NBA - Philadelphia : Rivers s'emporte face aux critiques visant Simmons

NBA - Philadelphia : Rivers s'emporte face aux critiques visant Simmons©Media365

Marie Mahé, Media365 : publié le mardi 01 juin 2021 à 21h00

En conférence de presse, Doc Rivers, le coach des Philadelphia 76ers, s'est agacé après une question sur la maladresse actuelle de Ben Simmons.



Les 76ers de Philadelphia y sont presque. En effet, dans la nuit de lundi à mardi, du côté de la conférence Est, dans le cadre du match 4 du premier tour des play-offs de NBA, la franchise basée dans l'État de Pennsylvanie a concédé sa première défaite, dans sa série où elle mène encore (3-1), contre les Washington Wizards (122-114). Cette rencontre a également été l'occasion de se rendre compte de la maladresse actuelle de Ben Simmons, qui n'y arrive toujours clairement pas, au niveau des lancers-francs. Avant ce match 4, son terrible bilan était même de 0/9 et il ne s'est donc pas arrangé. Durant cette nouvelle rencontre, il a signé un 3/6.

Simmons : « Je vais continuer à aller sur la ligne »

Lors de la traditionnelle conférence de presse d'après-match, Doc Rivers, le coach des 76ers de Philadelphia, a ainsi notamment déclaré, à ce sujet, dans des images partagées par la NBA : « Vous continuez avec cette histoire autour de Ben Simmons, je la trouve complètement folle. Ben n'est pas un joueur qui va marquer 40 points par match. Il fait d'autres choses pour l'équipe et je ne comprends pas pourquoi personne ne veut comprendre ça dans cette ville. Vous savez, nous n'avons pas uniquement besoin de marqueurs pour aider l'équipe. Ben marque, mais Ben crée aussi des occasions pour nous. Je ne pense pas qu'il avait peur. C'est juste qu'il n'a pas mis ses lancers francs. Nous allons continuer avec Ben sur le terrain. Si vous voulez qu'on le mette sur le banc pendant tout le match, dites-le-moi, comme ça je saurai que vous ne connaissez rien au basket. » De son côté, également présent devant les médias, Ben Simmons a ainsi notamment indiqué : « Je vais continuer à aller sur la ligne, je ne suis pas inquiet par le fait qu'on fasse faute sur moi. Il faut que j'y aille et que je mette les paniers. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.