NBA : Houston et Golden State ont rendez-vous en finale

NBA : Houston et Golden State ont rendez-vous en finale©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mercredi 09 mai 2018 à 08h12

Houston-Golden State. La finale annoncée à l'Ouest aura bien lieu. Opposés respectivement en demi-finales de conférence à Utah et New Orleans chez eux, les Rockets et les Warriors ont tous deux décroché mardi soir leur billet en remportant la série 4-1.

Utah, qui avait repris momentanément espoir en égalisant à 1-1 dans le match 2, n'a pas à rougir une fois de plus de sa nouvelle défaite sur le parquet texan (112-102). Le Jazz a même pris les devants dans le troisième quart-temps, avant de se faire souffler par un exceptionnel Chris Paul. Le meneur All Star des Rockets, déjà très précieux dans chacune des victoires de son équipe depuis le début des play-offs, s'est offert le luxe de rendre sa meilleure copie lors de ce match 5 face à Utah qui lui a ouvert les portes de sa première finale de conférence. L'ancien joueur des Clippers avait donné le ton avec 21 points inscrits pendant les trois premiers quart-temps, il a terminé la rencontre en boulet de canon, avec 20 points dans le seul quatrième quart-temps et un festival à trois points (8 sur 10). Pour couronner le tout, Paul, héros de la soirée, a ajouté 10 passes décisives à son compteur final, signant à l'arrivée un double-double de toute beauté à faire presque pâlir James Harden, de surcroît plutôt discret (18 points, 4 rebonds, 4 passes) mardi. Pour ne rien arranger, le Jazz, tombé sur un Paul éblouissant au meilleur moment, a été privé pour la fin de match de son prodige Donovan Mitchell. Avec 24 points à son actif avant de se blesser à la jambe gauche à sept minutes du terme, le fabuleux rookie, inarrêtable dans le troisième quart-temps (22 de ses 24 points), était pourtant lancé une fois de plus vers des bases incroyables, au même titre que les stats du remplaçant Alec Burks, déroutant en sortie de banc (22 points). Belle performance également de Rudy Gobert (12 points, 9 rebonds), intraitable défensivement notamment, avec cinq contres. Des chiffres anecdotiques toutefois pour les joueurs de l'Utah, qui s'arrêtent comme l'année dernière en demi-finales de conférence. Trois ans après sa dernière finale à l'Ouest, Houston, meilleure équipe de la saison régulière, aura lui la possibilité de se hisser en Finals NBA (ce qui ne lui est plus arrivé depuis 1995, date aussi de son dernier titre). A condition de battre Golden State.

Golden State intraitable à domicile

En 2015, les Warriors avaient en effet stoppé les Rockets. Mardi, ils se sont débarrassés définitivement de ces Pelicans obligés de composer lors de ces play-offs sans l'une de leurs deux stars DeMarcus Cousins. L'autre vedette maison Anthony Davis a bien tenté de limiter la casse, à l'image de ce match 5 de mardi en Californie, où le monosourcil le plus célèbre de NBA a grandement contribué avec 34 points et 19 rebonds à résister toute la première mi-temps aux champions en titre. Auteur d'un triple-double (27 points, 10 rebonds, 11 passes), Jrue Holiday avait lui aussi tenu Stephen Curry et ses partenaires en respect avant que la franchise de la Nouvelle-Orléans ne s'écroule, dès le retour des vestiaires avec un 29-6 en faveur de Golden State fortement estampillé de la gâchette Curry (3 sur 6 à trois points). Meilleur marqueur de son équipe mardi (28 points), le grand absent de la saison régulière du côté des Warriors a ruiné tous les espoirs des Pelicans dans le seul troisième quart-temps, bien aidé par Klay Thompson (23 points), Draymond Green (19 points, 14 rebonds) et Kevin Durant (24 points). Menés de vingt longueurs à l'aube du dernier quart-temps, Davis et les siens ont réduit l'écart ensuite pour rendre moins lourde la défaite qui se profilait invéitablement (113-104). A l'arrivée, Golden State, sans écraser la ligue comme il l'avait fait lors du dernier exercice, a encore déroulé dans cette demi-finale en s'imposant sur le même score que face à San Antonio au premier tour (4-1). Invaincus à domicile en play-offs depuis le match 7 de la finale 2016 (quinze victoires consécutives, record de NBA égalé), les Warriors disputeront face à Houston leur quatrième finale de conférence en quatre ans. Les Rockets auront l'avantage du terrain mais Golden State, monté en puissance depuis le début de ces play-offs, ne donne pas l'impression d'avoir l'intention de laisser s'envoler son trophée.

BASKET - NBA / PLAY-OFFS

CONFÉRENCE OUEST

Demi-finales

HOUSTON ROCKETS (1) - UTAH JAZZ (5) : 4-1 >>> Houston qualifié

Match 5 - Houston - Utah : 112-102

Stats de Rudy Gobert (UTA) : 34 minutes, 12 points (5 sur 9 aux tirs), 9 rebonds, 5 contres, 1 interception, 2 fautes

GOLDEN STATE WARRIORS (2) - NEW ORLEANS PELICANS (6) : 4-1 >>> Golden State qualifié

Match 5 - Golden State - New Orleans : 113-104

Vos réactions doivent respecter nos CGU.