NBA : Milwaukee encore battu, Toronto enchaîne, Gobert exclu

NBA : Milwaukee encore battu, Toronto enchaîne, Gobert exclu©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mardi 10 mars 2020 à 08h54

Milwaukee a subi sa troisième défaite de rang, à Denver. Toronto a aligné un quatrième succès, à Utah, où Gobert a été exclu.

Soirée noire et à très vite oublier pour Rudy Gobert. Le pivot français est tout sauf un habitué du genre. Il n'est pourtant pas allé au terme du match de son équipe, lundi soir face à Toronto. La faute à une altercation avec un adversaire qui lui a valu de se faire exclure à la toute dernière minute de la rencontre. Déjà bouillante, la tension est en effet montée d'un cran dans le money time entre Gobert et OG Anunoby. Accroché par le maillot par le Frenchy alors qu'il tentait de suivre une contre-attaque, Anunoby a tenté d'asséner un coup de coude au visage de l'intérieur du Jazz. Une réaction qui a rendu fou le natif de Saint-Quentin, même si l'intervention de l'un des arbitres a évité à Gobert d'aller au-delà d'un simple geste des deux mains sur le torse d'Anunoby pour lui signaler qu'il n'avait pas du tout goûté son comportement. Les arbitres non plus, puisque les deux joueurs ont été expulsés après étude des images à la vidéo.



Ou comment ponctuer une soirée déjà catastrophique pour le Français. Jamais cette saison, le double meilleur défenseur de la Ligue en titre n'avait ainsi rendu une aussi pâle copie, avec seulement 6 petits points, 4 rebonds, 2 interception et 1 contre. Même au niveau de l'adresse, le récent participant au All Star Game pour la première fois de sa vie a été en-dessous de tout (1 sur 4), lui qui excelle pourtant généralement dans ce domaine, sachant qu'il claque des dunks à la pelle dans un match.

Le panier venu d'ailleurs de Kyle Lowry !



Et étant donné que ses coéquipiers vedettes Donovan Mitchell (11 points) et Bogdan Bogdanovic (5) n'ont pas su mettre la barre beaucoup plus haut, il semblait difficile pour Utah de ne pas connaître une nouvelle déconvenue sur leur parquet de la Vivint Smart Home Arena, où le Jazz n'a gagné qu'une fois (contre Washington) sur ses six dernières sorties. Surtout qu'en face, Toronto, au contraire de sa nouvelle victime à domicile (Utah restait en effet sur cinq succès de rang, mais tous obtenus en déplacement), est plutôt du genre à enchaîner. La preuve encore lundi, avec une quatrième victoire de suite (101-92) pour les champions en titre, pourtant rapidement privés de Norwan Powell, en grande forme depuis son retour de blessure mais de nouveau touché. Un coup dur dont les Canadiens se sont consolés dans le sillage de leurs deux locomotives du soir Pascal Siakam (27 points, 11 rebonds, 8 passes) et Serge Ibaka (27 points, 13 rebonds). Kyle Lowry a lui aussi fait très mal au Jazz, pourtant un temps passé devant au tableau d'affichage dans le dernier quart-temps. En plus de livrer un match haut de gamme, en compilant 21 points, 7 passes, 5 rebonds et 3 interceptions, le meneur a rentré un panier inimaginable à 2'30 de la fin en dépit de la pression de Conley, jugé juste devant lui, et du compteur, à zéro juste après le départ de ce shoot venu d'ailleurs du Raptor. Toronto menait alors 92-90 uniquement.

Milwaukee, une première depuis deux ans

Pour les Canadiens, vainqueurs contre Utah de leur 46eme match cette saison (pour 18 défaites), la marge avec Milwaukee (53-12) reste encore très importante. Toutefois, elle pourrait très vite fondre si les Bucks ne relèvent pas rapidement la tête. La toujours meilleure équipe de NBA a en effet enregistré lundi son troisième revers de rang, sur le parquet de Denver (109-95). Certes, le premier de la Conférence Est était privé pour la deuxième fois de suite de son extra-terrestre Giannis Antetokounmpo, blessé à un genou, mais aussi de trois autres leaders de l'équipe Brook Lopez, Eric Bledsoe et Khris Middleton, laissés au repos.



Ce qui fait que c'est presque avec son équipe C que Milwaukee avait fait le déplacement dans le Colorado pour défier des Nuggets qui pouvaient compter, eux, sur leurs meilleurs éléments, à commencer par Paul Millsap (20 points, 10 rebonds) et Jamal Murray (21 points, 6 passes, 5 rebonds). Les Bucks, assommés dans le premier quart-temps (39-24), ont d'ailleurs bu la tasse d'entrée face au 3eme de la Conférence Ouest, sans jamais parvenir à ressortir la tête de l'eau.


Il n'empêche que la franchise du Wisconsin qui avait fait vibrer l'AccorHotels Arena de Paris en janvier dernier n'avait plus connu une aussi mauvaise série depuis deux ans (quatre défaites de suite entre février et mars 2018), les play-offs exceptés. Et rien que pour cela, il y a peut-être de quoi s'inquiéter pour la bande aux deux frères Antetokounmpo, sérieusement à l'arrêt depuis qu'elle est devenue la première équipe à valider mathématiquement son billet pour les play-offs. Respectivement 14eme et 10eme à l'Est, Atlanta et Charlotte n'y participeront probablement pas. Les Hawks et les Hornets ne se sont pas gênés pour autant pour offrir un spectacle de toute beauté, lundi soir en Géorgie, où les visiteurs ont fini par craquer après deux prolongations (143-138) en dépit des efforts d'un Terry Rozier monstrueux (40 points, 15 sur 26 aux tirs, 8 sur 13 à trois points) et auteur de son record en carrière.


Presque à lui seul (Devonte Graham a compilé 27 points et 10 passes, le remplaçant Caleb Martin a, lui, inscrit 23 points), le meneur des Hornets a maintenu son équipe à hauteur face à des Hawks emmenés, eux, par l'inévitable Trae Young (31 points, 16 passes et encore un panier du milieu du terrain) et un Cam Reddish éblouissant lui aussi en sortie de banc (22 points, 7 rebonds).


NBA - SAISON REGULIERE
Lundi 09 Mars 2020
Atlanta Hawks - Charlotte Hornets : 143-138 (a2p)
>>> Nicolas Batum (CHA), blessé, n'a pas joué

Utah Jazz - Toronto Raptors : 92-101
>>> Stats de Rudy Gobert (UTA) : 32 minutes, 6 points (1 sur 4 aux tirs, 4 rebonds, 2 interceptions, 1 contre, 5 fautes)

Denver Nuggets - Milwaukee Bucks : 109-95

>>>Toute l'actualité de la NBA en cliquant ici

>>>Les classements en cliquant ici

Vos réactions doivent respecter nos CGU.