NBA : La draft sera virtuelle

NBA : La draft sera virtuelle©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le vendredi 23 octobre 2020 à 11h37

Repoussée au 18 novembre en raison de la crise sanitaire, la draft NBA se déroulera virtuellement cette année. 

 

C'était à prévoir. Alors qu'elle était censée avoir lieu au Barclays Center de Brooklyn, la draft NBA va finalement se dérouler virtuellement le mois prochain, depuis les studios d'ESPN à Bristol, dans le Connecticut. La chaîne de télévision et la NBA ont confirmé l'information jeudi. Adam Silver, le patron de la ligue nord-américaine, annoncera les choix du premier tour, avant que son adjoint Mark Tatum ne s'occupe du second. Et les joueurs choisis le plus haut dans cette draft s'exprimeront par visio-conférence. Pour la première fois depuis 1975, la draft NBA n'a donc pas eu lieu en juin, mais a dû être reportée au 18 novembre en raison de la pandémie de Covid-19. Initialement programmée le 19 mai, la loterie, pour déterminer à quelle place choisiront les franchises, s'est elle déroulée le 20 août et a vu les Timberwolves hériter du premier choix, devant les Warriors, les Hornets, les Bulls, les Cavaliers, les Hawks, les Pistons, les Knicks, les Wizards et les Suns. 

Hayes dans le Top 5 ?

Et cette draft pas comme les autres est plus indécise que jamais. Contrairement à l'an dernier avec Zion Williamson, il n'y a pas de premier choix qui se dégage clairement. D'après la plupart des rumeurs, les Wolves devraient toutefois choisir en premier LaMelo Ball, meneur de 18 ans et petit frère de Lonzo, passé l'an dernier des Lakers aux Pelicans. Quitte à l'échanger par la suite. De nombreux échanges pourraient d'ailleurs animer cette draft selon les médias américains. La cote de l'Israélien Deni Avdija n'en finit plus elle de monter. Du côté des Français, on pourrait voir un joueur choisi plus haut que Frank Ntilikina, sélectionné en huitième par les Knicks en 2017. Killian Hayes (Ulm) est annoncé dans le Top 10, voire même dans le Top 5. Son compatriote Théo Maledon (Asvel) a lui reculé dans les prévisions mais pourrait tout de même être choisi dans les 20 premiers. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.