NBA - Jazz : Gobert n'a "pas donné de coups de poing"

NBA - Jazz : Gobert n'a "pas donné de coups de poing"©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le lundi 15 novembre 2021 à 16h52

Le début de bagarre, certes étrange, entre Rudy Gobert et Myles Turner, a fait jaser. Le Français, dans sa langue natale, s'est exprimé posément - et brièvement - sur cet épisode, tout en effectuant un premier bilan de sa saison.



Rudy Gobert est brièvement revenu, pour beIN Sports, sur l'altercation qui l'a opposé à Myles Turner la semaine dernière, contre les Pacers : "Je n'ai pas donné de coups de poing, j'ai gardé mon calme et c'est ce qui compte. On l'a tous vu, il n'y a rien de fou. On a joué physique, on s'est retrouvés et je le tenais, je le gardais pour qu'il ne bouge pas. Les gens sont venus et fin de l'histoire, rien de spécial." Après cette pacification en règle, le pivot français du Jazz a fait un point plus général : "Il y a encore beaucoup de travail à effectuer. On est à huit victoires et cinq défaites, on pourrait très bien être à seulement une, mais ça n'a pas vraiment d'importance. On veut vraiment continuer de progresser, la saison est encore longue, il y a 70 matchs. Ce qui est important, c'est l'état d'esprit et bien sûr les victoires, afin d'avoir le meilleur niveau pour les playoffs."

Ces playoffs qui continuent, chaque année, de sonner le glas des espoirs de la franchise de l'Utah, notamment la saison passée après une première place dans la conférence Ouest : "On a gardé pratiquement la même équipe, on a plus d'expérience. la déception de la défaite motive aussi pour progresser, revenir plus forts. A chaque fois, on sent que c'est le cas, on apprend énormément. Mener une série 2-0, c'est un avantage, mais tout peut toujours se passer. Si on n'a pas cette expérience pour finir, ça ne sert à rien. Et ça vient avec le temps... Il faut sentir qu'on est encore meilleurs." Et le vice-champion olympique ne veut plus que certaines situations, au printemps, se produisent : "Avec la confiance, si les adversaires mettent des petits sur moi en playoffs, il faut qu'ils en tirent les conséquences."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.