NBA : Ibaka s'est encore pris pour un boxeur !

NBA : Ibaka s'est encore pris pour un boxeur !©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mardi 12 mars 2019 à 11h39

Un an presque jour pour jour après son début de bagarre avec Robin Lopez (Chicago), Serge Ibaka en est une nouvelle fois venu aux mains en plein match, lundi avec l'ailier fort de Cleveland Marquese Chriss. Le joueur hispano-congolais de Toronto a vu rouge après que son adversaire lui a jeté un regard provocateur.

Un an après Serge Ibaka s'est de nouveau pris pour un boxeur. Le 22 mars 2018, l'ailier fort des Toronto Raptors s'était battu sur le parquet avec le pivot des Chicago Bulls Robin Lopez. Heureusement pour les deux hommes, la droite de Lopez, comme la réplique d'Ibaka n'avait pas atteint leur cible. L'Hispano-Congolais, visiblement plus adroit pour envoyer le ballon dans le cercle, n'a pas connu davantage de réussite, lundi soir à Cleveland face aux Cavs et à Marquese Chriss, tout heureux de voir le coup du numéro 9 passer à côté de son visage. Comme Lopez un an plus tôt, presque jour pour jour, Chriss a fait péter un plomb à l'ancien joueur d'Orlando, qui a tout de suite cherché de nouveau à faire parler les poings pour faire passer l'idée à son adversaire de lui avoir jeté ce regard provocateur alors qu'il se trouvait au sol suite à un contact entre les deux hommes dans les airs.

Le regard de Chriss pour Ibaka fait péter les plombs à l'international espagnol !



Un regard à l'origine de ce début de bagarre impliquant encore l'international espagnol. Après avoir saisi le joueur de Cleveland par le cou, le médaillé d'argent des Jeux de Londres avec la Roja l'a écrasé contre le poteau du panier. Ce n'est qu'ensuite qu'il a tenté de le mettre KO sur une droite terrible à presque faire rougir Mike Tyson (sauf que lui, il faisait toujours mouche) que Chriss a esquivée juste à temps. Les deux hommes ont évidemment été invités à regagner les vestiaires sur le champ. Selon Shams Charania, journaliste spécialiste de la NBA, Ibaka a écopé de trois matchs de suspension (contre les Lakers, Detroit et New York) et Chriss d'un seul match (contre Philadelphia).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.