NBA - Golden State : Durant s'emporte en conférence de presse

NBA - Golden State : Durant s'emporte en conférence de presse©Media365

Gabriel Vanhoutte, publié le jeudi 07 février 2019 à 13h35

Après son long silence face à la presse, Kevin Durant a réagi mercredi devant les journalistes. Agacé, il n'hésite pas à les tacler à l'issue de sa victoire aux San Antonio Spurs.



La mise au point de « KD ». Si Golden State n'a pas eu à forcer son talent pour venir à bout des Spurs mercredi soir (141-102), Kevin Durant est apparu le visage fermé devant la presse, qu'il évitait soigneusement depuis une semaine. En cause, des rumeurs l'envoyant chez les Knicks la saison prochaine. La franchise new-yorkaise s'est en effet séparée de Kristaps Porzingis la semaine dernière, allégeant considérablement sa masse salariale. De quoi accueillir un ou deux contrats maximums l'année prochaine, dont possiblement « KD », qui sera alors en free agency, c'est à dire libre de tout engagement. Des rumeurs pas au goût de l'ailier des Warriors : « Pourquoi vous vous intéresser à ça ? Les conversations sur les free agency sont les vôtres, pas les miennes. Ce n'est pas nécessaires. Il y a Ethan Strauss (journaliste du magazine The Athletic qui a publié un article sur le silence de Kevin Durant) qui donne son opinion et fait croire que c'est la mienne. Il s'est promené, n'a parlé à personne. Moi, je ne souhaite pas parler de ça. »

Kevin Durant : « Je n'ai rien à voir avec les Knicks »
Et de revenir plus spécifiquement sur les rumeurs l'envoyant à New York : « Je n'ai rien à voir avec les Knicks, je ne sais pas qui a 'tradé' Porzingis. J'essaie juste de jouer au basket. Vous venez tous les jours me parler de free agency, à mes collègues et à mes coachs aussi, vous excitez les fans avec cette histoire, laissez-moi jouer, c'est tout ce que je demande. » « KD » a ensuite invectivé la presse à ce sujet : « Si je désire ou non vous parler, c'est mon problème ! Grandissez ! Vous (visant Strauss), grandissez ! Je viens travailler ici tous les jours, je ne cause aucun problème, j'essaie de jouer juste. Qu'est-ce que je vous ai fait ? » Et de conclure : « Je ne fais confiance à aucun de vous. » Une situation tendue, qui n'a pourtant pas empêché Kevin Durant d'inscrire 23 points, 9 passes et 8 rebonds sur le parquet de l'Oracle Arena ce mercredi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.