NBA (play-offs) : Boston rejoint Cleveland en finale après un match fou

NBA (play-offs) : Boston rejoint Cleveland en finale après un match fou©Media365

Aurélien CANOT, publié le jeudi 10 mai 2018 à 08h22

Pour la deuxième année de suite, Boston sera présent en finale de la conférence Est. Dans un TD Garden chauffé à blanc, les Celtics, invaincus à domicile depuis le début des play-offs (sept matchs, sept victoires), se sont définitivement débarrassés de Philadelphie à l'issue d'un match fou remporté à l'arraché (114-112) jeudi soir par les Vert et Blanc, héroïques dans le money time.

Grâce notamment à un panier à trois points de Dario Saric (27 points), impérial dans ce domaine lors de ce Match 5 (3 sur 3), les Sixers comptaient pourtant quatre longueurs d'avance à un peu plus d'une minute du buzzer après avoir passé un 11-2 à Boston et s'imaginaient déjà forcer leurs adversaires à un sixième match en remportant leur premier succès de la série dans le Massachusetts. Mais portés par leur incroyable public, les C's, bien décidés à poursuivre leur impressionnante série à domicile (ils n'avaient plus enchaîné sept victoire chez eux en play-offs depuis 2008, année de leur dernier titre), savaient que lors de cette partie dingue ayant vu 21 changements de leader (record de la saison en play-offs), tout était possible. Jayson Tatum, héros de la soirée (25 points, 24 pour Jaylen Brown), et Marcus Smart (14 points), s'arrachaient alors pour inscrire deux paniers capitaux, imité par Al Horford (15 points), à la conclusion d'un alley-oop monstrueux.

Smart marque son lancer et intercepte le ballon de la gagne

Trente secondes après que les écrans géants affichaient 109-105 en faveur des Sixers, Boston repassait donc devant, pour deux (111-109), puis quatre points (113-109) suite à deux lancers-francs de Terry Rozier (17 points), profitant d'un énorme raté de Joel Embiid (27 points malgré tout dans ce match) sous le panier à dix secondes de la fin pour permettre aux Celtics de reprendre leurs distances. Le Garden se croyait libéré, mais JJ Redick ramenait les siens à un point sur un shoot somptueux un mètre derrière la ligne (113-112). La délivrance intervenait finalement quelques secondes plus tard, lorsque Smart, après avoir rentré un de ses deux lancers, interceptait une passe façon quarterback de NFL de Simmons. Pourtant privé de Gordon Hayward depuis le premier match et de Kyrie Irving depuis mars, Boston remporte la série 4-1 et rejoint pourtant Cleveland en finale de la conférence, comme l'année dernière après s'être défait difficilement de Washington (4-3). En 2017, les Cavs s'étaient promenés (4-1), mais quelque chose nous dit que ces Celtics intraitables chez eux et portés par des jeunes au culot monstre ont une petite carte à jouer cette fois.

BASKET - NBA / PLAY-OFFS

CONFÉRENCE EST

Demi-finales

BOSTON CELTICS (2) - PHILADELPHIA 76ERS (3) : 4-1 >>> Boston qualifié

Match 5 - Boston - Philadelphia : 114-112

Gerschon Yabusele (BOS) n'a pas été utilisé, choix de l'entraîneur

Vos réactions doivent respecter nos CGU.