NBA : Joakim Noah, un pionnier français vers la retraite

NBA : Joakim Noah, un pionnier français vers la retraite©Media365
A lire aussi

Nicolas Kohlhuber : publié le mercredi 02 décembre 2020 à 17h15

Coupé par les Los Angeles Clippers, Joakim Noah pourrait prendre sa retraite sportive. En 13 saisons NBA, il s'est imposé comme un des joueurs français qui a eu le plus d'influence dans la Grande Ligue.



La fin du contrat de Joakim Noah aux Clippers pourrait signifier la fin de sa carrière sportive. Le Français pourrait prendre sa retraite à en croire les confidences de son agent, Bill Duffy, à ESPN. Malgré une relation parfois conflictuelle avec l'équipe de France, l'intérieur a fièrement représenté l'Hexagone pendant ses 13 saisons NBA.  Depuis 2007 quand il est devenu le premier joueur français a être choisi dans le top 10 de la draft, le pivot a marché dans les traces de Tony Parker pour se faire un des CV les plus solides du basket hexagonal. C'est une carrière longue de 734 matchs en NBA qui pourrait se terminer. C'est le quatrième plus grand total pour un joueur français. Seuls Tony Parker, Boris Diaw et Nicolas Batum ont fait mieux que lui. Cela prouve sa valeur. Mais ce n'est pas assez pour symboliser les exploits réalisés avec les Chicago Bulls. Celui qui avait été le premier joueur tricolore à enfiler le maillot de l'ancienne franchise de Michael Jordan s'est offert plusieurs récompenses individuelles durant sa carrière. Et pas des moindres.

Deux sélections au All-Star Game et un trophée de meilleur défenseur de l'année

En 2013 et 2014, Joakim Noah a été sélectionné pour le All Star Game à deux reprises. Il y a rejoint Tony Parker et montré la voie pour Rudy Gobert. Avec son impact défensif et ses nombreux rebonds, Jooks a été le meilleur intérieur de la saison 2013-2014. Cette année-là, il a été élu meilleur défenseur de l'année. Il était le premier tricolore à inscrire son nom au palmarès de cette récompense. Dans l'histoire de la NBA, le nombre de joueurs français qui ont remporté un trophée individuel se compte sur les doigts d'une main. Hormis Joakim Noah, il y a eu le trophée de MVP des Finales de Tony Parker en 2006-2007, le trophée de Meilleure Progression de Boris Diaw en 2005-2006 et les deux trophées de meilleur défenseur de l'année remporté par Rudy Gobert en 2018 et 2019. Une preuve que même s'il est loin de ses compatriotes au nombre de points marqués, son jeu a impressionné et offert une visibilité aux Français en NBA. Souvent dans l'ombre de Tony Parker, le joueur qui est aussi passé par New-York ou Memphis est, encore à ce jour, le seul joueur français qui a été nommé dans le meilleur cinq de la saison. Cette récompense acquise en 2013-2014 prouve que c'est bien un des meilleurs joueurs français de l'histoire de la NBA qui s'apprête à tirer sa révérence.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.