NBA : Jokic assomme OKC, Toronto écrase Boston

NBA : Jokic assomme OKC, Toronto écrase Boston©Slam, Media365

Aurélien CANOT, publié le mercredi 27 février 2019 à 08h38

Dans le choc de la nuit à l'Ouest, Denver, dauphin de Golden State, a pris le dessus à domicile sur OKC (121-112) grâce à un énorme match de son pivot serbe Nikola Jokic (36 points, 10 passes, 9 rebonds). Les Nuggets reviennent à une victoire des Warriors. A l'Est, Toronto, deuxième derrière Milwaukee, n'a fait qu'une bouchée de Boston (118-95). New York a, lui, confirmé son renouveau en s'imposant face au Orlando (108-103) d'Evan Fournier (15 points, 8 passes, 5 rebonds) au Madison Square Garden.

Les Warriors sentent le souffle des Nuggets dans leur nuque. Vainqueur d'OKC à domicile (121-112) mardi dans le choc de la nuit et duel au sommet de la Conférence Ouest, Denver (42 succès, 18 défaites) n'est plus qu'à une victoire du leader Golden State (43-17). A l'exception d'un dernier quart-temps marqué par le sursaut d'orgueil de Russell Westbrook et de ses coéquipiers, le dauphin des doubles champions en titre a dominé de bout en bout son visiteur du soir (29-26, 35-25, 27-27, 30-34). Une fois de plus, Nikola Jokic a été le grand artisan de cette précieuse victoires des hommes du Colorado. Très en vue, le pivot serbe, auteur de 36 points, est même passé à deux doigts (un rebond plus exactement) d'un triple-double. Mais l'intérieur vedette de Denver n'a pas été le seul Nugget à briller, puisque Will Barton (23 points) et Jamal Murray (20) ont eux aussi fait beaucoup de mal au Thunder, d'autant que Westbrook (22 points, 14 rebonds, 9 passes) n'a pas compilé son traditionnel triple-double et que la franchise de l'Oklahoma n'a pas pu vraiment compter non plus sur son autre locomotive Paul George, auteur de l'un de ses pires matchs depuis longtemps (25 points, 8 rebonds, 7 passes, 6 interceptions malgré tout), notamment sur le plan de l'adresse (7 sur 24 aux tirs, 3 sur 14 de loin malgré un somptueux panier inscrit avec la planche depuis... le milieu de terrain). OKC (38-22) reste sur le podium, mais sa troisième place ne tient plus qu'à un fil, avec la menace Portland (37-23) qui se précise de plus en plus. Denver profite, lui, de ce nouveau succès (le troisième cette saison contre OKC en... trois matchs) pour garder ses distances avec son poursuivant.



Toronto sans pitié pour Boston

Deuxième à l'Est, Toronto s'est frotté lui aussi à un gros morceau, mardi, avec la venue de Boston au Air Canada Centre. Une empoignade qui a tourné court après que les Raptors ont ridiculisé leur adversaire dans le deuxième quart-temps (36-13) pour mener de 21 points à la pause et avoir déjà pratiquement match gagné à mi-parcours. Le pire, c'est que les leaders de la franchise canadienne ont été loin de livrer le match de leur vie, à l'image d'un Kawhi Leonard bloqué à 21 points, d'un Pascal Siakam pas beaucoup plus transcendant (25 points) que l'ex-Spur ou d'un Kyle Lowry pas du tout inspiré aux shoots (7 points, 2 sur 6 aux tirs, 1 sur 4 à trois points) mais néanmoins très précieux dans le jeu collectif des Raptors (11 passes). Mais il n'en fallait pas davantage pour tenir en respect (118-95) ces Celtics dont le meilleur marqueur mardi (Mike Morris) a péniblement atteint les 17 points (7 pour Kyrie Irving, 8 pour Al Horford). Les C's ont bien tenté de réagir dans l'ultime période (27-23) - la seule gagnée par Boston dans cette partie - mais il n'y avait plus de match depuis bien longtemps.


Orlando victime du nouveau New York

Dans le troisième match de la nuit, entre New York et Orlando, le suspense a en revanche été maintenu jusqu'à la fin. Avec à l'arrivée, un nouveau succès des Knicks (108-103), qui ont profité de la visite des Floridiens au Madison Square Garden pour confirmer leur renouveau, eux qui ont signé là leur troisième victoire sur les quatre derniers matchs après avoir perdu leurs 18 matchs précédents. Evan Fournier, auteur de 15 points (6 sur 16 aux tirs) malgré un zéro pointé à trois points (0 sur 7), et ses partenaires peuvent s'en vouloir. Après avoir terminé le premier quart-temps avec 14 points d'avance (34-20), le Magic pensait s'être de nouveau donné un matelas suffisamment confortable en dominant également la troisième période (29-22). Malheureusement pour les couleurs chères à Aaron Gordon et Nikola Vucevic (26 points pour les deux hommes, 26 points et 11 rebonds pour le second), le banc des Knicks, auteur de 75 points des 108 de son équipe mardi (19 points pour Mudiay, 18 pour Trier, 17 points, 14 rebonds, 6 contres pour Robinson, a terrassé celui d'Orlando (7 points seulement) et balayé du même coup dans le money time (30-13 dans le dernier quart-temps) ce Magic qui comptait bien frapper de nouveau aux portes du Top 8 à l'Est au retour de ce déplacement. Au lieu de cela, Orlando compte toujours deux défaites de plus que le huitième Charlotte. De son côté, New York (13-48) est toujours dernier de la conférence. Mais ces Knicks revigorés ne devraient pas le rester longtemps.



NBA - SAISON REGULIERE
Mardi 26 Février 2019
New York Knicks - Orlando Magic : 108-103
>>> Frank Ntilikina (NYK) n'a pas joué
>>> Stats d'Evan Fournier (ORL) : 37 minutes, 15 points (6 sur 16 aux tirs, dont 0 sur 7 à trois points), 5 rebonds, 8 passes, 3 interceptions, 4 ballons perdus, 2 fautes
Toronto Raptors - Boston Celtics : 118-95
>>> Stats de Guerschon Yabusele (BOS) : 5 minutes, 5 points (2 sur 5 aux tirs, dont 0 sur 2 à trois points), 3 rebonds
Denver Nuggets - Oklahoma City Thunder : 121-112

Vos réactions doivent respecter nos CGU.