NBA : James battu pour sa première avec les Lakers, Miami au buzzer, Philadelphie se reprend

NBA : James battu pour sa première avec les Lakers, Miami au buzzer, Philadelphie se reprend©Media365

Aurélien CANOT, publié le vendredi 19 octobre 2018 à 08h57

Une défaite pour commencer pour LeBron James. Pour sa grande première sous le maillot des Lakers, jeudi soir sur le parquet de Portland, le "King" n'a pas vécu la soirée qu'il avait imaginée. Tombés sur des Blazers aux dents acérées, à l'image d'un Damian Lillard irrésistible (28 points, 6 rebonds, 4 passes), la nouvelle franchise de James et l'ex-superstar de Cleveland ont tenu pendant trois quart-temps, avant de craquer dans la dernière période et de quitter l'Oregon sur un premier revers (128-119).

Mais le "King James" et ses nouveaux coéquipiers le savaient. Pour un premier match, il y avait mieux que de se frotter à cette atmosphère irrespirable du Moda Center. Une crainte d'autant plus légitime que la franchise de Los Angeles est celle qui réussit le mieux aux Blazers. Jeudi, ils ont même aligné une seizième victoire consécutive face aux Lakers, signant là la plus longue série de la franchise contre un même adversaire. Avec une 18eme victoire consécutive pour un premier match de la saison disputé à domicile, Portland, dans un autre domaine, a atteint là aussi des sommets. Et même la présence de LeBron James désormais du côté des Lakers n'a pas suffi à briser l'élan de "Rip City". Le plus célèbre numéro 23 de NBA depuis Michael Jordan a pourtant donné le ton d'entrée, en pulvérisant le panier sur deux dunks de mammouth. Ses deux premiers paniers sous ses nouvelles couleurs en match officiel. James n'a pas relâché la bride ensuite. En compilant 26 points, à 9 sur 16 aux tirs, 12 rebonds et 6 passes, le nouveau chouchou de L.A est même passé tout près d'un premier triple-double.

James Harden au Staples Center pour la première à domicile de LeBron James


Le problème, c'est qu'en face, Lillard, répondant au premier dunk de son prestigieux adversaire par un... dunk sous les yeux du "King", CJ McCollum (21 points, 5 rebonds) et Nik Stauskas (24 points, 5 sur 8 à trois points), étincelant en sortie de banc, n'ont jamais laissé respirer leurs adversaires. Ces derniers ont de surcroît payé à chaque fois au prix fort l'absence de leur leader sur le parquet. Heureusement pour ses partenaires, James n'a soufflé que trois minutes sur la totalité de la rencontre. Mais lorsqu'il a abandonné pour la première fois les siens dans cette partie, Portland en a tout de suite profité pour passer un 12-4 aux joueurs de Luke Walton, pas aidés non plus en début de rencontre par leur faillite à trois points (0 sur 15 pour un 7 sur 30 final pas plus glorieux). Toutefois, tandis que les Blazers, Lillard en tête, continuaient de maintenir cette rencontre dans de hautes sphères, les Lakers de James mais aussi de JaVale McGee (13 points, 8 rebonds), Rajon Rondo (13 points, 11 passes) ou encore Josh Hart (20 points en sortie de banc) n'ont jamais lâché, revenant même à -7 à deux minutes de la fin, avant qu'un and one de Lillard finisse par avoir définitivement raison de LeBron et sa bande, tombés d'entrée pour le premier match de cette nouvelle ère. Ils auront la possibilité de relever la tête, samedi à domicile face au Houston de James Harden, assommé mercredi chez lui par les Pelicans d'Anthony Davis. Pour la première de LeBron James au Staples Center cette fois. Un autre rendez-vous très attendu.



Miami à la sirène, Philadelphie n'a pas tendu l'autre joue


James et les Lakers seront attendus au tournant, samedi chez eux face aux Rockets. Philadelphie l'était aussi, après sa déroute de la veille face à Boston au Garden. Et les Sixers ont répondu présent en écrasant une équipe de Chicago (127-108) qui aurait connu un naufrage plus violent encore sans Zach Lavine, monstrueux pour sa première avec les Bulls (30 points). Bien souvent, qui dit réaction du côté de Philly dit énorme prestation des deux stars maison Joel Embiid et Ben Simmons. Le Camerounais a pris d'entrée les choses en main, en inscrivant douze des seize premiers points de son équipe dans cette rencontre. Le pivot dont rêve la Fédération française pour les Bleus a poursuivi sur le même rythme, avec 30 points à l'arrivée (9 sur 14 aux tirs), 12 rebonds et 4 contres. Simmons s'est mis au diapason, avec un triple-double (13 points, 13 rebonds, 11 passes) venu rapidement refroidir les ardeurs de Bobby Portis (20 points, 11 rebonds) et des joueurs de l'Illinois.

Wall, de chambreur à chambré


En visite à Washington chez les Wizards de Ian Mahinmi (3 points, 1 rebonds, 1 interception, 2 contres en 12 minutes), Miami a bien pensé avoir match perdu quand John Wall (26 points, 9 passes) a remis son équipe devant sur deux lancers-francs alors qu'il ne restait que 55 secondes à jouer. L'autre star de l'équipe de la capitale avec Bradley Beal (20 points) en a remis une couche en contrant l'un des hommes de la soirée Josh Richardson (28 points, 5 passes, 5 sur 11 à trois points), faisant presque intégralement disparaître les derniers espoirs du Heat de l'emporter. Mais c'était sans compter sur l'échec de Wall à trois points, qui offrait une dernière possession aux Floridiens. Dwyane Wade, qui avait permis à Miami de reprendre l'avantage un peu plus tôt, avait la balle de match dans les mains. Son shoot rebondissait sur le cercle, mais le Canadien Kelly Olynyk s'arrachait au rebond et inscrivait le lay-up le plus facile de sa vie pour offrir la victoire au Heat (113-112) dans une Capital One Arena médusée. Déchaîné après avoir fermé la porte à Richardson, Wall passait de chambreur à chambré, par Wade. Inimaginable quelques secondes plus tôt.

NBA - SAISON REGULIERE
Jeudi 18 Octobre 2018
Philadelphia 76ers - Chicago Bulls : 127-108
Washington Wizards - Miami Heat : 112-113
>>> Stats de Ian Mahinmi (WAS) : 12 minutes, 3 points (1 sur 2 aux tirs), 1 rebond, 1 interception, 2 contres, 1 ballon perdu, 4 fautes

Portland Trail Blazers - Los Angeles Lakers : 128-119

Vos réactions doivent respecter nos CGU.