NBA : LeBron James tacle à nouveau Trump

NBA : LeBron James tacle à nouveau Trump©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION : publié le jeudi 06 août 2020 à 10h50

Alors que Donald Trump a déclaré trouver ça « honteux » que les joueurs mettent un genou à terre pendant l'hymne national avant le début des matchs en NBA, LeBron James, la star des Los Angeles Lakers, a répliqué.



Entre Donald Trump et LeBron James, ce n'est décidément pas l'amour fou. Encore une fois, le joueur des Los Angeles Lakers n'a pas hésité à s'en prendre au président des Etats-Unis, suite à une déclaration de ce dernier en lien avec les discriminations raciales. « Je ne pense pas que la communauté du basket soit triste de perdre un tel téléspectateur. C'est tout ce que j'ai à dire. Je sais déjà où ça va mener. Je ne vais pas rentrer dans ce jeu. Notre sport est dans une belle position et nous avons des fans dans le monde entier. Nos fans aiment et respectent ce que nous essayons d'apporter au jeu, et savent ce qui est bien et ce qui est mal. Et j'espère que tout le monde, peu importe la race, peu importe la couleur, peu importe la taille, verra le leader que nous avons au sommet de notre pays et comprendra que le mois de novembre arrive bientôt (les élections, ndlr) et c'est un grand moment pour nous Américains », a déclaré James devant la presse, à l'issue de la défaite des siens contre le Thunder d'Oklahoma City (105-86).

« Je pense que c'est une honte »

« La NBA va continuer sans qu'il nous regarde. Je crois que je peux parler au nom de tous ceux qui aiment le basket : on s'en fiche éperdument », a fini par conclure la star des Lakers, actuellement dans la « bulle » d'Orlando au Walt Disney World Resort. Des propos qui font échos à ceux de Trump lors de son interview sur Fox News, où il avait confié éteindre la télévision quand il voyait des joueurs s'agenouiller pendant l'hymne, pour dénoncer les discriminations raciales, en NBA. « Je pense que c'est une honte. Nous travaillons avec eux, nous avons travaillé très dur pour qu'ils puissent reprendre, j'ai tout fait pour, et puis je vois tout le monde s'agenouiller pendant l'hymne. Ce n'est pas acceptable pour moi, avait notamment expliqué le successeur de Barack Obama. Quand je les vois faire ça, j'éteins la télé, ça ne m'intéresse plus. » Une chose est sûre, c'est qu'en cas de titre des Lakers cette saison, James ne devrait pas se rendre à la Maison-Blanche...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.