NBA - New York : Fournier bientôt échangé ?

NBA - New York : Fournier bientôt échangé ?©panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le jeudi 08 décembre 2022 à 19h48

Ne faisant plus partie des plans du coach des New York Knicks Tom Thibodeau, Evan Fournier a de très grandes chances d'être échangé avant la date-limite du 9 février.


En mars 2021, jour de la fermeture du marché des transferts, Evan Fournier avait été envoyé à Boston par Orlando. Deux ans plus tard, le joueur français a de grandes chances de connaitre le même sort. Alors que la « deadline » est fixée au 9 février 2023, l'arrière (ou ailier) des Knicks ne fera très probablement plus partie de l'effectif à ce moment-là. C'est en tout cas ce que révèle le journaliste de The Athletic Fred Katz, qui suit la franchise de New York au quotidien. Selon lui, les dirigeants des Knicks ont passé des coups de téléphone à de nombreuses franchises pour évoquer l'idée d'un échange, sachant que 73% des joueurs sont actuellement libres d'être échangés, et que 89% le seront dans une semaine, les joueurs ayant signé un nouveau contrat cet été ne pouvant pas être échangés avant le 15 décembre. Mais n'oublions pas que les « trades » se font rarement à cette période de l'année, mais plutôt juste avant la « deadline » de févier. Toujours selon le journaliste, les Knicks sont prêts à ajouter Immanuel Quickley ou Cam Reddich à Evan Fournier pour être plus attractifs en vue d'un échange. Le 22 novembre, le joueur aux 95 sélections en équipe de France avouait pourtant qu'il n'avait pas envie d'être tradé, pour une raison bien spéciale : "Ma femme est enceinte. Elle va accoucher en février. Donc me faire trader maintenant, ça veut dire que je ne vais pas voir ma famille pendant plusieurs mois, que je ne vais pas voir mon nouveau fils. Je suis à un stade de ma carrière où je n'ai pas envie de vivre ça", confiait-il à plusieurs journalistes français. Mais peut-être n'aura-t-il pas le choix...

Bilan mitigé pour les Knicks, avec ou sans Fournier

Arrivé à l'été 2021 en provenance de Boston, Evan Fournier (30 ans) va gagner 18 millions de dollars cette saison, puis 18,8 millions la suivante. L'option à 19 millions sera en revanche à lever, ou pas, par la franchise où il sera en 2024-25. Encore titulaire au début de saison, le Français n'a disputé que sept matchs dans le cinq majeur, avant d'aller prendre place sur le banc pour six rencontres. Mais depuis le 15 novembre, son coach Tom Thibodeau a décidé de ne plus le faire jouer du tout. Au final, le bilan est mitigé : six victoires et sept défaites pour les Knicks quand Fournier jouait, et six victoires et six défaites depuis qu'il ne joue plus.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.