NBA : La saison de nouveau arrêtée ?

NBA : La saison de nouveau arrêtée ?©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le samedi 27 juin 2020 à 10h50

En marge de l'annonce du calendrier de reprise, Adam Silver a fait savoir que la saison pourrait être de nouveau arrêtée si la recrudescence du Covid-19 perdurait.

Le syndicat des joueurs avait officialisé vendredi la reprise de la saison de NBA au 30 juillet prochain dans la bulle d'Orlando. Dans la foulée, le calendrier de cette fin de saison chamboulée a été dévoilé. Toutefois, rien ne permet d'assurer aujourd'hui que la saison ne sera pas interrompue de nouveau. Adam s'est d'ailleurs montré très clair sur le sujet vendredi en marge de l'annonce de ces nouvelles dates, avec pour ouvrir le bal deux chocs, entre Utah et New Orleans et entre les deux franchises de Los Angeles : si les cas de Covid-19 continuent de grimper en flèche, il n'hésitera pas à stopper de nouveau la saison. Et si le grand patron se dit aujourd'hui à la fois « confiant » et « serein », les courbes, elles, sont tout sauf rassurantes, avec une forte recrudescence du Coronavirus aux Etats-Unis notamment, mais en Floride tout particulièrement. Or, c'est Orlando et le Walt Disney World Resort qu'a choisi la Ligue pour faire disputer (à huis clos) les 88 matchs de saison régulière qu'il reste (cette reprise ne concernera que 22 des 30 franchises), au même titre que les éventuels play-in (barrages d'accession) et les play-offs, avec des Finals qui pourraient s'étirer jusqu'au 13 octobre.

Silver croise les doigts mais les chiffres sont inquiétants

Et d'ici là, la tendance penche bien davantage vers une nouvelle accélération de cette pandémie qui avait obligé l'organisation à tout suspendre le 12 mars dernier que vers une accalmie. Au sein-même de la NBA, de nouveaux cas de joueurs positifs (certes, seulement 16 sur 302 testés) ont d'ailleurs été révélés ces dernières heures. Un contexte qui fait dire à Adam Silver que « (s'ils devaient) faire face à une propagation importante du coronavirus, cela pourrait finalement (les) conduire à arrêter » de nouveau. En attendant, l'intéressé croise les doigts, persuadé que l'option de la bulle pourrait faire la différence par rapport à l'extérieur et aux chiffres alarmants de ces derniers jours en Floride (8 942 personnes positives sur la seule journée de jeudi, 123 000 cas au total, 10% des tests positifs dans le comté en question sur les dix derniers jours...). « Nous pensons que ce sera plus sûr sur notre campus qu'en dehors », ose espérer Silver, sachant qu'avant d'évoquer un éventuel nouvel arrêt de la saison, la reprise elle-même pourrait ne jamais avoir lieu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.