NBA : Milwaukee enchaîne malgré un Jackson Jr record, les Lakers font chuter Miami

NBA : Milwaukee enchaîne malgré un Jackson Jr record, les Lakers font chuter Miami©Media365

Aurélien CANOT, publié le samedi 14 décembre 2019 à 08h22

Jaren Jackson Jr a livré le match de sa vie mais cela n'a pas empêché les Bucks d'aligner une 17eme victoire de rang. Les Lakers enchaînent également.

Milwaukee enchaîne malgré un Jackson Jr record

En temps normal, pareille performance aurait forcément été récompensée par une victoire à l'arrivée. Mais pas avec les Bucks. Jaren Jackson Jr a eu beau livrer à 20 ans le match de sa vie (43 points à 14 sur 21 aux tirs et 9 sur 15 à trois points) face à Milwaukee vendredi soir sur le parquet des Grizzlies, il n'a pas empêché pour autant la meilleure équipe du moment en NBA de poursuivre son incroyable série de victoires, avec un 17eme succès consécutif, enregistré aux dépens de Memphis (127-114). Car si le rookie des Grizzlies s'est offert un record en carrière, il n'a pas pour autant stoppé l'élan de Giannis Antetokounmpo. Laissé au repos lors de la sortie précédente de la franchise du Wisconsin, le Grec a encore signé un match de mammouth (37 points à 12 sur 23 aux tirs, dont 3 sur 7 à trois points, et 11 rebonds) pour permettre aux siens de se sortir du piège tendu par les Grizzlies et Jackson Jr, auteur de 26 points rien que dans le seul troisième quart-temps (sept paniers longue distance dans ce quart-temps, soit autant que le record de... son père). Antetokounmpo, lui, en a inscrit 17 lors d'une fin de match qui a permis au patron de la Conférence Est de faire définitivement l'écart (37-19 dans la dernière période).

Les Lakers font tomber Miami

Il ne faisait pas bon faire partie des équipes encore invaincues dans leur salle ces dernières heures. Après que le Philadelphie de Joel Embiid, la seule équipe à ne pas encore avoir perdu devant son public, a fait chuter la veille un TD Garden (Boston) qui jouait les forteresses imprenables depuis le début de la saison, l'American Airlines Arena a connu le même sort vendredi lors de la venue des Lakers. Comme un symbole, sa première défaite à domicile, Miami l'a en effet concédée (113-110) face à l'un de ses anciens héros LeBron James. Bien aidé par un Anthony Davis encore au diapason (33 points à 11 sur 20 aux tirs, dont 4 sur 9 à trois points et 10 rebonds), le « King » (18 points à 11 sur 22 et 4 sur 8 de loin, 12 passes, 9 rebonds) a appuyé sur l'accélérateur en seconde mi-temps pour montrer la voie au leader à l'Ouest. Cependant, comme il avait su le faire en première mi-temps pour longtemps faire la course en tête (59-51 pour les Floridiens à la pause), le Heat a lui aussi donné un coup de collier pour rester dans le coup jusqu'à l'ultime possession et ce shoot manqué par Jimmy Butler (23 points à 9 sur 20 et 0 sur 5 derrière la ligne) alors que l'ancien joueur de Chicago avait l'égalisation à portée de bras. C'est raté, et tandis que Miami n'est plus invincible chez lui, les Lakers, eux, alignent une treizième victoire, avec un bilan identique à celui de Milwaukee (23 victoires - 3 défaites) dans l'autre conférence.

Harden écœure Fournier et le Magic

Evan Fournier a encore été énorme (27 points en 25 minutes, 10 sur 18 aux tirs, 6 sur 11 à trois points) vendredi soir à l'occasion de la venue de Houston. Malheureusement pour le Magic, si l'on excepte la belle copie d'Aaaron Gordon (21 points, 6 rebonds, 4 passes) également aux côtés de l'ancien joueur de Nanterre, le Français a semblé bien seul pour faire de la résistance face aux Rockets d'un James Harden une nouvelle fois déchaîné. Le barbu avait déjà regagné les vestiaires avec 25 points, il a terminé la rencontre avec plus du double, pour un total de 54 points (à 19 sur 31 aux tirs, dont un impressionnant 10 sur 15 à longue distance, 5 rebonds et 7 passes) venu encore gonfler les stats du meilleur marqueur de la Ligue. Le meneur a tout particulièrement écœuré Fournier et les siens en seconde mi-temps en prenant des shoots d'un peu partout sur le terrain, avec une efficacité déconcertante. Et lorsque Harden s'est offert quelques secondes pour souffler, Russell Westbrook (23 points, 7 rebonds, 6 passes), Clint Capela (10 points, 11 rebonds), P.J. Tucker (12 points, 11 rebonds) ou encore Brian McLemore, en sortie de banc (18 points, 6 sur 7 à trois points), se sont chargés de prendre le relais avec beaucoup de sérieux, pour un succès très net (130-107) à l'arrivée des Texans à Orlando.

Leonard et George en feu avec les Clippers

A l'Ouest, si Dallas et Luka Doncic continuent de mettre la pression sur leurs deux rivaux, il n'y en a surtout depuis le début de la saison que pour les deux franchises de Los Angeles. Les Clippers sont encore à la traîne derrière les Lakers à ce jour, mais étant donné le rythme de croisière de Kawhi Leonard et Paul George sur les derniers matchs, il ne faudrait pas que la bande à LeBron James lâche du lest lors de ses prochaines sorties si elle désire continuer de faire la course en tête. Demandez aux Wolves détruits vendredi chez eux par le tandem infernal en dépit des deux énormes matchs une nouvelle fois d'Andrew Wiggins (34 points) et surtout Karl-Anthony Towns (39 points à 5 sur 10 à trois points, 12 rebonds) ce qu'ils en pensent. Auteurs à eux deux vendredi de 88 points (46 pour George, 42 pour Leonard) des 124 marqués par leur équipe dans cette partie, les deux stars des Clippers qui s'étaient longtemps fait désirer cette saison et se sont à peine entraînés ensemble aujourd'hui encore ont décidé du sort de ce match, remporté assez aisément (124-117) par le dauphin des Lakers en dépit d'un très beau dernier quart-temps des Wolves (36-22). Mais il n'y avait déjà plus de suspense. La faute au duo George-Leonard, devenu dans le Minnesota le premier de l'histoire de leur franchise (et le 21eme dans celle de la Ligue) à dépasser tous deux la barre des 40 points sur un même match.

NBA - SAISON REGULIERE
Vendredi 13 Decembre 2019
Orlando Magic - Houston Rockets : 107-130
>>> Stats d'Evan Fournier (ORL) : 25 minutes, 27 points (10 sur 18 aux tirs, dont 6 sur 11 à trois points), 2 rebonds, 2 passes, 2 interceptions, 1 ballon perdu, 3 fautes

Philadelphia 76ers - New Orleans Pelicans : 116-109
Miami Heat - Los Angeles Lakers : 110-113
Atlanta Hawks - Indiana Pacers : 100-110
Chicago Bulls - Charlotte Hornets : 73-83
>>> Nicolas Batum (CHA), blessé, n'a pas joué

Memphis Grizzlies - Milwaukee Bucks : 114-127
Utah Jazz - Golden State Warriors : 114-106
>>> Stats de Rudy Gobert (UTA) : 15 points (6 sur 9 aux tirs), 15 rebonds, 2 passes, 2 contres, 3 fautes

Minnesota Timberwolves - Los Angeles Clippers : 117-124
Sacramento Kings - New York Knicks : 101-103
>>> Stats de Frank Ntilikina (NYK) : 21 minutes, 2 points (1 sur 5 aux tirs, dont 0 sur 3 à trois points), 1 rebond, 2 interceptions, 2 fautes

Vos réactions doivent respecter nos CGU.