NBA : Les relations avec la Chine restent glaciales

NBA : Les relations avec la Chine restent glaciales©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le lundi 11 mai 2020 à 11h50

Alors que les liens ont été coupés depuis les déclarations polémiques de Daryl Morey, la Chine a assuré que le boycott de la NBA va se poursuivre.

La NBA n'est pas près de revenir sur les écrans chinois. Alors que la ligue nord-américaine continue de réfléchir à des solutions pour relancer la saison interrompue depuis le 11 mars dernier en raison de la propagation du Covid-19, le groupe audiovisuel public CCTV a confirmé que le boycott de la diffusion des matchs de NBA va se poursuivre. « Afin de faire taire les rumeurs, nous devons réaffirmer que nous n'avons d'aujourd'hui toujours pas repris le contact ou recommencé à dialoguer avec la NBA », a confirmé le groupe via le réseau social chinois Weibo. Un boycott qui a démarré sur fond d'insurrection à Hong Kong et au soutien public apporté par Daryl Morey, manager général des Houston Rockets, aux manifestants.

Pour la CCTV, « la NBA doit comprendre » la position chinoise

A la suite de cette sortie médiatique, la Chine a coupé tous ses liens avec la NBA. La CCTV a ainsi stoppé toute diffusion de matchs alors qu'une des principales étapes de la présaison est habituellement organisée dans « l'Empire du Milieu ». A cela s'ajoute la rupture des liens économiques entre la Chine et la NBA. « Sur les questions de souveraineté, notre attitude est sévère, résolue, cohérente et il n'y a pas de marge de manœuvre, ajoute la CCTV dans son communiqué. La NBA doit comprendre cette position. » Une prise de parole qui tranche avec l'optimisme montré par le commissaire de la NBA Adam Silver, qui plaide pour tisser à nouveau des liens entre sa ligue et la Chine, qui sont également une manne économique sans pareil, évaluée à plusieurs centaines de millions de dollars par les officiels américains.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.