NBA : Jokic éteint les Warriors, soirée noire pour Portland, Houston débute bien la vie sans Harden

NBA : Jokic éteint les Warriors, soirée noire pour Portland, Houston débute bien la vie sans Harden©Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le vendredi 15 janvier 2021 à 08h59

Pour son premier match depuis le départ de James Harden, Houston est allé s'imposer à San Antonio. Denver a pris le dessus sur Golden Stade grâce à un énorme Jokic. Soirée noire pour Portland, balayé par les Pacers et qui a perdu Nurkic.


LE MATCH DE LA NUIT

James Harden envoyé à Brooklyn, la vie doit continuer malgré tout du côté de Houston. Elle a plutôt bien démarré pour les Rockets, en déplacement jeudi à San Antonio. Pour leur premier match sans le barbu, les Texans, également privés de John Wall et Eric Gordon mais propulsés par un Chris Wood monstrueux (27 points à 5 sur 7 à trois points, 15 rebonds), se sont imposés sur le parquet des Spurs (109-105). Malmené dans le troisième quart-temps par Keldon Johnson (29 points) et les siens, Houston s'est, certes, fait très peur dans le money time, puisque DeMar DeRozan (13 points) a eu la balle de la victoire dans les mains à huit secondes de la fin. Heureusement pour la nouvelle franchise de Victor Oladipo, inclus dans le deal du trade d'Harden chez les Nets - l'ancien Raptor a manqué la cible, permettant de la sorte à PJ Tucker de libérer les Rockets sur deux lancers francs. La vie sans Harden débute bien pour Houston.


LE MVP DE LA NUIT

Pour contenir les Warriors et leur gâchette Stephen Curry, il fallait un immense Nikola Jokic. Le pivot serbe des Nuggets avait visiblement reçu le message cinq sur cinq. Encore de loin le meilleur joueur de Denver jeudi soir sur le parquet de la Ball Arena à huis clos face à Golden State, le « Joker », auteur d'un nouveau triple-double (23 points, 14 rebonds, 10 passes) - son 5eme de la saison - a permis au 7eme de la Conférence Ouest de décrocher (114-104) sa 6eme victoire de la saison (pour autant de défaites) aux dépens des joueurs d'Oakland et de leur superstar. Curry n'a pourtant pas compté ses efforts, avec 35 points (14 sur 23 aux tirs, dont 5 sur 11 à trois points), 11 rebonds et 4 passes à son compteur final (mais aussi 7 ballons perdus). Cette saison, à chaque fois que l'assassin au visage d'ange avait dépassé la barre des 30 points, Golden State s'était imposé. Le match de jeudi a été l'exception qui confirme la règle.


LE FLOP DE LA NUIT

La veille, sur le parquet de Sacramento, Portland, boosté par l'inévitable Damian Lillard, avait réussi l'impossible face aux Kings. Jeudi, changement d'ambiance brutal pour les Blazers, qui ont vécu un cauchemar chez eux face à Indiana. Une véritable soirée noire pour le 6eme de la Conférence Ouest. Non seulement, Rip City a reçu une déculottée (111-87) sur son parquet face aux Pacers et à son tandem de feu composé de Domantas Sabonis (23 points, 15 rebonds) et Malcolm Brogdon (25 points), mais il a en plus perdu sur blessure l'un de ses titulaires Jusuf Nurkic (5 points, 8 rebonds). En toute fin de première mi-temps, le pivot bosnien des Blazers s'est fracturé le poignet droit en cherchant à enlever le ballon des mains de Brogdon. L'ancien joueur de Denver pourrait être éloigné des terrains pendant plusieurs mois. Jeudi d'enfer pour Portland.



NBA / SAISON REGULIERE
Jeudi 14 janvier 2021
Philadelphie
- Miami : 125-108
San Antonio - Houston : 105-109
Toronto - Charlotte : 111-108
Denver - Golden State : 114-104
Portland - Indiana : 87-111

Vos réactions doivent respecter nos CGU.