Portland - Oklahoma City : 104-99
Match 2 -Portland - Oklahoma City : 114-94
Match 3 -Oklahoma City - Portland : 120-108
Match 4 - Oklahoma City - Portland : 98-111
Match 5 - Portland - Oklahoma City : 118-115

Denver (2eme) - San Antonio (7eme) : 3-2
Match 1 - Denver - San Antonio : 96-101
Match 2 -Denver - San Antonio : 114-105
Match 3 -San Antonio - Denver : 118-108
Match 4 - San Antonio - Denver : 103-117
Match 5 - Denver - San Antonio : 108-90
Match 6 : San Antonio - Denver jeudi 25 avril, horaire à déterminer
Match 7 (si nécessaire) : Denver - San Antonio samedi 27 avril, horaire à déterminer

Vos réactions doivent respecter nos CGU.