NBA : Houston gifle Golden State, Denver cartonne et se rassure, San Antonio ne gagne plus

NBA : Houston gifle Golden State, Denver cartonne et se rassure, San Antonio ne gagne plus©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le vendredi 16 novembre 2018 à 07h14

Toujours privé de son leader Stephen Curry, Golden State a reçu une correction (107-86) mercredi soir à Houston, où les Warriors ont concédé leur troisième défaite sur les cinq derniers matchs. Après quatre défaites de suite, Denver a relevé la tête en écrasant Atlanta à domicile (138-93). Enfin, San Antonio a enregistré sa troisième défaite de rang, à Los Angeles face aux Clippers (116-111).

Le retour de Stephen Curry ne sera pas de trop. Encore privé de son meneur star, blessé à l'aine, jeudi soir à Houston, Golden State a pris l'eau sur le parquet du Toyota Center (107-86), le double champion en titre concédant là sa troisième défaite sur les cinq derniers matchs. Deux jours après avoir difficilement battu Atlanta (110-103), avant-dernier de la Conférence Est, les Warriors, en dépit du retour de Draymond Green (0 point, 5 rebonds, 5 passes), auraient même pu subir leur plus lourd revers de la saison, eux qui n'ont perdu que quatre fois (pour douze victoires). A quelques encablures de la fin de ce match qui a vu les Texans s'offrir un cavalier seul, et ce dès le début de la rencontre (25-19 après le premier quart-temps, 47-41 à la pause), ces Dubs en panne d'adresse jeudi (32 sur 76, 4 sur 18 à trois points), à l'image de leurs deux leaders sur le terrain Kevin Durant (20 points, 6 sur 15, 0 sur 2 à trois points) et surtout Klay Thompson (10 points, 5 sur 16, dont 0 sur 5 à trois points), comptaient en effet 32 points de retard face à James Harden (27 points) et ses Rockets. Le barbu n'a pourtant pas réalisé le match de sa vie, loin de là (8 sur 23 aux tirs, 4 sur 14 de loin, 3 rebonds, 3 passes, 2 interceptions), Houston non plus (35 sur 87 aux shoots), mais cela a suffi pour mettre un nouveau coup de massue sur ces Warriors toujours leaders à l'Ouest, mais qui reste sous la menace de Portland et même du troisième, Denver. Après quatre défaites (à Memphis et contre Brooklyn, Milwaukee et Houston), les Nuggets ont en effet profité de la venue d'Atlanta au Pepsi Center pour renouer avec le succès.


Denver réagit, San Antonio toujours à l'arrêt


Porté par un Juan Hernangomez de gala (25 points, 9 rebonds pour l'intérieur espagnol), Denver, qui a également pu s'appuyer sur deux autres de ses titulaires Paul Millsap et Garry Harris (tous deux 18 points) a même atomisé (138-93) l'avant-dernier de la Conférence Est. Auteurs d'un départ canon (9 victoires sur les 10 premiers matchs), les Nuggets n'avaient plus été à pareille fête depuis un petit moment. En revanche, la dernière victoire de San Antonio commence, elle, à dater (le 11 novembre dernier, face à Houston à domicile). Depuis, les Spurs ont tout perdu (trois matchs, trois défaites). Jeudi, ils donnaient pourtant l'impression de pouvoir stopper l'élan des Clippers (trois victoires consécutives). A 27 secondes du buzzer,  DeMar DeRozan et ses coéquipiers étaient d'ailleurs encore dans le coup, avec seulement trois points de retard sur L.A et son meilleur marqueur du soir Lou Williams (23 points). Malheureusement pour la franchise longtemps chère à Tony Parker, sa star canadienne, pourtant étincelante jusque là (34 points, 6 rebonds, 5 passes, 3 interceptions) a perdu un ballon très important sur une possession qui aurait pu permettre aux Spurs d'égaliser. Une erreur fatale puisque, derrière, ces Clippers qui affichent sept succès sur leurs huit dernières sorties à domicile n'ont pas tremblé aux lancers-francs et décroché ainsi une neuvième victoire qui leur permet de grimper à la quatrième place de la Conférence Ouest.






NBA - SAISON REGULIERE
Jeudi 15 Novembre 2018
Houston Rockets - Golden State Warriors : 107-86
Denver Nuggets - Atlanta Hawks : 138-93
Los Angeles Clippers - San Antonio Spurs : 116-111

Vos réactions doivent respecter nos CGU.