NBA - Phoenix : Suspension d'un an et amende de 10 millions de dollars pour le propriétaire

NBA - Phoenix : Suspension d'un an et amende de 10 millions de dollars pour le propriétaire©panoramic, Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le mardi 13 septembre 2022 à 19h40

Après une enquête de plusieurs mois, la NBA a décidé de suspendre pendant un an de toute fonction officielle le propriétaire des Phoenix Suns Robert Sarver, et de lui infliger une amende de 10 millions de dollars, pour son comportement raciste et sexiste.


On ne verra pas Robert Sarver, propriétaire des Phoenix Suns (NBA) et du Phoenix Mercury (WNBA), dans les bureaux ou au bord du parquet avant un an ! L'homme d'affaires de 60 ans, qui a racheté la franchise en 2004, a en effet été suspendu par la NBA ce mardi après une longue enquête qui faisait suite à un article d'ESPN publié en novembre dernier, et dans lequel des employés de la franchise de l'Arizona se plaignaient de son comportement raciste et sexiste, entre autres. « Le rapport de l'enquête indépendante, qui a été rendu public aujourd'hui, était basé sur des informations recueillies lors d'entretiens avec 320 personnes, y compris des employés actuels et anciens qui ont travaillé pour les équipes pendant les 18 ans de mandat de M. Sarver, et de l'évaluation de plus de 80 000 documents et autres supports, y compris des e-mails, des SMS et des vidéos. M. Sarver et l'organisation Suns/Mercury ont pleinement coopéré au processus d'enquête », débute la NBA, avant de préciser les faits reprochés.

Une amende record pour Sarver

"L'enquête indépendante a révélé que M. Sarver avait eu un comportement qui violait clairement les normes communes sur le lieu de travail, comme en témoignent les règles et politiques de l'équipe et de la Ligue. Cette conduite comprenait l'utilisation d'un langage insensible à la race; le traitement inégal des employées de sexe féminin; des déclarations et comportements liés au sexe ; et un traitement sévère des employés qui constituait parfois de l'intimidation", poursuit le communiqué de la Ligue. Les faits sont graves et la sanction est lourde : suspension d'un an, période pendant laquelle Robert Sarver ne pourra pas être présent dans n'importe quelle installation d'équipe de NBA ou de WNBA (bureau, salle, salle d'entraînement...) ni assister ou participer à tout événement ou activité de la NBA ou de la WNBA. Le propriétaire devra également suivre "un programme de formation axé sur le respect et la conduite appropriée en milieu de travail." Par ailleurs, il est condamné à une amende de 10 millions de dollars, une somme qui sera reversée par la NBA à des organisations luttant contre le racisme. Rappelons que pour racheter les Suns il y a 18 ans, il avait dépensé 401 millions de dollars.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.