NBA : Houston fait tomber Golden State à l'Oracle Arena et reprend l'avantage du terrain

NBA : Houston fait tomber Golden State à l'Oracle Arena et reprend l'avantage du terrain©Media365

Aurélien CANOT, publié le mercredi 23 mai 2018 à 07h51

Qui a dit que Houston ne se relèverait jamais de sa claque de dimanche soir au Toyota Center (127-105) ? Pas du tout déboussolés par cette déculottée enregistrée deux jours plus tôt, les Rockets se sont relancés de superbe manière, mardi sur le parquet de l'Oracle Arena dans le match 4 de la finale de la Conférence Ouest.

Vainqueur à l'arraché du champion en titre sur son parquet (95-92), Houston reste en vie et récupère l'avantage du terrain, s'offrant au passage le luxe de faire tomber chez eux des Warriors qui restaient sur seize victoires consécutives à domicile en play-offs (leur dernière défaite remontait au match 7 des finales 2016). Un tir groupé des Rockets qui porte la griffe des inévitables James Harden (30 points) et Chris Paul (27 points), auteur de 57 points à eux deux, mais aussi de la défense intransigeante des Texans, qui ont limité Golden State à douze points dans le dernier quart-temps (25-12) grâce notamment à un Draymond Green encore tout proche du triple-double (11 points, 14 rebonds, 8 passes, 2 interceptions, 1 contre). Il fallait cela pour refroidir les ardeurs d'un Curry bouillant dans la période précédente, avec 17 points inscrits dans ce quart-temps sur ses 28 de la soirée et surtout une avalanche de tirs longue distance (6 sur 13 au total dans le match) pour permettre à Golden State d'entamer le Q4 avec dix points d'avance (80-70) alors que Houston, qui avait débuté la partie sur un 0-12, avait regagné les vestiaires plus tôt dans la soirée à +7 (53-46). Mais il était dit que ce match serait complètement fou et livrerait son lot d'indécisions jusqu'au bout.

Et Curry manqua le trois points de la prolongation...

A la sortie d'un cinglant 15-2 infligé aux Warriors, les Rockets allaient ainsi repasser devant dans le dernier quart-temps, pour mener d'un point (85-84) à six minutes de la fin. Un écart qui grimpait même à +5 malgré une timide réaction de Kevin Durant (27 points, 12 rebonds). A 42 secondes du buzzer, rien n'était pourtant fait encore. D'autant que l'avance de Houston n'était plus que de +3 lorsque Eric Gordon (14 points) répondait à Curry. Après un lancer-franc manqué de Green, Harden bénéficiait de la balle du KO à 94-92, mais il manquait sa tentative et c'était au tour de Klay Thompson d'avoir dans ses mains le ballon de la gagne sur une passe loin d'être cadeau de Durant. D'ailleurs celui qui compose le duo des « Splash Brothers » avec Curry ne trouvait même pas le cercle. Mais le suspense, insoutenable, allait encore monter d'un cran malgré cet airball de Thompson. Paul, sur la ligne des lancers, oubliait, en effet, qu'en ratant son deuxième lancer franc, comme il avait raté le premier, il priverait Golden State d'un dernier ballon. Il transformait donc sa tentative et, deux secondes plus tard, Curry se retrouvait dans l'une de ses positions préférentielles, à trois points dans le corner avec la prolongation en ligne de mire. Un jeu d'enfant pour lui. Pourtant, le shooteur fou des Warriors voyait son ballon rebondir sur le cercle, offrant ainsi à Houston un match 5 à domicile à 2-2 dans la série (comme dans l'autre finale), et avec de nouveau l'avantage du terrain pour les Rockets. Revoilà donc les Texans complètement relancés dans cette finale à l'Ouest. Impensable après la gifle de dimanche.

 BASKET - NBA / PLAY-OFFS

CONFÉRENCE OUEST

Finale

HOUSTON ROCKETS (1) - GOLDEN STATE WARRIORS (2) : 2-2
Match 1 : Houston - Golden State : 106-119
Match 2 : Houston - Golden State : 127-105
Match 3 : Golden State - Houston : 126-85
Match 4 : Golden State - Houston : 92-95
Match 5 (si nécessaire) / jeudi 24 mai (3h00) : Houston - Golden State
Match 6 (si nécessaire) / samedi 26 mai (3h00) : Golden State - Houston
Match 7 (si nécessaire) / lundi 28 mai (3h00) : Houston - Golden State

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.