NBA : Le Martin Luther King Day, c'est quoi ?

NBA : Le Martin Luther King Day, c'est quoi ?©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le lundi 17 janvier 2022 à 17h07

La NBA organise son traditionnel marathon du troisième lundi de janvier, à l'occasion du MLK Day. Quelles sont l'origine et la signification de cette journée aux Etats-Unis, et pourquoi la NBA en a-t-elle fait un rendez-vous incontournable ?



Pour quelle raison le programme de douze matchs de NBA, lundi, démarre-t-il dès 18h30 heure française, donc dès 12h30 à Boston pour le match entre les Celtics et les New Orleans Pelicans ? Parce que le troisième lundi de janvier est férié aux Etats-Unis : il s'agit du Martin Luther King Day, qui célèbre depuis 1986 le combat du célèbre pasteur afro-américain pour les droits civiques des minorités. Ce jour a toujours été particulier pour la NBA, avec un enchaînement de rencontres savamment dosées - de 18h30 à 4h30 du matin, seuls quatre matchs seront joués exactement au même moment, en l'occurrence Los Angeles Clippers - Indiana Pacers et Memphis Grizzlies - Chicago Bulls à 21h30, et Dallas Mavericks - Oklahoma City Thunder et San Antonio Spurs - Phoenix Suns à 2h30.

"Le sport là-bas est hyper politisé, contrairement à ce qu'on voit en France", détaille (pour Franceinfo) Rémi Reverchon, le journaliste de beIN SPORTS qui s'apprête à assurer cette grande soirée à l'antenne. "On sait que la NFL est une ligue ultra-républicaine. La NBA se met à défaut de ça et se veut hyper progressiste, démocrate. D'autant plus après ce qui s'est passé récemment à Minneapolis avec la mort de George Floyd, et avec Jacob Blake à Kenosha. La NBA met donc plus que jamais l'emphase sur cette date-là. Elle met l'accent sur la ville de Memphis, avec un match quoi qu'il arrive là-bas le jour du MLK Day. Car c'est là qu'il a été assassiné, au Lorraine Motel." Même chose pour Atlanta, ville de naissance de Martin Luther King. Les Hawks recevront eux le champion Milwaukee (à minuit).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.