NBA : Orlando peut remercier Fournier

NBA : Orlando peut remercier Fournier©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mercredi 17 janvier 2018 à 10h10

La première victoire en 2018 pour Orlando passait inévitablement par un grand Evan Fournier. Le Français ne faisant pas les choses à moitié, c'est à l'issue d'une performance époustouflante qu'il a permis au Magic de débloquer son compteur de la nouvelle année, mardi soir à domicile face à Minnesota (108-102).

Auteur de 32 points, Fournier, particulièrement en forme sur les shoots extérieurs (12 sur 22 aux tirs, mais 6 sur 12 à trois points), a tout simplement signé le meilleur match sa carrière, avec en plus 2 rebonds et 3 passes pour venir à bout de Jimmy Butler (28 points) et ses Wolves. Auteur d'un double-double (10 points, 16 rebonds) dans cette partie synonyme de sourire retrouvé pour les Floridiens, le solide Bismack Biyombo est venu s'ajouter à un Fournier en feu pour mettre fin à la série de sept défaites consécutives du Magic. Mais le trophée de héros de ce match revient bien évidemment à l'ancien joueur d'Evreux, majestueux. « J'ai eu de bonnes positions de tir, c'est rentré, donc c'est une belle soirée », savourait-il toutefois uniquement avec modestie après la rencontre.Davis et les Pelicans remettent ça à BostonGrand artisan de la victoire d'Orlando, Fournier n'a pas terminé en revanche meilleur marqueur de cette soirée. Il faut dire que la concurrence était féroce dans ce domaine, avec un Anthony Davis toujours pas redescendu du nuage sur lequel il s'était installé au Madison Square Garden. A ses 47 points et 18 rebonds de dimanche dernier face aux Knicks (victoire de la Nouvelle Orléans après prolongation), le joueur vedette des Pelicans a ajouté mardi soir sur le parquet de Boston 45 points et 16 rebonds. Épaulé par un DeMarcus Cousins dans un grand soir lui aussi (19 points, 15 rebonds), le pivot All Star a fait chuter presque à lui seul des Celtics qui restaient pourtant sur huit matchs sans défaite. Au même titre que New York deux jours plus tôt, les C's, qui ont concédé mercredi leur onzième défaite cette saison, pensaient pouvoir faire vaciller Davis et sa bande dans les cinq minutes de jeu supplémentaires après avoir arraché la prolongation, mais, comme dimanche dernier, le tandem infernal des Pelicans a eu raison du leader de la Conférence Est. Sixième à l'Ouest, New Orleans, de son côté, continue de grimper au classement. Avec un Davis dans une telle forme, les Pelicans (23 victoires, 20 défaites) peuvent même rêver de se rapprocher du podium (troisième San Antonio affiche 29 victoires et 16 défaites).NBA - SAISON REGULIEREMardi 16 janvier 2018Orlando Magic - Minnesota Timberwolves : 108-102>>> Stats d'Evan Fournier (ORL) : 35 minutes de jeu, 32 points (12 sur 22 aux tirs, dont 6 sur 12 à trois points), 2 rebonds, 3 passes, 1 ballon perdu, 3 fautesBoston Celtics - New Orleans Pelicans : 113-116 (ap)>>> Guerschon Yabusele (BOS) a été envoyé en G-League>>> Alexis Ajinça (NOP), blessé, n'a pas jouéDenver Nuggets - Dallas Mavericks : 105-102Portland Trail Blazers - Phoenix Suns : 118-111

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU