NBA : Les Clippers et les Lakers dans la douleur, Phoenix malgré Booker

NBA : Les Clippers et les Lakers dans la douleur, Phoenix malgré Booker©Media365

Aurélien CANOT, publié le lundi 06 janvier 2020 à 08h08

Les Clippers ne sont pas passés loin d'une nouvelle déconvenue. Les Lakers ont souffert également. Devin Booker n'a pas suffi pour Phoenix.

Les Clippers n'ont pas tendu l'autre joue face à New York. Ils ne sont pas passés pour autant très loin d'une nouvelle déconvenue. Giflés la veille par Memphis (140-114), les joueurs de Los Angeles se sont repris chez eux dimanche à l'occasion des Knicks (135-132). Toutefois, Paul George et les siens se sont fait peur face à l'avant-dernier de la Conférence Est, emmené par un Marcus Morris des grands soirs (38 points, record personnel, et 13 sur 19 aux tirs, dont 6 sur 7 à trois points). Nettement menés à la pause sur leur parquet (45-29), les Clippers s'en sont remis en seconde mi-temps à leurs hommes forts pour parvenir à inverser la tendance face à Frank Ntilikina (7 points, 5 passes, 4 rebonds) et des New Yorkais très accrocheurs. En l'absence de Kawhi Leonard, laissé au repos, la franchise de L.A s'est même permis de battre deux records. George ayant inscrit 32 points, au même titre que Lou Williams et Montrezl Harrell 34, l'équipe a ainsi terminé le tout premier match de son histoire avec trois joueurs à plus de 30 points. Et ce n'est pas tout. Williams et Harrell ayant encore démontré que l'on peut débuter une rencontre sur le banc et rendre tout de même des copies dignes des meilleurs, les deux remplaçants de luxe des Clippers sont devenus dimanche les deux premiers joueurs de l'histoire de la franchise à dépasser les 30 unités en sortie de banc depuis cinquante ans. Williams a même été décisif en rentrant dans le money time les lancers qu'il ne fallait pas louper.

Miami, c'est toujours aussi solide

Autre héros de la soirée, et lui aussi en sortie de banc, Goran Dragic, auteur d'un petit festival (29 points à 11 sur 17 aux tirs et 7 sur 10 de loin, 13 passes) avec Miami contre Portland a permis à ce Heat toujours aussi rayonnant à domicile (une seule défaite) et qui n'a encore jamais perdu deux matchs de suite depuis le début de la saison d'enchaîner aux dépens de Portland (122-111). Deux jours après la claque reçu contre Orlando, les Floridiens s'étaient pourtant présentés sans Jimmy Butler. Une absence compensée par la très belle prestation collective (sept joueurs à plus de dix points) de Miami et de Bam Adebayo, encore très précieux (20 points, 8 rebonds, 6 passes). Pour le retour d'Hassan Whiteside (21 points, 18 rebonds) à l'American Airlines Arena (l'ancien pivot du Heat a été copieusement sifflé), Portland a néanmoins posé beaucoup de problèmes au troisième à l'Est, et ce grâce notamment à l'inévitable Damian Lillard, visiblement pas déstabilisé (34 points, 6 sur 12 à trois points, 12 passes) par l'absence à ses côtés de son habituel compère C.J.McCollum, malade. Battu avec Phoenix dans l'Arizona par Memphis dimanche (121-114), Devin Bokker a lui aussi tout fait pour tenter d'apporter la victoire aux siens face aux Grizzlies de Jonas Valanciunas (30 points). Malheureusement pour les Suns et Elie Okobo (5 points, 1 rebond, 1 passe), les 40 points du meneur vedette de l'équipe n'ont pas suffi. Booker pourra toujours se consoler avec cette nouvelle performance haut de gamme qui lui a permis de devenir le premier joueur de l'histoire de Phoenix à aligner six matchs avec plus de trente points à son compteur final.

Quand les Lakers ferment les portes du saloon...

Derrick Rose (31 ans) n'a pas atteint cette barre des trente points face aux Lakers (28). Comme Booker, l'ancien joueur des Bulls a pourtant lui aussi fait en sorte de contrecarrer les plans aussi longtemps qu'il l'a pu de LeBron James et sa bande. Grâce à Rose, mais aussi à Andre Drummond (12 points, 18 rebonds) et au Français Sekou Doumbouya, de nouveau titulaire et encore très en vue (11 points, 5 rebonds, 1 contre), Detroit a bousculé jusqu'au bout le leader de la Conférence Ouest, avant de finir par lâcher (106-99) devant des Lakers aux allures de muraille dimanche soir, avec 20 contres au total (à un contre de battre le record de la franchise), dont 8 pour le seul Anthony Davis (24 points, 11 rebonds), quand JaVale McGee et Dwight Howard ont dû, eux, se contenter respectivement de 6 et 5 blocks. James, lui, a regardé ses coéquipiers fermer les portes du panier aux Pistons, mais le « King » n'a pas été en reste pour autant. En compilant 21 points (10 sur 21 aux tirs, 0 sur 3 à trois points), 14 rebonds et 11 passes, il s'est en effet offert un nouveau triple-double, portant son total en carrière à 90. Son équipe, quant à elle, se dirige déjà tout doucement vers son trentième succès depuis le début de l'exercice (29-7 après cette victoire de dimanche contre Detroit).

NBA - SAISON REGULIERE
Dimanche 05 Janvier 2020
Los Angeles Clippers - New York Knicks : 135-132
>>> Stats de Frank Ntilikina (NYK) : 28 minutes, 7 points (3 sur 7 aux tirs, dont 1 sur 4 à trois points), 4 rebonds, 5 passes, 2 ballons perdus, 2 fautes

Miami Heat - Portland Trail Blazers : 122-111
>>> Stats de Jaylen Hoard (POR) : 2 minutes, 0 point (aucun tir), 1 rebond, 1 ballon perdu

Cleveland Cavaliers - Minnesota Timberwolves : 103-118
Phoenix Suns - Memphis Grizzlies : 114-121
>>> Stats d'Elie Okobo (PHO) : 11 minutes, 5 points (2 sur 3 aux tirs, dont 1 sur 1 à trois points), 1 rebond, 1 passe

Los Angeles Lakers - Detroit Pistons : 106-99
>>> Stats de Sekou Doumbouya : 34 minutes, 11 points (4 sur 12 aux tirs, dont 1 sur 4 à trois points), 5 rebonds, 1 contre, 1 ballon perdu, 6 fautes

Vos réactions doivent respecter nos CGU.