NBA : La suspension d'Adrian Wojnarowski par ESPN ne passe pas chez les joueurs

NBA : La suspension d'Adrian Wojnarowski par ESPN ne passe pas chez les joueurs©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 12 juillet 2020 à 22h02

A la suite d'insultes proférées à l'encontre d'un sénateur, ESPN a suspendu son journaliste Adrian Wojnarowski, une décision qui n'a pas plu à plusieurs joueurs NBA.

Les joueurs NBA ne tiennent pas rigueur à Adrian Wojnarowski. Alors que le journaliste de la chaîne ESPN a été récemment suspendu, sans salaire selon le New York Post, à la suite d'insultes proférées envers un sénateur dans courrier électronique, de nombreux joueurs de la Ligue nord-américaine n'ont pas hésité à lui exprimer leur soutien au travers des réseaux sociaux via le hashtag « #FreeWoj ». Il faut dire qu'Adrian Wojnarowski, un des journalistes les mieux renseignés sur tout ce qui se passe en NBA, est une figure appréciée des joueurs. Lou Williams, Enes Kanter, Isaiah Thomas ou encore Spencer Dinwiddie n'ont pas hésité à prendre la parole publiquement sur le sujet.


Wojnarowski a présenté ses excuses

Face au tollé que cette situation a provoqué et à la suite de sa suspension par ESPN, Adrian Wojnarowski a pris la parole via son compte Twitter et présenté des excuses au sénateur du Missouri qui été la cible de sa colère, lui qui a répondu à un communiqué de presse qui lui était adressé par un « Allez vous faire f... ». « J'ai été irrespectueux et j'ai fait une erreur regrettable. Je suis désolé de la façon dont je me suis comporté et je contacte immédiatement le sénateur Hawley pour lui présenter directement mes excuses, déclare le journaliste dans ce communiqué. Je dois également m'excuser auprès de mes collègues d'ESPN parce que je sais que mes actions étaient inacceptables et qu'elles ne représentent aucun d'entre eux. » Alors que, dans un premier temps, ESPN prévoyait d'annuler la présence d'Adrian Wojnarowski à Orlando pour la conclusion de la saison NBA, les dirigeants de la chaîne auraient finalement décidé de différer son arrivée en Floride.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.