NBA : Nouveaux records pour Harden, ça se complique pour Charlotte, Golden State se reprend

NBA : Nouveaux records pour Harden, ça se complique pour Charlotte, Golden State se reprend©Media365

Aurélien CANOT, publié le mercredi 20 mars 2019 à 08h48

Au lendemain de leur défaite à San Antonio, Golden State s'est racheté mardi soir sur le parquet des Minnesota Timberwolves (117-107) grâce notamment à 36 points de Stephen Curry. Houston l'a facilement emporté lui aussi, à Atlanta (121-105) lors d'un match qui a notamment permis à James Harden, auteur de 31 points, de devenir le premier joueur de l'histoire à marquer au moins 30 points contre toutes les équipes de la ligue. Sale soirée en revanche pour Charlotte, qui a encore vu les play-offs s'éloigner après sa défaite à domicile face aux Sixers (118-114). Brooklyn, mené de 25 points au début du dernier quart-temps, a remporté une victoire inespérée à Sacramento (123-121).

Et des record de plus pour James Harden ! Un mois après avoir fait mieux que Wilt Chamberlain en 1962 en alignant 32 matchs à la suite à 30 points minimum, le barbu a écrit une nouvelle page de la ligue. Mardi soir, lors du large succès des Rockets sur le parquet d'Atlanta (121-105), le meilleur marqueur de NBA a encore dépassé les trente unités, avec 31 points inscrits face aux Hawks. Le meneur All Star, qui a également compilé 10 passes, 8 rebonds, une interception et un contre dans cette partie, est ainsi devenu le tout premier joueur de l'histoire du Championnat nord-américain à marquer au moins 30 points contre toutes les équipes de la ligue sur une seule et même saison (Michael Jordan y était parvenu lui aussi, mais la NBA ne comptait alors que 23 équipes, et non 29 comme aujourd'hui). Une soirée mémorable une fois de plus donc pour Harden, grand artisan de ce troisième succès de rang pour son équipe, le douzième des Texans sur leurs treize dernières sorties, d'autant que « The Beard » est également depuis mardi le recordman du nombre de shoots pris derrière la ligne, avec 890 tentatives (pour 316 paniers).



Houston poursuit sa série, Golden State en redémarre une. Attendus au tournant après leur défaite de la veille à San Antonio, les Warriors ont répondu présent en relevant tout de suite la tête, face aux Wolves (117-107), dans le Minnesota. Jamais inquiétés, les doubles champions en titre ont pu compter sur des « Splash Brothers » méconnaissables la veille face aux Spurs, mais de nouveau fidèles à leur réputation. Stephen Curry a même terminé meilleur marqueur de la rencontre, avec 36 points (8 sur 14 à trois points), devant son compère Klay Thompson (28 points), qui s'est lui aussi montré sous un meilleur jour, notamment à longue distance (4 sur 10). Heureusement pour la franchise d'Oakland, car Kevin Durant n'était pas en grande forme (17 points seulement). Une petite défaillance personnelle qui n'empêche pas le leader de la Conférence Ouest de conforter sa première place, avec de nouveau une victoire d'avance sur Denver.


Golden State retrouve le sourire, Charlotte continue de grimacer. De nouveau battus, à domicile par Philadelphie (118-114), les Hornets ont vu s'éloigner encore un peu plus la qualification pour les play-offs. En l'absence de leur meneur remplaçant français Tony Parker, les joueurs de la Caroline du Nord semblaient pourtant tenir une précieuse victoire, avec quatre points d'avance sur les Sixers à quelques minutes de la fin. Malheureusement pour Nicolas Batum (9 points, 4 rebonds) et les siens, « Phily », même privé de Joel Embiid, a eu le dernier mot, le match dans le match du money time entre Jeremy Lamb (26 points en sortie de banc) et Jimmy Butler (23) tournant à l'avantage du second, parfaitement secondé auparavant dans la soirée par Ben Simmons (28 points) et JJ Redick (27 points, 10 rebonds). Grand perdant de la soirée après ce quatrième revers en cinq matchs, Charlotte se retrouve désormais relégué à trois victoires de Miami. Cela se compliqué sérieusement pour les protégés de Michael Jordan.


Pour les Lakers, la messe est dite depuis un moment. D'ailleurs, Los Angeles n'avait même pas estimé utile de faire faire le déplacement à LeBron James, mardi dans le Milwaukee, où les Bucks, eux, se sont présentés sans l'autre capitaine du All Star Week-End Giannis Antetokounmpo. Et, sans surprise, les onzièmes du classement à l'Ouest ont enregistré une énième déconvenue (115-101), la quatrième consécutive. Kentavious Caldwell-Pope, auteur d'un match incroyable pour un remplaçant (35 points, 8 sur 14 à trois points), a pourtant sorti le grand jeu. Mais cela n'a pas suffi pour contrecarrer les plans de Khris Middleton, auteur de son plus gros total cette saison, et Brook Lopez. Même en l'absence du « Greek Freak », les deux hommes, avec respectivement 30 points-10 rebonds et 28 points, ont rappelé devant ces Lakers qui s'étaient volontairement passé du « King »pourquoi Milwaukee était actuellement la meilleure équipe de NBA, les deux conférences confondues.


Pour terminer, à noter la performance colossale réalisée par Brooklyn à Sacramento. Il convient plus exactement de parler de braquage du siècle réussie par les Nets, vainqueurs sur le parquet des Kings (123-121) alors qu'ils comptaient 25 points de retard à l'entame du dernier quart-temps (103-78). Depuis 1955, ce cas de figure s'était produit à 3 028 reprises, indiquent nos confrères de basketusa, qui se sont plongés dans les archives, pour seulement trois victoires avant mardi de l'équipe menée. Brooklyn est donc la quatrième. Les Nets ont même compté 28 longueurs de retard dans cette soirée qui semblait difficilement pouvoir se terminer autrement que sur une défaite, avant que Rondae Hollis-Jefferson ne redonne espoir aux visiteurs en signant à lui seul un 7-0 pour débuter ce quatrième quart-temps et que D'Angelo Russell, l'homme de la soirée avec 44 points, ne ramène le septième de la Conférence Est à -10. Le festival de Russell, auteur de 27 de ses 44 points du match dans cet ultime quart-temps, n'était pas terminé. Le meneur des Nets, déchaîné, donnait même l'avantage aux siens à une minute de la fin. Les deux équipes abordaient toutefois la dernière seconde à égalité (121-121), et Hollis-Jefferson (14 points), encore lui, jouait les héros jusqu'au bout en marquant un panier venu d'ailleurs au buzzer. Un exploit historique pour les Nets (meilleur quatrième quart-temps de la franchise de tous les temps et plus grand come-back jamais réussi), qui en profitent au passage pour faire un grand pas supplémentaire vers les play-offs. Quelle soirée !


NBA - SAISON REGULIERE
Mardi 19 Mars 2019
Charlotte Hornets - Philadelphia 76ers : 114-118
>>> Stats de Nicolas Batum (CHA) : 27 minutes, 9 points (3 sur 6 aux tirs, dont 2 sur 3 à trois points), 4 rebonds, 1 passe, 1 contre, 3 ballons perdus, 2 fautes
>>> Tony Parker (CHA) n'a pas joué
Atlanta Hawks - Houston Rockets : 105-121
Milwaukee Bucks - Los Angeles Lakers : 115-101
Minnesota Timberwolves - Golden State Warriors : 107-117
Sacramento Kings - Brooklyn Nets : 121-123
Los Angeles Clippers - Indiana Pacers : 115-109

Vos réactions doivent respecter nos CGU.