NBA : Milwaukee et Toronto enchaînent, Jokic joue les héros

NBA : Milwaukee et Toronto enchaînent, Jokic joue les héros©Media365

Aurélien CANOT, publié le jeudi 14 février 2019 à 08h55

Milwaukee a conforté sa place de leader à l'Est en s'imposant dans l'Indiana contre les Pacers (106-97) grâce à un énorme Giannis Antetokounmpo (33 points, 19 rebonds, 11 passes). Son dauphin Toronto a également poursuivi sur sa lancée en enchaînant une sixième victoire consécutive, à domicile contre Washington (129-120) avec 44 points et 10 rebonds pour Pascal Siakam. Autre héros de la soirée : Nikola Jokic a signé un triple-double (20 points, 18 rebonds, 11 passes) avec Denver contre Sacramento et offert la victoire aux Nuggets (120-118) sur une claquette au buzzer. James Harden (42 points) a aligné un 31eme match à 30 points ou plus, mais Houston s'est incliné dans le Minnesota face aux Wolves (121-111).

LE MATCH DE LA NUIT

Le mano a mano se poursuit à l'Est entre le leader Milwaukee et son dauphin Toronto. Mercredi soir, les deux équipes ont encore assis leur supériorité en ajoutant une nouvelle victoire à leur compteur, en déplacement dans l'Indiana (106-97) pour le premier et à domicile contre Washington (129-120) pour le second. En dépit du parcours impressionnant (43 victoires - 14 défaites) de Giannis Antetokounmpo, encore monstrueux face aux Pacers, cinquième triple-double de la saison (33 points, 19 rebonds, 11 passes) à la clé, les Raptors continuent de s'accrocher, avec seulement deux défaites de plus que leur rival (43 victoires - 16 défaites).



Mercredi, les Canadiens étaient privés de Kawhi Leonard, mais cela ne les a pas empêchés de signer un un sixième succès consécutif. Pas retenu pour le All Star Game, qui débute ce vendredi à Charlotte, Pascal Siakam a prouvé une fois de plus qu'il aurait lui aussi grandement mérité sa place en Caroline du Nord ce week-end. En 33 minutes de jeu, le Camerounais a fait un malheur (44 points à 10 sur 25 aux tirs et 10 rebonds, record en carrière). Un Antetokounmpo toujours aussi bouillant, Toronto qui ne relâche pas la bride même sans Leonard, le duel s'annonce serré jusqu'au bout entre les Bucks et les Raptors.

LE MVP DE LA NUIT

Les Kings ont quitté le parquet du Pepsi Center avec le sourire du "Joker", mercredi soir dans le Colorado. Auteur d'un début de saison exceptionnel, Nikola Jokic a encore élevé le curseur face à Sacramento. Non content de signer un nouveau un triple-double de toute beauté (20 points, 18 rebonds, 11 passes), le pivot serbe des Nuggets a en plus joué les héros de son équipe jusqu'aux toutes dernières secondes et cette claquette au buzzer qui a permis à Denver et Isaiah Thomas, de retour après onze mois d'absence, d'arracher la victoire (120-118) sur la dernière action de la partie. L'homme de la soirée avait pourtant vu sa première tentative rebondir à deux reprises sur le cercle, mais il s'est immédiatement repris en venant tendre son immense bras droit sous les yeux de ses adversaires et pousser ce ballon de la gagne dans le panier.



Un scénario dont aurait rêvé James Harden, dans le Minnesota. Malheureusement pour le barbu, son équipe s'est inclinée chez les Wolves (121-111). Le meneur superstar des Rockets s'est consolée en inscrivant 42 points, portant ainsi son incroyable série de match à 30 points ou plus à 31. Mais cette soirée ne restera décidément pas dans les annales du MVP de la saison dernière. Car si Harden a terminé - de loin - meilleur marqueur de la soirée, il a été loin de briller au niveau de l'adresse (15 sur 34). Il a notamment connu beaucoup de déchet de loin (8 sur 22).

LE FLOP DE LA NUIT

Le All Star Week End ne pouvait pas arriver à un meilleur moment pour Golden State, au bord de la crise de nerf mercredi soir à Portland et qui va pouvoir profiter de ce break d'une semaine (la ligue reprendra ses droits jeudi prochain) pour retrouver son calme. Face à Sacramento dans sept jours, les Warriors devront surtout redémarrer une série. Le double champion en titre restait en effet sur six matchs gagnés à la suite avant cette sortie de piste chez les Blazers (129-107, +22) survenue sans DeMarcus Cousins, Andre Iguodala et Shaun Livingston, laissés au repos, et marquée notamment par l'exclusion de Steve Kerr, sorti complètement de ses gonds. Le coach de la franchise d'Oakland n'a pas digéré de voir une faute sifflée contre Draymond Green se muer finalement en faute technique, le pivot ayant délibérément chargé Zach Collins après avoir déjà été sanctionné sur l'action précédente. Fou de rage, Kerr s'est empressé de venir faire connaître son sentiment à la table des arbitres, explosant son ardoise de rage au sol entre deux insultes. Le coup de grâce pour les Warriors, déjà menés et qui prenaient l'eau au tableau d'affichage après que Portland a transformé ses... huit lancers-francs. Sonné, Golden State, dans le coup pendant trois quart-temps avant de sombrer (35-12 dans le dernier) malgré les 32 points de Kevin Durant et Stephen Curry, a définitivement bu la tasse lors de cette fin de match électrique sur deux nouveaux paniers longue distance, signés Jake Layman puis Rodney Hood. Vite Charlotte !


LE FRANÇAIS DE LA NUIT

Le retour de Joakim Noah dans l'Illinois ne s'est pas passé comme il le pensait. Non seulement, le pivot français de Memphis resté neuf ans chez les Bulls a mordu la poussière avec les Grizzlies mercredi soir (122-110) face à Chicago et un Otto Porter Jr déchaîné (37 points, 10 rebonds). Mais l'ancien joueur de Knicks s'est en plus montré incapable contre Robin Lopez (25 points), Lauri Markkanen (21), Zach Lavine (15) et compagnie de se mettre au diapason de ses deux dernières sorties. Noah, auteur samedi dernier lors de la victoire de son équipe face aux Pelicans de son deuxième double-double de la saison (19 points, 14 rebonds), a dû cette fois se contenter de 8 points (2 sur 4 aux tirs) et 3 rebonds, sachant que ce ne sont pas ses 3 passes et 2 contres du match qui sont venus sauver sa soirée. En face, l'autre Frenchy de la rencontre Timothé Luwawu-Cabarrot n'a, lui, même pas rentré un tir (0 sur 4, 0 sur 2 à trois points). Et sans deux lancers-francs, le Cannois contraint presque systématiquement de suivre les matchs du banc pendant son court passage au Thunder, aurait terminé la rencontre avec un zéro pointé. Toutefois, contrairement à son compatriote, il peut se vanter de faire partie du camp des vainqueurs, et non des vaincus.


LE TOP 10 DE LA NUIT



NBA - SAISON REGULIERE
Mercredi 13 Février 2019
Indiana Pacers - Milwaukee Bucks : 97-106
Cleveland Cavaliers - Brooklyn Nets : 139-148 (a3p)
Toronto Raptors - Washington Wizards : 129-120
>>> Ian Mahinmi (WAS) n'a pas joué
New York Knicks - Philadelphia 76ers : 111-126
>>> Frank Ntilikina (NYK) n'a pas joué
Boston Celtics - Detroit Pistons : 118-110
>>> Guerschon Yabusele (BOS) n'a pas joué
Minnesota Timberwolves - Houston Rockets : 121-111
Chicago Bulls - Memphis Grizzlies : 122-110
>>> Stats de Timothé Luwawu-Cabarrot (CHI) : 17 minutes, 2 points (0 sur 4 aux tirs, dont 0 sur 2 à trois points)
>>> Stats de Joakim Noah (MEM) : 20 minutes, 8 points (2 sur 4 aux tirs), 3 rebonds, 3 passes, 2 contres, 4 fautes
Dallas Mavericks - Miami Heat : 101-112
Denver Nuggets - Sacramento Kings : 120-118
Los Angeles Clippers - Phoenix Suns : 134-107
>>> Stats d'Elie Okobo (PHO) : 15 minutes, 4 points (1 sur 2 aux tirs, dont 1 sur 2 à trois points), 1 passe, 1 ballon perdu, 1 faute
Portland Trail Blazers - Golden State Warriors : 129-107

Vos réactions doivent respecter nos CGU.