NBA : Les Clippers reviennent (encore) de loin, les Lakers coulent dans l'Indiana, New York touche le fond

NBA : Les Clippers reviennent (encore) de loin, les Lakers coulent dans l'Indiana, New York touche le fond©Media365

Aurélien CANOT, publié le mercredi 06 février 2019 à 08h51

Après avoir remonté 25 points trois jours plus tôt contre Detroit, les Clippers, menés de 20 points à Charlotte, ont encore remporté une victoire presque inespérée (117-115), mardi soir chez les Hornets. Soirée cauchemardesque en revanche pour les Lakers, qui ont coulé sur le parquet des Pacers (136-94), avec à l'arrivée la plus lourde gifle jamais reçue dans sa carrière par LeBron James. De son côté, New York a enregistré à domicile contre Detroit (105-92) sa 14eme défaite consécutive, mais surtout la 15eme de suite au Madison Square Garden, record de franchise.

Les Clippers, rois de la remontada ! Trois jours après avoir remonté un retard de 25 point à Detroit pour finalement renverser les Pistons (111-101), la franchise de Los Angeles a de nouveau réussi un come-back assez dingue, mardi soir à Charlotte, avec là encore la victoire à l'arrivée (117-115) pour ces Californiens qui ne s'avouent décidément jamais vaincus. La preuve encore sur le parquet des Hornets, où Tobias Harris, auteur d'un match phénoménal (34 points, 7 rebonds, 5 passes, 6 sur 7 à trois points) et ses coéquipiers, ont pourtant compté un handicap de 20 longueurs au cours du troisième quart-temps. Beaucoup auraient lâché, réfléchissant déjà à la manière de se racheter au match suivant. Pas les Clippers. Porté par Harris, mais aussi par un Lou Williams encore étincelant en sortie de banc (31 points, 6 passes, 5 sur 6 à trois points), le 8eme de la Conférence Ouest a fini par revenir à hauteur de l'équipe chère aux Français Nicolas Batum (9 points, 6 rebonds, 2 passes, 1 contre) et Tony Parker (4 points, 1 rebonds, 1 passe) et emmenée mardi par un Kemba Walker de gala (32 points, 9 passes, 5 rebonds, 5 sur 10 à trois points), avant d'arracher la victoire à moins de vingt secondes de la fin. Comme un symbole, ce panier de la gagne, c'est Harris, l'un des héros de cette soirée, qui s'est offert le luxe de le marquer, sur un jump shoot en déséquilibre depuis la ligne des lancers. Un final aux allures de feu d'artifice pour Harris, transféré dans la foulée à Philadelphie. Le prochain adversaire des Clippers est prévenu : même ce qui donne l'impression d'être impossible ne l'est pas actuellement pour les joueurs de Doc Rivers. Même si le départ de l'ailier pourrait laisser un grand vide...



LE(S) MVP(s) DE LA NUIT

A domicile comme à l'extérieur, il est très compliqué actuellement de malmener le Thunder. Orlando et Evan Fournier, auteur pourtant d'une très belle prestation (25 points, 5 rebonds, 5 passes, 4 sur 7 à trois points), ont pu encore s'en rendre compte mardi soir dans l'Oklahoma, où OKC, qui reste sur huit victoires sur ses neuf dernières sorties devant son public, a ajouté une 34eme victoire (132-122) à son compteur de la saison et conforté ainsi sa troisième place à l'Ouest derrière Golden State et Denver. Un nouveau succès marqué presque intégralement une fois de plus de la patte des deux cadors de la franchise Paul George et Russell Westbrook. Depuis le début de l'année, le premier a pris l'habitude de dépasser la barre des 30 points à chacune de ses sorties, quand l'autre est reparti sur son rythme infernal de la saison dernière, avec un triple-double par soir. Dans ces conditions, les sept  points d'avance du Magic n'avaient aucune chance de tenir bien longtemps. Le tandem de feu du Thunder, plutôt timoré en première mi-temps, a pris les choses en main dès la reprise. Les 39 points de George lui ont permis de signer un huitième match sur ses neuf derniers à plus de 30 unités. Westbrook, en compilant 16 points, 16 passes et 15 rebonds, a, lui, ajouté un 20eme triple-double à sa collection de la saison (124 désormais dans sa carrière), et l'affaire était dans le cas pour cette équipe d'OKC promise à un très bel avenir avec ces deux hommes qui carburent à plein régime.


LE FLOP DE LA NUIT

Depuis ses débuts en NBA, il y a seize ans, le "King" n'avait jamais vécu pareille humiliation. En déplacement dans l'Indiana avec les Lakers pour son deuxième match depuis son grand retour de blessure, LeBron James a subi la plus lourde défaite de sa carrière (136-94, -42), et la première par plus de 36 points d'écart (à deux reprises). Le tout dans un contexte des plus désagréables pour l'ex-Dieu vivant des Cavs, chambré pendant toute la partie par les fans des Pacers, euphoriques et ne se gênant pas pour hurler à chaque fois que l'un des joueurs annoncés chez les Pelicans en échange d'Anthony Davis (Ingram, Ball, Rondo, Beasley, Kuzma et Stephenson sont notamment concernés) touchait le ballon : "LeBron va te transférer ! LeBron va te transférer !". Une atmosphère visiblement trop lourde à supporter pour James et ses partenaires, qui ont coulé d'entrée (10-2 en trois minutes, 33-26 dans le premier quart-temps puis 36-20 dans le deuxième) face à des Pacers impitoyables à longue distance (19 sur 34, record de la franchise), à l'image d'un Bojan Bogdanovic en feu en début de rencontre et meilleur marqueur de la soirée au final, avec 24 points. Un total qui ne fait pas peur habituellement au "King James". Malheureusement pour L.A, à l'image de ces Angelinos dans le flou le plus complet, au même titre que leur situation actuelle en dehors des parquets, le numéro 23 s'est montré cette fois incapable de sauver son équipe. Avec 18 petits points, 7 rebonds, 9 passes et surtout 6 balles échappées en trente minutes passées sur le parquet, il a d'ailleurs rendu l'une de ses plus pâles copies depuis son arrivée en Californie. Où il aura donc connu son plus cinglant revers en NBA, seize ans après son premier match dans la ligue. Sacré coup de tonnerre !



LE FLOP DE LA NUIT (BIS)

Plus les jours passent et plus New York s'enfonce. Déjà bons derniers de la Conférence Est, avec un bilan effarant (43 défaites, 10 victoires) et une victoire de moins que l'avant-dernier Cleveland, les Knicks ont touché encore un peu plus le fond, mardi soir en subissant chez eux face à Detroit (105-92) leur 14eme défaite de suite mais surtout la 15eme sur le parquet du Madison Square Garden, qui n'a plus vu son équipe résidente l'emporter depuis le... 1er décembre dernier (136-134 contre Milwaukee). Depuis cet exploit face aux Bucks tranchant diamétralement avec cette saison au plus haut point catastrophique des New Yorkais, ces derniers ont entamé une longue traversée du désert, qui ne semble pas prêt de s'arrêter. En atteste cette nouvelle désillusion à domicile face à des Pistons qui ont fait la course en tête du coup d'envoi au buzzer de la fin de partie. Il faut dire qu'en inscrivant 14 points dans le seul premier quart-temps (29 au total), Blake Griffin a fait en sorte de ruiner d'entrée les minces illusion adverses de se refaire une santé au moins le temps d'une soirée. Mais malgré les efforts de Dennis Smith Jr (25 points), le seul à réussir à sortir la tête de ce brouillard ambiant et opaque, même ce petit plaisir, les Knicks n'ont pas pu se l'offrir, Andre Drummond (17 points, 16 rebonds), auteur du dunk final, ainsi que les deux Reggie (Jackson et Bullock, 19 points chacun) s'attachant même à faire boire le calice jusqu'à la lie à l'équipe de Frank Ntilikina, encore absent mardi. Vendredi, les deux équipes se retrouveront, cette fois sur le parquet des Pistons, et quelque chose nous dit que New York pourrait encore passer une sale soirée.




NBA - SAISON REGULIERE
Mardi 05 Février 2019
Charlotte Hornets - Los Angeles Clippers : 115-117
>>> Stats de Nicolas Batum (CHA) : 40 minutes, 9 points (4 sur 9 aux tirs, dont 1 sur 3 à trois points), 6 rebonds, 2 passes, 1 contre, 1 ballon perdu, 3 fautes
>>> Stats de Tony Parker (CHA) : 9 minutes, 4 points (2 sur 5 aux tirs, dont 0 sur 1 à trois points), 1 rebond, 1 passe, 1 faute
Indiana Pacers - Los Angeles Lakers : 136-94
Cleveland Cavaliers - Boston Celtics : 96-103
>>> Guerschon Yabusele (BOS) n'a pas joué
New York Knicks - Detroit Pistons : 92-105
>>> Frank Ntilikina (NYK) n'a pas joué
Philadelphia 76ers - Toronto Raptors : 107-119
Memphis Grizzlies - Minnesota Timberwolves : 108-106
>>> Joakim Noah (MEM) n'a pas joué
Oklahoma City Thunder - Orlando Magic : 132-122
>>> Stats d'Evan Fournier (ORL) : 35 minutes, 25 points (8 sur 16 aux tirs, dont 4 sur 7 à trois points), 5 rebonds, 5 passes, 2 interceptions, 2 ballons perdus, 6 fautes
Portland Trail Blazers - Miami Heat : 108-118

Vos réactions doivent respecter nos CGU.