NBA - Houston : Oladipo refuse un contrat de deux ans

NBA - Houston : Oladipo refuse un contrat de deux ans©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le lundi 01 mars 2021 à 11h02

Selon le toujours bien informé Adrian Wojnarowski d'ESPN, l'arrière (ou meneur) de Houston Victor Oladipo a refusé une offre de contrat de deux ans, car il souhaite s'engager à plus long terme, avec les Rockets ou une autre franchise.


Arrivé à Houston en janvier dans le cadre du trade à quatre équipes qui a notamment conduit James Harden à Brooklyn, Victor Oladipo est actuellement dans sa dernière année de contrat. Un contrat de 84 millions de dollars sur quatre ans, qu'il avait signé lorsqu'il portait le maillot d'Oklahoma City. Libre à la fin de cette saison, l'arrière (ou meneur) de 28 ans s'est récemment vu proposer un contrat de deux ans et 45,2 millions de dollars par Houston, mais il l'a refusé, selon le toujours bien informé Adrian Wojnarowski d'ESPN. L'ancienne star d'Indiana souhaite un contrat plus long, que ce soit chez les Rockets ou ailleurs, mais les Texans ne peuvent pas lui proposer un bail supérieur à deux ans avant la fin de la saison régulière, selon la convention collective de la NBA.

Un trade pour Oladipo avant le 25 mars ?

Tout est donc possible pour le natif du Maryland : prolonger pour plus de deux ans avec Houston après la saison régulière (on n'ose pas parler de play-offs pour les Rockets, avant-derniers de la Conférence Ouest, avec 11 victoires pour 21 défaites, dont 11 de suite), signer un contrat de longue durée avec une autre franchise cet été... ou être échangé avant la date-limite du 25 mars si les Rockets ne veulent pas prendre le risque de le perdre sans contrepartie en fin de saison. Toujours selon ESPN, le Miami Heat et les New York Knicks seraient les deux franchises les plus intéressées par Victor Oladipo pour lui faire signer un gros contrat cet été. Depuis son arrivée à Houston, le All-Star 2018 et 2019 tourne à 18,9 points, 4,9 rebonds et 4,8 passes de moyenne en 31,4 minutes et 13 matchs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.