NBA : Le titre de meilleur défenseur toujours visé par Gobert

NBA : Le titre de meilleur défenseur toujours visé par Gobert©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le mardi 21 juillet 2020 à 19h40

Alors qu'il a été élu meilleur défenseur de la NBA ces deux dernières saisons, Rudy Gobert assure être dans la course pour un troisième titre mais que la concurrence sera rude.

Rudy Gobert est d'attaque. Touché par le coronavirus en mars dernier, test positif qui a provoqué l'interruption de la saison NBA jusqu'à ce mercredi, le pivot français de l'Utah Jazz a un statut à défendre, celui de meilleur défenseur de la ligue. Déjà élu lors des deux saisons précédentes, l'international tricolore est pleinement remis et sera bien présent à Orlando pour la conclusion de la saison à compter du 30 juillet. Mais, alors que des joueurs comme Giannis Antetokounmpo ou Anthony Davis sont également en première ligne pour cette récompense, Rudy Gobert pense encore être en lice pour égaler Dwight Howard, sacré en 2009, 2010 et 2011. « Je pense que chaque année est différente. Bien sûr, cette année a été particulière puisqu'on a arrêté la saison au moment où ça commençait à être le plus important, résume le joueur tricolore dans une vidéo publiée par son équipe. C'est vraiment différent, il s'est passé beaucoup de choses, mais je pense clairement que je devrais être dans la course. »

Gobert : « On est dans notre bulle »

Mais Rudy Gobert n'élude pas la concurrence qui sera plus intense que jamais dans une fin de saison compressée sur moins de trois mois dans un lieu unique. « On parle des choses que tu fais pour ton équipe, chaque soir. Il y a des gars dans d'autres équipes qui ont également fait du super boulot donc ça va être intéressant de voir comment ça va se passer », ajoute le joueur du Jazz. Quant au fait de disputer l'intégralité de la fin de la saison à huis clos et dans des conditions sanitaires drastiques, ça ne devrait pas poser de problème au Français. « Le fait de ne pas recevoir l'énergie de la part des fans va rendre le tout un peu différent. Mais en même temps, on s'entraîne tous les jours sans fans et quand on est sur le terrain, on est dans notre bulle et on oublie un peu ce qu'il y a autour de nous, assure Rudy Gobert. Personnellement, je ne pense pas que ça fera une grande différence. Je ne peux pas parler pour les autres, mais quand tu es dans le match, tu es concentré sur ce que tu as à faire. » Pour lancer la phase de préparation, le Jazz affrontera les Suns ce jeudi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.