NBA : Les Lakers se reprennent, Gobert et Utah enchaînent, Ntilikina et New York sombrent

NBA : Les Lakers se reprennent, Gobert et Utah enchaînent, Ntilikina et New York sombrent©Media365

Aurélien CANOT, publié le mercredi 13 novembre 2019 à 08h31

Encore porté par un Rudy Gobert en haute altitude (18 points, 15 rebonds), Utah a enchaîné une quatrième victoire de rang, mardi face à Brooklyn (119-114). Battus dimanche par Toronto, les Lakers se sont eux repris à Phoenix (123-115) grâce à deux doubles-doubles d'Anthony Davis (24 points, 12 rebonds) et LeBron James (19 points, 11 passes), tandis qu'Atlanta s'est offert Denver (125-121) grâce à un énorme Trae Young (42 points). Toujours dernier à l'Est, New York a enregistré une nouvelle déconvenue, à Chicago (120-102) avec un tout petit Frank Ntilikina (3 points en 29 minutes).

Ça swingue pour Gobert et le Jazz !

Au lendemain de son match de mammouth face à Golden State, Rudy Gobert a encore volé en très haute altitude, mardi face à Brooklyn. Avec un nouveau double-double de très belle facture (18 points, 15 rebonds) doublé d'une efficacité pas loin de la perfection là aussi de nouveau (8 sur 10 aux tirs), le monstrueux pivot français du Jazz, auteur également de deux passes, deux interceptions et deux contres, a permis à son équipe de poursuivre sa très belle série en alignant une quatrième victoire de rang, chez elle face aux Nets (119-114). Même si Kyrie Irving (27 points) et Spencer Dinwiddie (21 points) ont longtemps permis aux banlieusards new-yorkais de mener longtemps la vie dure au Jazz devant son public (68-53 pour Brooklyn à la pause), le dernier mot a fini par revenir aux coéquipiers de Gobert et de Donovan Mitchell, lui aussi encore très précieux dans ce succès (30 points).



Les Lakers réagissent

Surpris dimanche au Staples Center par le champion en titre Toronto (113-104), venu infliger aux joueurs de la Cité des Anges leur deuxième défaite de la saison, les Lakers se sont tout de suite repris, mardi, en reprenant leur marche en avant sur le parquet de Phoenix (123-115). Encore au contact du leader de la Conférence Ouest (8 victoires, 2 défaites) dans le dernier quart-temps grâce notamment à Aaron Baynes (20 points), Ricky Rubio (21 points, 10 rebonds) et Devin Booker (21 points, 9 passes), les Suns ont craqué face aux nouveaux coups de boutoir des deux stars adverses LeBron James et Anthony Davis, tous deux en double-double dans l'Arizona (19 points, 11 passes pour le premier, 24 points, 12 rebonds pour le second). Auteur de 23 points en sortie de banc, Kyle Kuzma a lui aussi été décisif.


Young croque les Nuggets

Sur un nuage depuis son retour sur les parquets (il avait manqué plusieurs matchs en raison d'une blessure à une cheville contractée contre Miami lors du quatrième match de la saison), Trae Young a encore fait étalage de tout son talent, sur le parquet de Denver. Injouable actuellement, le meneur fantasque d'Atlanta a fait vivre un enfer à la défense des Nuggets, venus se heurter à la forme olympique du héros des Hawks. Auteur de 42 points dans cette partie (13 sur 21 aux tirs, dont 8 sur 13 à trois points), mais aussi de 11 passes et 4 rebonds, le joueur de 21 ans a battu son record personnel. Actuellement inarrêtable, le shooteur fou texan a signé son troisième match consécutif à plus de 30 points et 10 passes, devenant le premier joueur depuis LeBron James en mars 2018 à réussir cet exploit, mais aussi le plus jeune de l'histoire à y parvenir. Plein de culot, le numéro 11 s'est permis d'humilier Barton sur un petit pont suivi d'un shoot impossible avant de chambrer le banc des Nuggets. Avec Young, les Hawks, septièmes à l'Est, peuvent voir venir.




Ntilikina et New York touchent le fond, White en feu

Toujours bon dernier de la Conférence Est, New York a connu une nouvelle déconvenue (neuvième défaite de la saison), mardi sur le parquet de Chicago (120-102). Frank Ntilikina, auteur de 3 petits points en 29 minutes à 1 sur 4 aux tirs, s'est une nouvelle fois montré indigne d'un titulaire. Ses quatre coéquipiers du cinq majeur Gibson (17 points), Randle (17 également), Barrett (21 points) et surtout Morris Sr (22 points) ont, eux, bien tenté de perturber les Bulls, grâce notamment à un troisième quart-temps très convaincant (31-25). Toutefois, ni le jeune meneur français ni ses partenaires ne pouvaient se douter que le rookie Coby White prendrait feu dans le dernier quart-temps, au moment où les Knicks pouvaient encore espérer l'emporter. Alors qu'il avait manqué ses cinq premiers tirs du match et n'affichait alors que quatre points à son compteur, le jeune meneur des Bulls a été touché par la grâce, et s'est mis à tout rentrer ou presque. Résultat : le bourreau du jour des Knicks, auteur de 27 points, a battu tous les records en devenant le premier rookie et le premier joueur de sa franchise à réussir sept tirs à trois points (7 sur 11) dans le dernier quart-temps. Et si la NBA vibrait aux exploits d'un nouveau « Coby » ?




NBA - SAISON REGULIERE
Mardi 12 Novembre 2019
Indiana Pacers - Oklahoma City Thunder : 111-85
Philadelphia 76ers - Cleveland Cavaliers : 98-97
Miami Heat - Detroit Pistons : 117-108
>>> Sekou Doumbouya (DET)  n'a pas joué
Chicago Bulls - New York Knicks : 120-102
>>> Adam Mokoka (CHI) n'a pas joué
>>> Stats de Frank Ntilikina (NYK) : 29 minutes, 3 points (1 sur 4 aux tirs, dont 0 sur 1 à trois points), 1 rebond, 4 passes, 3 interceptions, 2 ballons perdus, 1 faute
Phoenix Suns - Los Angeles Lakers : 115-123
Utah Jazz - Brooklyn Nets : 119-114
>>> Stats de Rudy Gobert (UTA) : 38 minutes, 18 points (8 sur 10 aux tirs), 15 rebonds, 2 passes, 2 interceptions, 2 contres, 2 ballons perdus, 2 fautes
>>> William Howard (UTA) n'a pas joué
Denver Nuggets - Atlanta Hawks : 121-125
Sacramento Kings - Portland Trail Blazers : 107-99
>>> Jaylen Hoard (POR) n'a pas joué

Vos réactions doivent respecter nos CGU.