NBA : Houston fait encore chuter les Lakers, Phoenix enchaîne

NBA : Houston fait encore chuter les Lakers, Phoenix enchaîne©Media365

Aurélien CANOT, publié le vendredi 07 août 2020 à 08h15

Privés de LeBron James, les Lakers ont subi jeudi leur deuxième revers en deux jours, face à Houston. Phoenix, toujours invaincu depuis la reprise, a refroidi les Pacers. Lillard (Portland) a fait mettre pied à terre à Denver.

Giflés deux jours plus tôt par OKC (105-86) avec LeBron James présent sur le terrain, les Lakers avaient tout à craindre des retrouvailles de jeudi soir avec Houston et James Harden, sachant que cette fois le numéro 23, touché à l'aine, ne serait pas présent. Malheureusement pour le leader de la Conférence Ouest, le scénario redouté pour Anthony Davis et ses coéquipiers en l'absence de leur maître à jouer a bien eu lieu. Portés par un Harden encore une fois colossal (39 points à 11 sur 19 aux tirs et 5 sur 10 à trois points, 12 passes et 8 rebonds) malgré une fâcheuse tendance à perdre beaucoup le ballon (dix ballons rendus jeudi face aux Lakers), les Rockets, pourtant privés eux aussi de l'un de leurs meilleur joueurs (Russell Westbrook, lui aussi blessé) ont fait constamment la course en tête et même remporté les quatre quart-temps face à des adversaires s'appuyant essentiellement sur Kyle Kuzma (21 points) et sur Davis (17 points, 12 rebonds), l'autre vedette de l'équipe avec James, pour tenter de rester au contact. Pour freiner Houston, les Californiens ont également cherché à prendre beaucoup de shoots de loin, mais ils n'étaient pas dans un grand soir dans ce domaine, c'est le moins que l'on puisse dire (2 sur 19). Un succès (113-97) qui permet à Harden et aux siens de reprendre la quatrième place à l'Ouest à Utah (bilan de 43-25 pour les deux équipes) avant de peut-être croiser de nouveau la route du Jazz et de Rudy Gobert au premier tour des play-offs, comme cela avait déjà été le cas la saison dernière.


Antetokounmpo et Middleton sonnent le réveil des Bucks 

Pour Milwaukee, premier qualifié et toujours en tête de la Ligue (55 victoires - 14 défaites), la saison régulière a désormais des airs de long fleuve tranquille. Toutefois, les Bucks, insatiables, ont bien l'intention de terminer cette première phase avec le maximum de succès à leur compteur, comme pour mieux justifier encore qu'il n'y a pas plus fort qu'eux à l'heure actuelle en NBA. Après le coup d'arrêt de mardi contre Brooklyn, certes en ayant laissé souffler leurs meilleurs joueurs en seconde période, les Vert et Blanc avaient à coeur de retrouver le goût de la victoire, face à Miami. Toujours sans Butler, le Heat a longtemps malmené Giannis Antetokounmpo et ses partenaires (17 points d'avance à la pause pour Miami : 73-56), avant que le Grec et son fidèle coéquipier All Star Khris Middleton (33 points pour les deux hommes) ne sonnent la charge au retour des vestiaires. Milwaukee, un temps mené de 23 points, est alors très vite revenu sur les talons des Floridiens. Toutefois, ce n'est qu'à quatre minutes de la fin du match que deux lancers-francs de Brook Lopez ont permis aux Bucks de passer devant pour la première fois. Le leader intouchable de la Conférence Est a conservé son avance jusqu'au bout (130-116). Et même si cela peut presque sembler anecdotique, il est désormais mathématiquement assuré de finir la saison régulière à cette première place à l'Est. Une situation que la franchise du Wisconsin avait déjà connue à quatre reprises dans son histoire, dont trois fois à l'Ouest.


Phoenix poursuit son sans-faute dans la bulle

Phoenix ne joue pas dans la même cour que Milwaukee. Cependant, les Suns, eux, n'ont toujours pas perdu le moindre match depuis le restart de la saison dans la bulle d'Orlando à huis clos. Jeudi, les hommes de l'Arizona ont confirmé qu'ils n'y avaient rien à espérer contre eux actuellement. Devin Booker, moins prolifique que lors de ses dernières sorties mais encore diablement précieux (20 points, 10 passes), et les siens faisaient pourtant face à l'une des autres équipes en forme : Indiana et son serial-scoreur des trois derniers matchs TJ Warren. Ce dernier a encore brillé, avec un joli double-double (16 points-11 rebonds), mais en stoppant sa série de matchs à plus de trente points (trois de suite), il a en partie causé la perte de Pacers constamment au bord de la rupture et qui ont fini par lâcher prise dans le troisième quart-temps (34-27 pour les Suns). Avec 14 points d'écart à ce moment de la rencontre (15 à l'arrivée : 114-99), Phoenix pouvait voir venir et se diriger vers une 30eme victoire (pour 39 défaites) qui lui permet de poursuivre son carton plein dans la bulle (4 matchs, 4 succès) et grimper ainsi à la dixième place à l'Ouest, juste derrière Portland et Damian Lillard, irrésistible jeudi face à Denver (125-115 en faveur de Portland).


Lillard en feu contre Denver

Et malheureusement pour les Nuggets et pour leur meilleur joueur de la soirée Michael Porter Jr (27 points, 12 rebonds), quand le meneur des Blazers est sur son nuage, comme cela a été le cas jeudi face au troisième de la Conférence Ouest, il n'y a rien à espérer pour ses adversaires, qu'ils défendent les couleurs d'un cador de la Ligue ou pas. Venu dans la bulle avec la ferme intention de qualifier les siens pour les play-offs, Lillard est en passe de réussir son pari. Et pour cela, il semble prêt à employer les grands moyens, en atteste sa prestation stratosphérique de jeudi soir, en particulier sur les tirs de loin. Face à Denver, le numéro 0 de Rip City qui avait encore une fois plutôt tout du héros dans cette partie s'est même offert le luxe de battre son propre record en carrière, avec 11 tentatives derrière la ligne qui ont fait mouche sur 18 essais. A l'arrivée, Portland a laissé les Nuggets à dix points (125-115) et Lillard terminé avec 45 points et une évaluation de 52, puisque le Monsieur de la soirée avait également décidé de tout faire collectivement (12 passes) quand il ne se chargeait pas d'affoler le tableau de marque. Du très grand Lillard et l'espoir qui renaît du côté de Portland.


La belle opération des Clippers

Leur concurrent direct pour la deuxième place à l'Ouest Denver battu pour la 24eme fois de la saison, les Clippers avaient un très beau coup à jouer en cas de succès face à Dallas. Une occasion que les dauphins des Lakers n'ont pas laissé passer grâce notamment à un joli tir groupé de ses trois leaders Kawhi Leonard (29 points), Paul George (24) et Ivica Zubac (21 points, 15 rebonds), encore monstrueux sous les paniers et auteur d'un cent pour cent aux tirs (10 sur 10, record de franchise égalé). Lui aussi présent dans le cinq majeur, Marcus Morris Senior a également apporté sa pierre (16 points) au bel édifice de Clippers jamais vraiment perturbé jeudi par des Mavericks (trois quart-temps gagnés sur quatre, score nul 36-36 dans le quatrième) pourtant portés par leur tandem de choc Luka Doncic (29 points) - Kristaps Porzingis (30 points, 9 rebonds). Dallas a d'ailleurs gardé longtemps espoir de signer le hold-up parfait avant qu'en fin de match, un 12-2 vienne définitivement à bout des effort des Texans, finalement battus de quinze points (126-111). Les Clippers et leur Frenchy Joakim Noah (2 rebonds mais aucun point en 2 minutes jeudi) reprennent de nouveau leurs distances avec Denver.



NBA - SAISON REGULIERE
Jeudi 06 Août 2020
Sacramento Kings - New Orleans Pelicans : 140-125
Phoenix Suns - Indiana Pacers : 114-99
>>> Elie Okobo (PHO) n'a pas joué
Milwaukee Bucks - Miami Heat : 130-116
Dallas Mavericks - Los Angeles Clippers : 111-126
>>> Stats de Joakim Noah (CLI) : 2 minutes, 0 point (aucun tir), 2 rebonds, 1 faute
Denver Nuggets - Portland Trail Blazers : 115-125
>>> Jaylen Hoard (POR) n'a pas joué
Houston Rockets - Los Angeles Lakers : 113-97

>>>Toute l'actualité de la NBA en cliquant ici

>>>Les classements en cliquant ici

Plus d'infos à venir

Vos réactions doivent respecter nos CGU.