NBA : Huit Français inscrits à la draft 2022

NBA : Huit Français inscrits à la draft 2022©panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le mercredi 27 avril 2022 à 17h03

La NBA a dévoilé ce mercredi la liste des joueurs inscrits à la prochaine draft, et on retrouve pas moins de huit Français.


L'année dernière, quatre Français s'étaient inscrits à la draft NBA, et un seul avait été choisi par une franchise, Juhann Begarin, sélectionné par Boston en 45eme position avant d'être envoyé à Paris pour parfaire ses gammes. Joël Ayayi, Olivier Sarr et Yves Pons étaient restés sur le carreau dans un premier temps, avant d'être recrutés ensuite par des franchises (respectivement Washington, Oklahoma City et Memphis). Cette année, et en attendant Victor Wembanyama attendu très très haut en 2023, ils sont huit Français à s'être inscrits à la draft, selon la liste dévoilée publiée par la NBA ce mercredi. Une draft qui se déroulera le 23 juin, et les joueurs ont jusqu'au 13 juin pour se désister s'ils le souhaitent. Et contrairement à l'an passé (hormis Begarin), il ne s'agit pas de joueurs qui évoluent dans le championnat universitaire américain (NCAA) mais en Europe et en Océanie.

Kamagate comme Begarin ?

La moitié de ces huit joueurs évoluent en Betclic Elite. A commencer par le pivot de Paris et coéquipier de Begarin Ismaël Kamagate (21 ans), qui tourne cette saison à 11,8 points et 6,3 rebonds en 27 minutes dans le championnat de France, au sein d'une équipe qui joue le maintien. Né trois jours après lui, le meneur de Bourg-en-Bresse Hugo Benitez s'est également inscrit, lui qui signe une saison à 6,1 points, 2,8 passes et 1,9 rebonds en 19 minutes avec la JL, actuellement en milieu de classement. A 19 ans, le meneur de l'ASVEL Matthew Strazel va aussi tenter sa chance. Ses stats sont équivalentes à celles de Benitez, avec 5,8 points, 2,5 passes et 1,2 rebonds en 19 minutes, au sein d'une équipe co-leader de Betclic Elite. Enfin, le moins connu d'entre eux est l'arrière de l'équipe espoirs de Monaco Nicolas Vanel (19 ans), qui tourne à 12,4 points, 5,4 rebonds et 2,9 passes de moyenne en 28 minutes en U21.

Besson, Dieng et Digbeu sur les traces de LaMelo Ball ?

Un autre joueur évolue en Europe et il s'agit de l'arrière de Mega Basket (en Serbie) Malcolm Cazalon, passé par l'ASVEL et Bourg et fils de l'ancien basketteur pro Laurent, et qui tourne à 9,5 points, 2,2 passes et 1,9 rebonds en 22,5 minutes de moyenne en Ligue Adriatique. Enfin, les trois derniers joueurs évoluent en NBL, le championnat d'Australie et Nouvelle-Zélande, où avait notamment joué LaMelo Ball avant sa draft. A commencer par Hugo Besson, qui a fêté ses 21 ans mardi et qui joue meneur (ou arrière) aux New Zealand Breakers, après avoir évolué à Antibes, Chalon et St-Quentin. Il a tourné cette saison à 13,9 points et 2,3 passes de moyenne en 28 minutes. Son coéquipier Ousmane Dieng, meneur de bientôt 19 ans, se présente aussi, après une saison à 8,9 points et 3,1 rebonds en 20 minutes. Enfin, le dernier Français inscrit à la draft se nomme Tom Digbeu (20 ans), le fils de l'ancien international Alain, qui joue ailier aux Brisbane Bullets, avec une moyenne de 4,6 points et 1,5 rebonds cette saison en 12 minutes. Sur ces huit joueurs, combien seront sélectionnés ? Réponse le 23 juin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.