NBA : Le " sentiment de fierté " de Gobert

NBA : Le " sentiment de fierté " de Gobert©Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER : publié le lundi 21 décembre 2020 à 18h54

En prolongeant de cinq ans son contrat avec Utah, Rudy Gobert devient le sportif français le mieux payé de l'histoire. Ce qui le rend très fier.



Rudy Gobert va devenir le sportif français le mieux payé. Le basketteur a prolongé de cinq ans son contrat avec le Utah Jazz, ce qui va lui rapporter au total 205 millions de dollars, soit 167 millions d'euros. A 28 ans, l'ancien élément de Cholet devient le pivot le plus cher de la NBA. Gobert est primé. Gobert est ému. Gobert est clairement touché par tout ce qui figure autour de cette annonce retentissante.

Gobert : « Ce n'était pas gagné ! »

« Mon premier sentiment est un sentiment de fierté, confie le Français à L'Equipe. Pour ma famille, pour mon pays, tous les gens qui m'ont toujours supporté, dans les bons comme les mauvais moments. Quand on regarde en arrière, quand on regarde le parcours, l'histoire, les hauts et les bas, ça montre que quand tu travailles, quand tu fais des sacrifices, toutes les choses nécessaires, sur et le terrain et en dehors, pour essayer d'évoluer, ça paye. Ce n'était pas gagné ! »


« J'espère que les gens vont bien comprendre que c'est le travail acharné, le travail de l'ombre, qui est salué aujourd'hui. C'est un moment particulier, pas mal d'émotion avec ma famille aussi. On n'aurait jamais cru qu'on arriverait à signer des contrats de ce genre », ajoute Gobert qui est honoré d'être le sportif français le plus rémunéré de l'histoire. « C'est un honneur de pouvoir représenter mon pays à l'échelle mondiale. Un honneur que d'être mentionné parmi les plus grands sportifs français de l'histoire. J'espère que cela inspirera aussi les jeunes sportifs français qui parfois doutent, se disent qu'ils ne vont peut-être pas y arriver, lâche le grand pivot (2,16 mètres). Moi, à la base, je n'étais même pas en équipe de France des moins de 16 ans ! »

Gobert « ne réalise pas vraiment encore »

Impressionnant, Gobert devient aussi le troisième plus gros salaire de l'histoire de Ligue nord-américaine de basket-ball. « Après, il y a aussi le timing qui compte, beaucoup de facteurs qui entrent en jeu. Mais ce qui est important, c'est que ma franchise croit en moi, qu'elle veuille construire une grosse partie de son projet, de son avenir avec moi. Je pense que je ne réalise pas vraiment encore. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.