NBA - New York : Fournier sur le départ ?

NBA - New York : Fournier sur le départ ?©panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le vendredi 28 janvier 2022 à 18h33

Irrégulier depuis son arrivée à New York l'été dernier, Evan Fournier pourrait être échangé avant la fin de la période des « trades », le 10 février.


Le 25 mars 2021, dernier jour de la période des « trades » en NBA, Evan Fournier avait été envoyé à Boston par Orlando, qui avait décidé de repartir de zéro en laissant partir ses stars (Fournier, Vucevic, Gordon). Près d'un an plus tard, le joueur français va-t-il subir le même sort ? Alors que les franchises NBA ont jusqu'au 10 février pour s'échanger des joueurs, Evan Fournier pourrait bien être envoyé ailleurs par les New York Knicks, la franchise qu'il a rejointe cet été, pour quatre ans et 78 millions de dollars. Selon Brian Windhorst d'ESPN, la franchise new yorkaise est prête à se séparer de plusieurs joueurs, comme Fournier, Kemba Walker ou Alec Burks. Qualifiés pour les play-offs la saison passée, les Knicks galèrent cette année et n'occupent que la onzième place de la Conférence Est, avec 23 victoires pour 26 défaites.

Fournier, de 0 à 41 points...

La star de l'équipe, Julius Randle, déçoit globalement (18,7pts de moyenne cette saison contre 24,1pts la saison passée), et Evan Fournier, qui aurait dû être son lieutenant, alterne le bon et le moins bon. Le vice-champion olympique a connu des coups de chaud, notamment contre Boston, où il a marqué deux fois 32 points et une fois 41, son nouveau record en carrière, le 6 janvier. Il a aussi marqué 26 points contre les Lakers et 27 contre Minnesota. Mais il a aussi connu des matchs sans réussite, et notamment cinq rencontres à moins de 5 points (0 pointé en 22 minutes contre Indiana le 4 janvier), si bien que les Knicks sont donc prêts à l'échanger, pour laisser Julius Randle (qui ne serait toutefois pas exempté de départ en cas de bonne offre, selon SNY), RJ Barrett et Cam Reddish, tout juste arrivé d'Atlanta, prendre les commandes. Reste désormais à trouver un point de chute pour le Français, qui a encore trois ans de contrat, et qui touchera 18 millions de dollars la saison prochaine, 18,8 la suivante et 19 en 2024-25.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.