NBA : Milwaukee gâche la belle soirée de Doncic, Fournier régale

NBA : Milwaukee gâche la belle soirée de Doncic, Fournier régale©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le lundi 21 janvier 2019 à 22h50

Onze matchs sont au programme en NBA en ce troisième lundi de janvier consacré à la mémoire de Martin Luther King. Et ce "MLK Day" a débuté avec la large victoire d'Oklahoma City à New York (109-127). Chicago s'est ensuite largement imposé à Cleveland, et Washington en a fait de même contre Detroit, tout comme Brooklyn face à Sacramento. L'une des affiches du début de soirée a vu la victoire de Milwaukee sur Dallas, malgré le premier triple-double de Luka Doncic. Orlando est allé gagner à Atlanta grâce à un énorme Evan Fournier (29pts, 7pds).

OKC balaie les Knicks

Depuis 1986, le troisième lundi de janvier est férié aux Etats-Unis, en hommage à Martin Luther King, qui était né le 15 janvier. La NBA célèbre cette journée chaque année, avec de belles affiches, et ce lundi, ce sont onze rencontres qui sont au programme. Le « MLK Day » 2019 débutait du côté du Madison Square Garden, où New York recevait Oklahoma City à 12h30, heure locale. Et il n'y pas eu photo entre le troisième de l'Ouest et l'antépénultième de l'Est : OKC s'est imposé 127-109. Porté par un Paul George en feu, qui terminera avec 31 points sans jouer le dernier quart, le Thunder a pris un départ canon (34-16 à la fin du premier quart) et n'a ensuite jamais été inquiété. OKC, avec un Russell Westbrook à la limite du triple-double sans jouer lui non plus le dernier quart (17pts, 10rbds, 9pds), a compté jusqu'à 24 points d'avance lors de cette balade new yorkaise. C'est donc une sixième défaite d'affilée pour les Knicks de Frank Ntilikina (qui a joué 30 minutes en ayant débuté sur le banc), avant de recevoir Houston. La fin de saison va être longue...

Le match des « losers » pour Chicago

Avant la défaite de New York, Cleveland et Chicago étaient les deux pires équipes de la Ligue, et s'affrontaient sur le parquet du double vice-champion en titre. Ce sont les Bulls qui sont venus d'imposer dans l'Ohio, sur le score de 104-88 (48-42, mt). Entre deux équipes qui vont, sans l'avouer ouvertement, tenter de finir dernières pour avoir plus de chances de récupérer celui qui est annoncé comme un immense talent, Zion Williamson (ailier fort de 18 ans jouant à l'Université de Duke), à la prochaine Draft, Chicago s'est montré supérieur et a mené de bout en bout durant ce match, avec une avance allant jusqu'à +21 dans le dernier quart. Zach LaVine termine avec 25 points pour les Bulls et Colin Sexton avec 18 pour les Cavs, bons derniers de la Ligue avec 9 victoires pour 39 défaites, avant un déplacement à Boston. Et dire que cette franchise était en finale il y a sept mois...

Washington n'a jamais tremblé

Troisième match du « MLK Day » 2019 et troisième match sans suspense... Dans sa salle, Washington, en net regain de forme depuis la blessure de sa star John Wall, a battu Detroit, en galère après un début de saison réussi, sur le score de 107-87 dans un match qui pourrait compter dans la lutte pour la septième ou huitième place à l'Ouest. Si les Pistons ont mené d'un point pendant quelques minutes dans le premier quart, les Wizards ont ensuite rapidement pris les commandes, sous l'impulsion du duo Trevor Ariza (20pts, 12rbds, 4pds) - Otto Porter Jr (19pts, 4rbds), et menaient déjà 50-34 à la mi-temps. Ils ont déroulé leur basket en deuxième mi-temps, comptant jusqu'à 24 points d'avance, pour s'offrir cette 20eme victoire de la saison et revenir à un bilan identique aux Pistons (26 défaites). Privé d'Andre Drummond, Detroit ne pouvait pas espérer grand-chose de cette partie et s'en est remis à Blake Griffin (29pts, 9rbds, 4pds), en vain.

Milwaukee impose sa loi

Meilleure équipe de la Ligue, Milwaukee a décroché une 34eme victoire (pour 12 défaites), ce lundi contre Dallas. Les Bucks l'ont emporté 116-106 face à l'antépénultième de la Conférence Ouest, en tremblant un petit peu. Après un bon début de match qui leur a permis de mener 35-26 à la fin du premier quart, Giannis Antetokounmpo (31pts, 15rbds, 5pds) et ses coéquipiers se sont un peu relâchés et les Mavericks en ont profité pour revenir à hauteur, et même passer devant avant et après la mi-temps (57-59, mt). Mais Milwaukee n'est pas la meilleure équipe de la Ligue pour rien, et a accéléré au retour des vestiaires (35-25 dans le troisième quart), pour finalement s'imposer de dix points. On retiendra pourtant du côté de Dallas le premier triple-double (et sans doute pas le dernier...) de la carrière NBA de Luka Doncic qui, à bientôt 20 ans, est le deuxième joueur le plus jeune (derrière Markelle Fultz, des 76ers) à réussir un tel exploit : 18 points, 11 rebonds, 10 passes. Mais le Slovène ne peut pas tout faire dans cette équipe...

Fournier porte le Magic

Après trois défaites d'affilée, Orlando avait absolument besoin de s'imposer à Atlanta, moins bien classé, s'il voulait rester en course pour les play-offs à l'Est. C'est chose faite ! Le Magic est allé gagner 122-103 chez les Hawks, et il peut dire un grand merci à son arrière français, Evan Fournier. Le joueur de 26 ans a en effet inscrit 29 points (9 sur 18 aux tirs, dont 3/6 à 3pts), signant ainsi sa deuxième meilleure performance de la saison après ses 31 points réussis contre Philadelphia fin octobre. Fournier a été bien aidé par son grand ami Nikola Vucevic, auteur lui aussi de 29 points (plus 14 rebonds), et les Floridiens ont pris les commandes en milieu de deuxième quart pour ne plus jamais les lâcher (57-60, mt). Voilà donc une victoire qui fait du bien au Magic, avant un déplacement à Brooklyn (6eme). Pour les Hawks de Dewayne Dedmon (24pts, 9rbds), il faudra se livrer une bataille à quatre (avec Chicago, New York et Cleveland) pour la dernière place de la Conférence Est...

Et Sacramento s'écroula...

Ce « MLK Day » 2019 offrait une affiche alléchante entre deux équipes en course pour les play-offs alors qu'on ne les attendait pas forcément si bien classées. Brooklyn (6eme de l'Est) recevait Sacramento (10eme de l'Ouest), et ce sont les Nets qui l'ont emporté 123-94. Pourtant, rien ne laissait indiquer un tel score final à la mi-temps, lorsque les Kings menaient 60-55. Mais au retour des vestiaires, les Nets ont complètement mis les Californiens sous l'éteignoir, grâce notamment à un énorme D'Angelo Russell, auteur de 31 points (7 sur 14 à 3pts !) et 8 passes au total. En face, les Kings ne sont plus parvenus à trouver la mire, à l'image de leur star De'Aron Fox, auteur de seulement 9 points à 4 sur 14 aux tirs (22pts et 11pds pour Bogdan Bogdanovic). Brooklyn enchaîne donc une quatrième victoire d'affilée, avant de recevoir Orlando mercredi, alors que Sacramento va avoir droit à un déplacement délicat à Toronto.

NBA - SAISON REGULIERE
Lundi 21 janvier 2019
New York Knicks - Oklahoma City Thunder : 109-127
>>> Stats de Frank Ntilikina (NYK) : 30 minutes de jeu, 9 points (4 sur 12 aux tirs, dont 1/3 à 3pts), 2 rebonds, 5 passes, 1 interception, 1 contre subi, 3 ballons perdus, 2 fautes
>>> Stats de Timothé Luwawu-Cabarrot (OKC) : 2 minutes de jeu, 0 point (0/1 au tir, dont 0 tir à 3pts), 1 rebond

Washington Wizards - Detroit Pistons : 101-87
>>> Stats de Ian Mahinmi (WAS) : 20 minutes de jeu, 2 points (0 sur 3 aux tirs, dont 0/1 à 3pts), 3 rebonds, 1 interception, 1 contre réussi, 1 faute

Atlanta Hawks - Orlando Magic : 103-122
>>> Stats d'Evan Fournier (ORL) : 37 minutes de jeu, 29 points (9 sur 18 aux tirs, dont 3/6 à 3pts), 3 rebonds, 7 passes, 3 ballons perdus, 5 fautes

Brooklyn Nets - Sacramento Kings : 123-94
Milwaukee Bucks - Dallas Mavericks : 101-87
Cleveland Cavaliers - Chicago Bulls : 88-104

Memphis Grizzlies - New Orleans Pelicans
>>> Joakim Noah (MEM) ne jouera pas, pour raisons personnelles

Boston Celtics - Miami Heat
Philadelphia 76ers - Houston Rockets
Utah Jazz - Portland Trail Blazers
Los Angeles Lakers - Golden State Warriors

Vos réactions doivent respecter nos CGU.