NBA : La réponse de Gobert aux critiques de Shaquille O'Neal

NBA : La réponse de Gobert aux critiques de Shaquille O'Neal©Media365
A lire aussi

Marie Mahé : publié le lundi 04 janvier 2021 à 21h40

Critiqué à deux reprises par Shaquille O'Neal, le Français Rudy Gobert a pris le temps de lui répondre, notamment sur son compte Twitter officiel.



Shaquille O'Neal a récidivé. Dans un premier temps, l'ancienne gloire de la NBA avait profité d'un podcast pour s'en prendre déjà à Rudy Gobert. Ensuite, seulement quelques jours plus tard, l'ex-basketteur, qui avait alors peut-être visiblement peur que son premier message ne soit pas passé, avait donc insisté, cette fois sur son compte Instagram officiel. Mais que reproche-t-il donc au Français ? Tout simplement d'être bien trop payé. L'ancien pivot, qui a évolué dans la prestigieuse Ligue de basketball entre 1992 et 2011, ne comprend pas comment le natif de Saint-Quentin peut être payé 205 millions de dollars. En effet, O'Neal estime que Gobert est un pivot qui tourne à « 11 points de moyenne ». Sur son compte Instagram officiel, l'ancien pensionnaire du Magic d'Orlando, des Lakers de Los Angeles, du Heat de Miami, des Suns de Phoenix, des Cavaliers de Cleveland ainsi que des Celtics de Boston a publié un photo-montage le représentant lui, en pleine action, face à Rudy Gobert.

Gobert tente de désamorcer la polémique

En légende, Shaquille O'Neal s'imagine alors également faire largement mieux que son adversaire d'un photo-montage, avec 45 points, 16 rebonds et 10 lancers ratés en seulement trois quart-temps. De son côté, le Français aurait été sorti pour six fautes, avec également 11 points et 3 rebonds au compteur. Rudy Gobert avait directement réagi sur Instagram. En commentaire de la publication, il avait alors écrit : « Je suppose que nous ne saurons jamais. » Avant de prendre le temps ensuite de répondre plus longuement aux critiques formulées par le Shaq à son encontre, via son compte Twitter officiel : « Il n'y a pas d'embrouille... Si les gens veulent continuer à parler de manière négative sur moi, ou de continuer à me discréditer, ça les regarde et la seule chose que ça montre, c'est qui ils sont. Je serai toujours heureux qu'un frère déjoue les pronostics, et je vais continuer à les déjouer. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.