NBA : Les Warriors trop forts pour les Spurs

NBA : Les Warriors trop forts pour les Spurs©Media365

Matthieu Angosto, publié le vendredi 20 avril 2018 à 08h50

Vainqueurs 110-97 sur le parquet des San Antonio Spurs, les Golden State Warriors mènent 3-0 dans la série et se dirigent vers un sweep. Même constat pour les New Orleans Pelicans, qui dominent les Portland Trail Blazers (119-102) pour la troisième fois consécutive. Philadelphia a récupéré l'avantage du terrain en battant Miami (128-108).

Embiid propulse PhiladelphieJoel Embiid avait manqué les deux premiers matchs de playoffs de son équipe à cause d'une fracture du plancher orbital. Le pivot camerounais est revenu, masqué, pour aider son équipe à dominer le Miami Heat (128-108) et ainsi récupérer l'avantage du terrain perdu lors du Match 2. Embiid termine avec 23 points, 7 rebonds, 4 passes décisives et 3 contres, tandis que Ben Simmons ajoute 19 points, 12 rebonds et 7 passes décisives. Côté Miami, si Goran Dragic a répondu présent (23 points, 8 passes décisives), Hassan Whiteside a encore déçu. Frustré de son utilisation en attaque, le pivot floridien n'a passé que 13 minutes sur le parquet ce jeudi, le temps de marquer 5 points, mais aussi de récolter 4 fautes personnelles. Les deux autres pivots de l'effectif d'Erik Spoelstra n'ont ensuite pas été capable de compenser le faible rendement du titulaire : Kelly Olynyk et Bam Adebayo compilent ainsi 14 points et 8 rebonds à eux deux. Insuffisant pour stopper une équipe de Philadelphie qui a très bien fini son match, et qui mène désormais 2-1 dans la série. Quoi qu'il arrive, les deux équipes retourneront en Pennsylvanie pour un match 5. La prochaine rencontre, prévue samedi prochain, en déterminera l'enjeu. En cas de seconde victoire d'affilée en Floride, les 76ers auront l'occasion de se qualifier pour les demi-finales de conférence devant leur public. Mais si Miami venait à égaliser à 2-2, alors le Match 5 serait d'une importance capitale, puisque le vainqueur obtiendrait une première balle de match.

Les Pelicans s'envolent vers le sweepAprès avoir remporté les deux premiers matchs à l'extérieur, les New Orleans Pelicans continuent de dominer les Portland Trail Blazers (119-102). Malgré la blessure de leur pivot star DeMarcus Cousins, les joueurs de Louisiane se sont trouvés un nouveau duo de choc, avec Anthony Davis et Nikola Mirotic. Inarrêtables, les deux hommes compilent 58 points (23 sur 33 au tir), 19 rebonds et 6 interceptions à eux deux. Sans solutions, le duo d'intérieurs de Portland, composé de Moe Harkless et Jusuf Nurkic a également été incapable de peser offensivement (10 points, 10 rebonds) à eux deux, laissant Damian Lillard, CJ McCollum et Al-Farouq Aminu se charger de porter l'attaque. Mais le meneur de l'Oregon a été maladroit, tant au tir (5 sur 14) que dans le maniement du ballon (8 pertes de balles). Un déchet rédhibitoire à ce niveau de compétition, surtout lorsqu'il n'est pas compensé par un grand nombre de passes décisives. De son côté, le backcourt de New Orleans, composé de Jrue Holiday et Rajon Rondo, a été moins productif en termes de points marqués (32 contre 42 pour Lillard et McCollum), mais bien plus altruiste (18 passes décisives contre 5). Désormais en tête, avec 3 victoires à zéro, les Pelicans sont quasiment certains de se qualifier pour les demi-finales de conférence. En effet, jamais dans toute l'histoire de la NBA une équipe n'a remonté un déficit de trois matchs en playoffs. Reste désormais à savoir si la série s'achèvera samedi prochain au Smoothie King Center de New Orleans, ou si les Blazers parviendront à prendre un match à des Pelicans très impressionnants dans ces phases finales.

Les Warriors sans pitiéGregg Popovich n'était pas sur le banc des Spurs, ce jeudi, pour le match 3 entre son équipe et les Golden State Warriors, champions en titre. Le légendaire entraîneur de San Antonio faisait le deuil de sa femme, décédée mercredi. En son absence, c'est son assistant Ettore Messina qui a pris le relais, sans faire de miracle. Les Warriors s'imposent 110-97, avec un Kevin Durant encore une fois en grande forme (26 points, 9 rebonds, 6 passes décisives). C'est en deuxième mi-temps que les joueurs de la Baie de San Francisco ont fait la différence, avec une adresse longue distance retrouvée. Six des joueurs de Steve Kerr inscrivent dix points ou plus, le tout avec un joli 42 sur 82 au tir. Côté Spurs, Tony Parker a réussi son meilleur match de la série avec 16 points, et LaMarcus Aldridge a enregistré un nouveau double-double, avec 18 points et 10 rebonds. Mais l'intérieur star n'a pris que 10 tirs, ce qui est bien trop peu pour un joueur de son calibre. Constamment marqué par deux joueurs, il n'a pas réussi à trouver de bonnes positions de tir. Résultat, une troisième défaite de suite pour les Spurs, et un 18eme succès consécutif pour les Warriors en playoffs, face à des équipes de la conférence Ouest. Seule ombre au tableau, les blessures successives de Kevin Durant et Shaun Livingston, tout deux victimes d'entorse à la cheville. Si le premier a déjà assuré qu'il ne manquerait aucun match, le second pourrait être absent dimanche, pour un Match 4 qui pourrait être le dernier de la série.

NBA - PLAYOFFS

Jeudi 19 Avril 2018

Miami Heat - Philadelphia 76ers : 108-128

> Timothé Luwawu-Cabarrot (PHI), blessé, n'a pas joué.

New Orleans Pelicans - Portland Trail Blazers : 119-102

San Antonio Spurs - Golden State Warriors : 97-110

> Stats de Tony Parker (SAS) : 17 minutes de jeu, 16 points (6 sur 12 au tir dont 0 sur 2 à 3 points), 1 rebond, 2 passes décisives, 1 interception, 1 perte de balle

> Joffrey Lauvergne (SAS) n'a pas joué.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.