NBA : Le bilan des Français

NBA : Le bilan des Français©Media365
A lire aussi

Clément Pédron, Media365, publié le samedi 01 janvier 2022 à 16h04

Cette année, ils sont onze Tricolores à fouler les parquets de NBA, avec plus ou moins de réussite. Tour d'horizon des forces en présence.


En l'absence de Tony Parker, retiré du basketball, plusieurs Français ont pris le relais outre-Atlantique. Cette saison, onze Tricolores sont présents en NBA mais tous n'ont pas le même statut, ni la même réussite. Rudy Gobert est actuellement le meilleur représentant. Le pivot du Jazz a débuté sa neuvième saison dans la ligue nord-américaine. Triple vainqueur du trophée de meilleur défenseur, le coéquipier de Donovan Mitchell est au four et au moulin pour son équipe. Avec sa franchise, il doit maintenant atteindre le cap d'une finale de Conférence. Toujours à l'Ouest, Nicolas Batum a retrouvé des couleurs avec les Los Angeles Clippers après un passage délicat aux Hornets entre 2018 et 2020. Avec 914 matchs de NBA en carrière, le numéro 33 est un soldat expérimenté, même si son temps de jeu est irrégulier. Troisième joueur le plus connu du contingent français : Evan Fournier. L'arrière a signé chez les Knicks en début de saison. Scoreur à la personnalité affirmée et joviale, le Francilien aligne les bonnes et les moins bonnes performances et son équipe peine à décoller au classement.


Des jeunes pousses à façonner

Des autres Français présents en NBA, Théo Maledon est celui qui s'en sort le mieux. Le jeune meneur a réalisé une belle première saison avec le Thunder. Cette année, il doit confirmer son potentiel mais fait quelques piges en G-League pour gagner en temps de jeu. Dans son sillage, Killian Hayes, le Français drafté le plus haut de l'histoire (7eme place), continue sa progression chez les Pistons même s'il se montre encore trop irrégulier. Timothé Luwawu-Cabarrot et Franck Ntilikina ont la même trajectoire. L'an passé, les deux hommes s'offraient quelques bouts de match et auraient pu voir leur aventure en NBA s'arrêter mais le premier a signé chez les Hawks et le deuxième chez les Mavericks pour se relancer. Concernant Yves Pons, Killian Tillie, Petr Cornelie et Joël Ayayi, les trois premiers ont peu de place pour s'exprimer contrairement au dernier, qui est dans une vraie impasse chez les Wizards.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.