NBA : LeBron James évoque le mouvement " Black Lives Matter "

NBA : LeBron James évoque le mouvement " Black Lives Matter "©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION : publié le vendredi 24 juillet 2020 à 14h45

Lors d'un point presse à Orlando, LeBron James en a profité pour parler de Breonna Taylor mais également des conditions de vie des noirs aux Etats-Unis.



Très engagé, LeBron James en a remis une couche dans la « bulle » floridienne lors d'un point presse. Après Tobias Harris, Dwight Howard, ou encore Jerami Grant, c'est donc la star des Los Angeles Lakers qui a pris la parole pour évoquer le mouvement « Black Lives Matter » devant les journalistes. « Beaucoup de personnes utilisent cette analogie, et parlent de Black Lives Matter comme d'un mouvement. Ce n'est pas un mouvement. Quand on est noir, ce n'est pas un mouvement. C'est un style de vie. On est là à dire que c'est un mouvement... Ok, et après ? Ça va durer combien de temps ? N'arrêtons pas ce mouvement ! Non, c'est une manière de vivre. Quand on se lève, et qu'on est noir, c'est la vie de tous les jours. Cela ne devrait pas être un mouvement. Cela devrait être un style de vie. C'est ce que nous sommes. Je n'aime pas le terme « mouvement » car malheureusement, aux Etats-Unis et dans la société, il n'y a pas de foutu mouvement pour nous. Il n'y pas de mouvement », a commencé par déclaré le natif d'Akron dans l'Ohio.

« Que justice soit rendue à Breonna Taylor »

Ensuite, l'ancien de Cleveland s'est exprimé plus précisément un cas, celui de Breonna Taylor. « D'abord, je veux continuer de focaliser l'attention sur le fait que justice soit rendue à Breonna Taylor et sa famille et tout ce qui est impliqué dans cette situation. On souhaite que les policiers qui ont commis ce crime soient arrêtés. Nous en tant que NBA, et nous en tant que joueurs, et moi en tant que leader dans cette ligue, je veux que sa famille le sache et je veux que l'Etat du Kentucky sache que nous en sommes convaincus, et nous voulons que justice soit rendue, a par la suite lancé LeBron James. Est-ce qu'il faut une vidéo de Breonna qui se fait tuer pour réaliser que quelque chose ne va pas dans cette histoire ? C'est juste écœurant... Vous ne pouvez pas comprendre. À moins d'être une personne de couleur, vous ne pouvez pas comprendre. Je comprends que vous puissiez le ressentir, mais vous ne pourrez jamais vraiment comprendre ce que c'est d'être un noir aux États-Unis. » Décidément, « King James » est aussi à l'aise sur les parquets que pour faire passer des messages.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.