NBA : La veuve de Kobe Bryant poursuivie par sa propre mère

NBA : La veuve de Kobe Bryant poursuivie par sa propre mère©Media365

Paul Rouget : publié le samedi 19 décembre 2020 à 16h02

Alors que sa mère l'attaque en justice pour lui réclamer de l'argent prétendument promis par le regretté joueur des Lakers, Vanessa Bryant contre-attaque. 

 

Près de onze mois après le décès de Kobe Bryant dans un accident d'hélicoptère qui a également emporté huit autres personnes dont sa fille Gianna, Vanessa, veuve de l'ex-superstar des Lakers, a eu une bien mauvaise surprise en découvrant que sa mère, Sofia Urbieta Laine, l'attaquait en justice. Elle affirme avoir occupé pendant plusieurs années les fonctions d'assistante personnelle et de nounou sans être payée, et que Kobe Bryant avait "promis de prendre soin d'elle". "Malheureusement, Kobe Bryant est décédé et sa promesse n'a pas vu le jour, et Vanessa a tout fait pour ne pas respecter toutes ses promesses", peut-on lire dans cette plainte dévoilée par le Los Angeles Times. En septembre, dans une interview accordée à Univision, la femme de 68 ans déclarait déjà avoir été "abandonnée" par sa fille après la disparition de son gendre. 

Des accusations "fausses et absurdes"

Dans un communiqué, Vanessa Bryant accuse sa mère de vouloir "l'extorquer", et réfute ses critiques. "Elle était une grand-mère soutenue par moi et son gendre, à ma demande, explique-t-elle. Elle réclame maintenant 96 dollars par heure pour avoir soi-disant travaillé 12 heures par jour en surveillant ses petits-enfants. En réalité, elle a juste gardé occasionnellement mes filles les plus âgées quand elles étaient toutes petites." Elle a également évoqué la "trahison" ressentie après l'interview de sa mère à Univision, où cette dernière a affirmé avoir été expulsé de son appartement, alors que sa fille lui cherchait une nouvelle maison. "Même après ça, j'étais prête à lui verser de l'argent tous les mois jusqu'à la fin de sa vie, mais ce n'était pas suffisant. Et contrairement à ce qu'elle affirme, je n'ai pas changé de numéro et elle a demandé via des intermédiaires 5 millions de dollars, une maison et un SUV Mercedes." Pour elle, les récriminations de sa mère sont "fausses et absurdes" : "Et elle ne soucie pas de la façon dont ça affecte mes enfants et moi." 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.