NBA : New York encore giflé, Houston s'offre Toronto

NBA : New York encore giflé, Houston s'offre Toronto©Media365

Aurélien CANOT, publié le vendredi 06 décembre 2019 à 08h23

Grâce notamment à un triple-double de Russell Westbrook, Houston a infligé jeudi sa deuxième défaite de suite à Toronto. Denver a, lui, humilié New York et Washington signé une dixième victoire de rang chez lui contre Philadelphie.

New York encore humilié !

Les Knicks au plus bas. Deux jours après avoir pris une sacrée gifle face à Milwaukee (132-88), New York a tendu l'autre joue, jeudi soir, face à Denver, venu à son tour humilier (139-92) Frank Ntilikina et les siens sur leur parquet du Madison Square Garden. Encore à portée des Nuggets après le premier quart-temps (33-27) grâce notamment aux efforts du remplaçant Mitchell Robinson (17 points, 7 rebonds), seul New Yorkais à dépasser les dix points lors de ce match, les Knicks ont coulé dans le deuxième quart-temps (34-18) face à des Nuggets particulièrement adroits derrière la ligne (4 sur 4 pour Barton, 2 sur 2 pour Harris, 4 sur 8 pour Hernangomez, 2 sur 3 pour Porter Jr ou encore 3 sur 5 pour Grant). Il n'y avait dès lors plus de match et le troisième de la Conférence Ouest, avec huit joueurs à dix points ou plus (17 pour Barton, 16 pour Grant), a pu tranquillement dérouler, sans oublier d'enfoncer encore le clou (31-30, 31-17) dans les deux périodes suivantes pour finalement laisser à 37 longueurs les Knicks de Ntilikina et ses 9 points (3 sur 5 aux tirs) en 24 minutes. Une claque de plus pour les hommes de Dave Fizdale (mais pour combien de temps encore ?), battus pour la 17eme fois en... 19 matchs.

Houston s'offre Toronto

Battu deux jours plus tôt à la Scotiabank Arena par Miami, Toronto espérait bien se racheter auprès de son public, jeudi soir à l'occasion de la venue de Houston dans le choc de la nuit. Pour y parvenir, les Canadiens savaient qu'il leur faudrait museler le meilleur marqueur de la nuit James Harden, encore auteur de 50 points mardi lors d'une défaite face à San Antonio qui avait créé la polémique. Une tâche dont les Raptors se sont particulièrement bien acquittés en limitant le barbu à seulement 23 points (7 rebonds, 3 passes) et seulement 11 tirs pris dans cette partie. Malheureusement pour Toronto, aux Rockets, Harden n'est pas le seul à pouvoir faire des dégâts. Et même freiner le numéro 13 ne suffit pas toujours. Surtout quand Russell Westbrook, comme cela a été le cas jeudi, décide de prendre le match à son compte, comme il le faisait tous les soirs du temps de son époque Thunder. Résultat : un nouveau triple-double (19 points, 13 rebonds, 11 passes) pour le « Marsupilami », quelque peu abandonné par la superstar de l'équipe mais très bien épaulé par un Ben McLemore (28 points, 8 sur 17 à trois points) énorme lui aussi. Rapidement devant au tableau d'affichage (34-28 et 29-27 dans les deux premiers quart-temps), Houston a résisté jusqu'au bout (119-109) à la pression de Pascal Siakam (24 points), Fred VanVleet (20 points, 6 rebonds, 5 passes) et Kyle Lowry (19 points, 8 passes, 5 rebonds) pour réussir à se payer les Canadiens chez eux. Pas un mince exploit.

Washington est bien la bête noire de Philadelphie

Philadelphie fait un complexe sur le parquet de Washington depuis plusieurs années, et cela s'est encore confirmé jeudi soir. Ces Sixers si irrésistibles chez eux, où ils sont toujours invaincus cette saison, ont ainsi concédé leur dixième défaite de rang à la Capital One Arena (119-113) face à des Wizards qui n'ont pourtant rien d'exceptionnel depuis le début de l'exercice (7 victoires - 13 défaites). Phily, qui n'a plus gagné dans la Capitale depuis maintenant six ans, avait pourtant pris le meilleur départ jeudi, mais la tendance s'est progressivement inversée, l'explosif Rui Hachimura (27 points), Bradley Beal (26) et le Letton David Bertans (25), auteur de la meilleure mi-temps de sa carrière (22 points, 8 sur 8 aux tirs et 6 paniers primés) rendant coup pour coup au trio adverse Joel Embiid (26 points, 21 rebonds), Tobias Harris (33 points) et Ben Simmons (17 points, 10 rebonds) pour donner dix points d'avance à la pause aux locaux (65-55) puis 15 un peu plus tard au moment d'entamer le dernier quart-temps. Un écart que les Sixers ont fait fondre en fin de match, Simmons permettant même aux siens de revenir à -5, mais deux ballons perdus par Embiid au moment où son équipe pouvait recoller ont mis fin aux derniers espoirs du cinquième à l'Est d'enfin conjurer le mauvais sort à Washington, où le Français Ian Mahinmi, de retour, s'est illustré (7 points en 13 minutes, 5 rebonds).

La remontada pour du beurre des Pelicans

Remonter un retard de 20 points pour finalement s'incliner après prolongation (139-132). Le scénario du match de jeudi soir entre New Orleans et Phoenix sur le parquet du premier pouvait difficilement s'avérer plus cruel pour ces Pelicans auteurs d'une folle remontada pour aucun bénéfice à l'arrivée. Un succès (le 10eme cette saison pour les Suns, pour 11 défaites) au bout de la nuit auquel Devin Booker est tout sauf étranger. Auteur du carton de la nuit, avec 44 points (13 sur 24 aux tirs, 5 sur 11 de loin), le jeune arrière de la franchise de l'Arizona a particulièrement marqué les esprits dans le troisième quart-temps, avec 21 points sur ses 44 de la soirée. Booker, altruiste, a toutefois laissé la vedette en fin de match à Ricky Rubio (13 points, 15 passes) et Frank Kaminsky (20 points, 2 sur 3 à trois points), eux aussi très en vue, face aux Pelicans de J.J Redick (26 points) et Jrue Holiday (23). Le meneur espagnol et l'ailier fort drafté en 9eme position par Charlotte en 2015 se sont montrés impitoyables dans le money time.

NBA - SAISON REGULIERE
Jeudi 05 Decembre 2019
Washington Wizards - Philadelphia 76ers : 119-113
>>> Stats de Ian Mahinmi (WAS) : 13 minutes, 7 points (2 sur 5 aux tirs), 5 rebonds, 1 ballon perdu, 4 fautes
Toronto Raptors - Houston Rockets : 109-119
New York Knicks - Denver Nuggets : 92-129
>>> Stats de Frank Ntilikina (NYK) : 24 minutes, 9 points (3 sur 5 aux tirs, dont 3 sur 4 à trois points), 1 passe, 1 ballon perdu, 2 fautes
New Orleans Pelicans - Phoenix Suns : 132-139 (ap)
>>> Stats d'Elie Okobo (PHO) : 2 minutes, 0 point (aucun tir)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.