NBA (play-offs) : Les Warriors frappent un grand coup

NBA (play-offs) : Les Warriors frappent un grand coup©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le samedi 11 mai 2019 à 07h06

Privés de Kevin Durant mais portés par un Stephen Curry incroyable, qui a marqué ses 33 points du match en deuxième mi-temps, les Golden State Warriors sont allés s'imposer 118-113 à Houston et se qualifient donc pour la finale de la Conférence Ouest. Ce sera face à Denver ou Portland.



C'est qui le patron ? A l'Ouest, c'est Golden State ! Dans une demi-finale qui avait tout d'une finale avant l'heure, les Warriors sont allés éliminer Houston sur leur parquet (113-118), en mode « old school » puisqu'ils étaient privés de leur meilleur joueur Kevin Durant. Mais en l'absence de « KD », touché au mollet droit et qui reviendra la semaine prochaine, c'est Stephen Curry qui a pris les choses en mains pour envoyer les Warriors vers une cinquième finale de Conférence d'affilée. Le meneur de 31 ans a signé un match assez improbable : 0 point en première mi-temps, 33 en deuxième (9 sur 20 aux tirs, 11 sur 11 aux lancer-francs) ! La première mi-temps, tout comme le match d'ailleurs, a été équilibrée, avec des Warriors qui ont compté huit points d'avance au milieu du deuxième quart, et des Rockets qui sont revenus à égalité (57-57) au moment de retourner aux vestiaires.

Curry intenable dans le dernier quart

Auteur de sa deuxième faute après seulement six minutes de jeu, Curry est allé s'asseoir sur le banc jusqu'au début du deuxième, puis a manqué ses trois tirs du deuxième quart. Mais visiblement, la mi-temps lui a fait le plus grand bien, puisqu'il est revenu transformé : 10 points dans le troisième quart, 23 dans le dernier ! Les Rockets, portés par James Harden (35pts, 8rbds, 5pds, 4int) et Chris Paul (27pts, 11rbds, 6pds), sont longtemps restés dans le match. Et mieux que ça puisqu'ils menaient de sept points au début du dernier quart. Mais quand la machine Curry s'est mise en route, ils n'ont rien pu faire. Le meneur a permis à Golden State de revenir à 97-97 à 6'31 de la fin (Curry en était alors à 17pts), le score n'a ensuite plus bougé pendant 2'39, et Houston, sans jamais être très loin au tableau d'affichage, n'a plus jamais mené au score. Curry a notamment terminé avec 8 lancers-francs d'affilée pour sceller la victoire californienne.

Les "Splash Brothers" au top

Klay Thompson (27pts) et Draymond Green (8pts, 10rbds, 7pds) ont également apporté leur pierre à l'édifice, comme au bon vieux temps des « Splash Brothers ». Preuve que les Warriors peuvent gagner de grands matchs sans Durant. Bon à savoir alors qu'il manquera peut-être le Match 1 de la finale, contre Denver ou Portland... Pour Houston, qui avait manqué son début de saison avant de devenir un véritable candidat au titre, c'est déjà l'heure des vacances. Les Rockets pourront regretter d'avoir laissé filer la troisième place de saison régulière au dernier moment au profit de Portland, car ils ont dû affronter les Warriors un tour plus tôt que l'an passé. Le résultat aurait-il été le même en finale de Conférence ?



BASKET - NBA / PLAY-OFFS (PROGRAMME EN HEURE FRANCAISE)

Demi-finales de Conférence

Conférence Ouest
Golden State (1er) - Houston (4eme) : 4-2 >>> GOLDEN STATE QUALIFIE
Match 1 -Golden State - Houston : 104-100
Match 2 -Golden State - Houston : 115-109
Match 3 -Houston - Golden State : 126-121
Match 4 -Houston - Golden State : 112-108
Match 5 -Golden State - Houston : 104-99
Match 6 : Houston - Golden State : 113-118

Vos réactions doivent respecter nos CGU.