NBA : LeBron James est épuisé

NBA : LeBron James est épuisé©Media365

Matthieu Angosto, publié le lundi 30 avril 2018 à 12h30

Encore auteur d'une performance exceptionnelle pour qualifier ses Cleveland Cavaliers contre les Indiana Pacers (105-101), LeBron James confiait sa fatigue à l'issue de la rencontre. Pourtant, les playoffs ne font que commencer.

La machine LeBron James commence-t-elle à tousser ? Alors qu'il était déjà le joueur le plus utilisé en saison régulière (36,9 minutes par match), le « King » a passé en moyenne 41,1 minutes sur le parquet pendant le premier tour des play-offs. Face aux surprenants Indiana Pacers, qui ont poussé les Cleveland Cavaliers à une septième manche décisive, la star de l'Ohio a dû s'employer comme rarement pour une entrée en lice : 34,4 points (55,3 % au tir), 10,1 rebonds et 7,7 passes décisives sur la série ! Lors du Game 7, ce dimanche, James avait lancé qu'il comptait jouer la totalité de la rencontre. Une promesse qu'il n'a pas pu tenir, car les crampes l'ont rattrapé en fin de troisième quart-temps. Néanmoins, le « Chosen One » a disputé 43 minutes avec un état d'esprit conquérant : « J'essayais simplement d'être agressif, je sais que je peux l'être. Et je sais que je ne vais pas terminer un match 7 en me disant ''Oh, j'aurais aimé faire ceci'', ''J'aurais dû faire cela''. Je veux être capable de partir de la salle et dormir confortablement parce que j'aurais donné tout ce que j'ai sur le terrain ».James : « Je suis carbonisé »De son propre aveu, le sommeil ne devrait pas être trop dur à trouver. A 33 ans, pour sa 15eme saison NBA, LeBron James n'a jamais été autant utilisé que cette saison. Alors que les Cavaliers visent une quatrième Finale consécutive, ce premier tour face aux Pacers a prouvé que les champions 2016 n'avaient pas les moyens de se passer de leur star plus de quelques minutes. Avec le premier match des demi-finales de conférence face aux Toronto Raptors, prévu ce mardi, pas le temps de recharger les batteries. « Je suis carbonisé là, confie James en conférence de presse. Je ne pense pas à Toronto maintenant, pas avant demain. Je suis prêt à rentrer. On peut y aller ? Je suis fatigué. Je veux rentrer ». En attendant de repartir au combat face à la meilleure équipe de la conférence Est cette saison.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU