NBA : Ingram et Sabonis récompensés

NBA : Ingram et Sabonis récompensés©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le lundi 28 décembre 2020 à 21h36

L'ailier de New Orleans Brandon Ingram et l'ailier fort (ou pivot) d'Indiana Domantas Sabonis ont été élus « joueurs de la semaine », à l'occasion de la première semaine de la saison NBA 2020-21.



On connait les premiers « joueurs de le semaine » de la saison 2020-21 ! Six jours après le coup d'envoi de ce nouvel exercice raccourci (72 matchs de saison régulière par équipe au lieu de 82), la NBA a annoncé ce lundi que Brandon Ingram avait été le meilleur joueur de la semaine dans la Conférence Ouest et Domantas Sabonis le meilleur de la Conférence Est. L'ailier des Pelicans, âgé de 23 ans, est récompensé de son très bon début de saison, où il a tourné à 26,7 points, 7,3 rebonds et 6,7 passes en trois matchs, pour un bilan de deux victoires (contre Toronto et San Antonio) et une défaite (contre Miami). Son équipe est actuellement deuxième du classement, derrière Oklahoma City (qui n'a joué qu'un match, et l'a gagné). Sur la lancée de son titre de joueur ayant le plus progressé (MIP) la saison passée, et de son contrat de 158 millions de dollars sur cinq ans signé le 1er décembre dernier, le n°2 de la draft 2016 débute sur les chapeaux de roue, et espère bien emmener les Pelicans en play-offs pour la première fois depuis 2018. Il y a un an quasiment jour pour jour, Brandon Ingram avait déjà été élu « joueur de la semaine » à l'Ouest.

Première pour D.Sabonis

Pour Domantas Sabonis, c'est en revanche une grande première (mais son père Arvydas l'avait été en mars 1996, quelques semaines avant sa naissance). L'ailier fort (ou pivot) d'Indiana symbolise le sans-faute réussi par les Pacers depuis le début de saison, avec trois victoires en trois matchs contre New York, Chicago et Boston (seuls Cleveland et Orlando ont fait aussi bien). Le Lituanien de 24 ans, sous contrat jusqu'en 2024, a tourné à 24,3 points, 11 rebonds et 7 passes en ce début de saison 2020-21. Une performance qui permet aux Pacers (qui restent sur une élimination 4-0 au premier tour des play-offs contre Miami) d'occuper la troisième place de la Conférence Est.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.